Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2011

1810/11 création d'un corps de Sapeurs-Pompiers, par Napoléon, pour la défense de la ville de Paris…et à Aubigny ?

sapeurpompier 1912.jpgEn 1810 l'incendie de l'ambassade d'Autriche fait une centaine de morts. Napoléon y perd des membres de sa famille et des amis. Par le décret impérial du septembre 1811 création par Napoléon, d'un corps de Sapeurs-Pompiers pour la défense de la ville de Paris. Le 1er janvier 1812, ce corps est constitué d'un bataillon composé de quatre compagnies de 142 homme chacune.

J’ai lu (sic) que 1811 était aussi la date de la création du  corps de Sapeurs-Pompiers pour la défense de la ville de Paris.

Je n’en suis pas persuadé.

S’il existait depuis longtemps une pompe à bras (*) pour la défense d’Aubigny, on a coutume de dire que c’est le Lieutenant-Colonel Louis  Lombardeau qui y organisa le 1er corps de Sapeurs-Pompiers, une fois libéré de ses obligations militaires.

Trouvé dans le Dalloz 1851 (cliquer ICI) , un procès jugé à Sancerre puis en appel à Bourges établi cette jurisprudence Le capitaine d'une compagnie de Dalloz 1851.jpgpompiers organisée par le maire d'une ville, ne peut être considéré comme dépositaire de la force publique, tant que l'organisation de la compagnie n'a pas été sanctionnée par l'autorité supérieure.

On ne dit pas depuis quand la  compagnie de pompiers albinien était officieusement organisée mais on sait que Louis Lombardeau  est devenu Chef de bataillon de la Grande armée en 1811, il y servi  en 1812 en Pologne et en Russie, en 1813 en Allemagne. En 1814 il servait dans l’armée du Nord…

(*) Sous l’impulsion d’Etienne Abicot de Ragis (1), avocat, le plus dynamique de nos échevins, en 1768, la Ville d’Aubigny devient propriétaire, pour 3000 livres, de la maison qui fait l’angle de la rue du Charbon et de la place de la Halle et jouxtant la Nère par l’arrière.

Cette Maison_Commune» dispose d’un magasin pour loger le matériel d’incendie (ce service existait donc avant Lombardeau) et les vieux matériaux provenant des édifices publics. Abicot signe l’acte avec le notaire Foucher...(voir le plan_de la ville d'Aubigny-AD_du_Cher avec les emplacements de quelques marchés)

(1) chapelle_funéraire_Abicot au cimetère d'Aubigny…ça ce n’est pas amélioré depuis la prise du cliché de la chapelle)

Commentaires

Courcou en pense quoi?

Écrit par : Mazan | 05/10/2011

Je ne sais pas, la famille Lombardeau, même quand un Lombardeau est officier de la Marine...

Écrit par : Philippe | 05/10/2011

Le corps d'Aubigny constitué quand ?

Écrit par : Pimpon | 24/01/2012

Bravo pour votre super article, plus ou moins complet et limpides, longue existence à votre blogging.

Écrit par : cotes france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.