Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2011

ENVIRONNEMENT une association de sauvegarde du patrimoine naturel crée à Oizon.

Motivés contre l’implantation d’un poulailler industriel (remake de Barlieu ?) des oizonnais se sont regroupés sous forme d’une association, loi de 1901 (*).

manif à Oizon.jpg

Un symbole de la lute environnementale, une vingtaine de militants viennent de se réunir salle Joulin à Oizon, face au lieu du dernier rassemblement du collectif (>160 personnes) contre les épandages de boues d’Achères (78)

"Nous avons la chance d'habiter une paisible commune largement boisée, dotée de vastes étendues agricoles accidentées, ponctuées d'écarts, et traversée par les deux vallées de l'Oizenotte et de la Nère [...] Bien conscient que ce cadre de vie, agréable pour certains, exception­nel pour d'autres de nos concitoyens, a-été façonné par les éléments naturels, puis par des générations d'agriculteurs qui ont structuré le paysage par la mise en place de haies, de pâtures, de cultures, réservant des zones de friches et de bois, assurant là pro­duction de bois de chauffage et de bois d'œuvre, nous ne pouvons aujour­d'hui que constater, sans juger, que l'harmonie entre espaces agricoles, et espaces naturels est bien souvent mise à mal  "

A déclaré Didier Robert-Baby, le président et "expert forestier"

"l'harmonie entre espaces agricoles, et espaces naturels est bien souvent mise à mal"... Il serait intéressant de savoir si le président pensait à l'arrêté d'épandage 2011 (2058T) de boues franciliennes.  Oizon, sur la Route Jacques Cœur, est l'épicentre des épandeurs de boues (4 agriculteurs épandeurs). 142 ha de cette commune du Pays-Fort sur les 257,25 sont concernés par l'arrêté!

On verra bien si cette association se mobilisera pour la sauvegarde du patrimoine naturel au sens large ou se contentera de défendra les intérêts personnels de riverains.

 (*) Renseignements au 02.48.58.08.02 ou au 06.72.72.47.27

Commentaires

Qu' en pense le maire de la commune ?
Qu'en pense le Prédisent de la Route Jacques Cœur ?

Écrit par : Onnousdispastout | 12/09/2011

Oizon..l'aroseur arrosé!

Écrit par : Olivier | 12/09/2011

Encore une association de résidents secondaires de la race de ceux qui ne veulent pas se faire réveiller par le chant du coq!

Écrit par : Berlodiot | 12/09/2011

Rien à voir avec le chant du coq...c'est un poulailler industriel !!! Alors on est loin des joies de la campagne avec un joli chant de coq le matin. Odeurs, bruit de la ventilation, passages des camions, ce n'est pas ce que j'appelle le chant du coq. D'autre part, ce ne sont pas (que) des résidents secondaires.

Écrit par : Marion | 12/09/2011

lire sur le BR d'Aujourd'hui l’article concernant le poulailler de Barlieu

Écrit par : Philippe | 22/09/2011

Les commentaires sont fermés.