Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2011

HISTOIRE "Dans les pas de Louise de Keroual", Alain Boulaire, aux éditions Le Télégramme

 Louise de Keroual Alain Boulaire.jpg

Une communication de Sharon-Rose Pollitt envoyée spéciale du Haut-Berry en Bas-Léon: Alain Boulaire, agrégé de l'Université, docteur d'État en histoire maritime (Prix Encre Marine , prix littéraire créé à l'initiative de la Marine Nationale), éminent historien et chercheur, s'est lancé, dans son dernier ouvrage, sur les traces d'un destin pour le moins rocambolesque: celui de Louise de Keroual, jeune Léonarde qui, en gagnant les faveurs du roi Charles II, devint agent de Louis XIV à la cour d'Angleterre.

Quel est le point commun entre Bertrand Russel, prix Nobel de littérature 1950, l’actrice Jane Birkin, et les deux épouses du Prince Charles d’Angleterre, Lady Diana et Camilla Parker-Bowles ? Leur ancêtre française, Louise de Keroual, jeune fille de la petite noblesse bretonne à l’étonnant destin. Montée à la cour du Roi Soleil pour devenir demoiselle d’honneur d’Henriette d’Angleterre, belle-sœur de Louis XIV, elle fut remarquée par le frère de cette princesse, Charles II, roi d’Angleterre qui en fit sa favorite. Devenue "presque reine", elle mena un train de vie fastueux au palais de Whitehall. Après la naissance de son fils, reconnu et anobli, elle reçut le titre de duchesse de Portsmouth et en France le duché d’Aubigny dans le Berry où elle se retira.
Deux siècles et demi après sa mort, celle qui fut détestée des Anglais parce que française, catholique et aimée de leur roi, compte parmi ses descendants le deuxième héritier dans l’ordre de la succession au trône britannique, le Prince William. Familière de deux cours royales, Louise est le témoin exceptionnel de leurs apparats, leurs intrigues et leurs tragédies. Fine observatrice des jeux de pouvoir, elle sut manœuvrer parmi les cabales.

Pratique. "Louise de Keroual", d'Alain Boulaire, aux éditions Le Télégramme (188 pages). 18 € ...à La Maison de la Presse

 

Guilers spectacle.jpg

A voir > le fabuleux destin de Louise de Keroual ...on y retrouve l'ambiance des premiers spectacles des FFE...

Les commentaires sont fermés.