Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2011

VOGÜÉ , Dom Adalbert de

croixronddesmouilleres.jpg

Dom Aldabert de VOGÜÉ est le fils de Melchior, marquis de Vogüé (1893-1965). Il est le frère de d’Antoine (†). Il est donc l’oncle du Comte Bérault de Vogüé, l’actuel gestionnaire de la propriété familiale du Château de la Verrerie.
Melchior, marquis de Vogüé, après son mariage avec Geneviève Brincard, petite-fille d'Henri Germain, fondateur du Crédit Lyonnais, il devient l'administrateur de l'établissement de 1935 à 1955. Il fut maire de Oizon de 1929 à 1953.
Pour l’ordination de leur fils, Aldebert, Geneviève et Melchior de Vogüé firent décorer par un des plus célèbres céramiste de la Borne, Jean Lerat , et ériger une croix au "rond des Moulières" , à proximité du Château de la Verrerie. Cette croix se trouve, sur un itinéraire de randonnées, particulièrement agréable.

benedictins.jpg

Il quitte avec son épouse toutes ses activités familiales et professionnelles pour se consacrer à Dieu : il est ordonné prêtre en 1961 au monastère bénédictin de la Pierre qui Vire sa femme, qui a fait ses voeux perpétuels au monastère de Limon, est ensevelie auprès de lui à Pierre qui Vire en 1974.
Dom Melchior est le rédacteur d’un Glossaire de termes techniques à l'usage des lecteurs de " la nuit des temps" VETERA NOVIS AUGERE
"J’ai aimé la vérité, la justice et la liberté dans l'ordre ; j'ai beaucoup souffert des outrages qu'elles reçoivent chaque jour. J’ai aimé l'étude ; je lui dois des heures heureuses et une assistance efficace dans les épreuves de la vie. J'ai aimé passionnément mon pays et j'aurai voulu pouvoir le servir plus utilement ; les circonstances ne l'ont pas permis et j'ai assisté impuissant au naufrage des causes que j'ai essayé de servir. Je souhaite à mes enfants des circonstances plus favorables ; j'espère qu'ils pourront en profiter en s'inspirant de nos traditions de famille et en les adaptant aux besoins nouveaux" A écrit Dom Melchior de Vogüé dans son testament.
La maxime VETERA NOVIS AUGERE exprimée dans la dernière phrase, sera reprise par ses descendants.

Dom Adalberta a disparu de l'abbaye de la Pierre-qui-Vire.Lire l’article publié sur le site du Journal du Centre le 18/10/2011 > cliquer ICI

Commentaires

Dites le à l'Office de tourisme d'Aubigny

Écrit par : Jean-Pierre | 22/12/2011

Les commentaires sont fermés.