Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2012

SN’IF...nos vieux Ifs centenaires

Mis en ligne le 29 septembre 2011

On connait la vraie raison de ce sacrifice ! C’est pour compenser la future disparition des places de parking intra-muros (place du Marché)…

 Et l’éternité même est dans le temporel

 Et l’arbre de la grâce est raciné profond

 Et plonge dans le sol et touche jusqu’au fond

 Et le temps est lui-même un temps intemporel.

   Et l’arbre de la grâce et l’arbre de nature

   Ont lié leurs deux troncs de nœuds solennels,

   Ils ont tant confondu leurs destins fraternels 

Que c’est la même essence et la même nature.

 Et l’arbre de la grâce et l’arbre de nature

 Se sont liés tous deux de nœuds si fraternels

 Qu’ils sont tous les deux âme et tous les deux charnels

 Et tous les deux carènes et tous les deux mâture.

   Et l’arbre de la grâce et l’arbre de nature

   Se sont étreints tous deux comme deux lourdes lianes.

   Par-dessus les piliers et les temples profanes,

   Ils ont articulé leur double ligature.

Aubigny, le renouveau du paganisme. On a rasé cette fois l’ivaie au profit de la Déesse Automobile.

 La terrasse interdite aux voitures.jpg

L’If est un arbre  très ancien, très longévif à cause de la dureté de son bois, on en connait de millénaires

Il est l'un des très rares conifères capables de "drageonner", c'est-à-dire de produire des jeunes pousses à la façon des feuillus (ce qui lui permet de supporter remarquablement la taille).
La sève circulant sous une écorce particulièrement mince, l'if ne semble guère affecté de vivre avec un tronc totalement creux, ce qui est le cas de la quasi-totalité des vieux sujets.
Ses graines doivent subir plusieurs vernalisations avant de pouvoir germer.
Sa croissance est l'une des plus lentes du règne végétal.

Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage

Qui veut tuer ses ifs lance un diagnostic biomécanique et sécuritaire.

Les Ifs de la terrasse des Grands-Jardins ont été sacrifiés sur l’hôtel de la déesse automobile...Comme la bassecour du Château qui devient un parking...

Les plus anciens arbres plantés par la Duchesse Louise vont laisser la place à un parking...Il sera libre aux heures d’entrée et de sortie des écoles (mdr)

Un projet de 86000€ HT, financé à 50% par le produit des amendes de police.

Quand vous oubliez votre disque sur la Place du marché, sachez que vous faites une bonne action. Vous contribuez à évitez aux jeunes mères de familles et aux enfants le long trajet "pedibus jambus" du parking du Printemps (tout neuf) vers l’école, au travers d’un magnifique parc.

Commentaires

La basse-cour du Château devenue parking, la zone bleue place Adrien Arnoux, les cirques chassés du Champs de Mars, il fallait aussi chasser les routiers du Pré qui danse!

Écrit par : Max | 29/09/2011

Les voitures sont en partie aussi chassée de la Place Adrien Arnoux.

Écrit par : Clean | 27/07/2012

Les hommes...le vent...encore un arbre vénérable à terre

Écrit par : Martine | 07/01/2012

Pas le grand sapin devant l'école primaire , j'espère ! J'y suis montée tant et tant de fois..
Quant aux Charmilles , elles furent et sont peut-être toujours les alliées des amoureux , des enfants mais aussi des grands pervers...

Écrit par : Claudine | 08/01/2012

Les commentaires sont fermés.