Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2011

RENCONTRE AUTOUR DE L’ORGUE, église Saint Martin d’Aubigny, 4 décembre 2011-16h, avec le chanoine Abel Gaborit, organiste honoraire de la cathédrale de Luçon.

Le Père Gaborit, (1934 : naissance à Antigny, 1960 : ordonné prêtre, professeur de lettres au séminaire Jean XXIII, 2000 : prêtre en paroisse à Argent-sur-Sauldre) fils et petit-fils d'organistes reste pour tous, l’acteur passionné de la vie musicale et religieuse, tout au long de ses 40 années passées comme titulaire des Grandes Orgues de la Cathédrale de Luçon et comme fondateur, avec Félix Moreau, des stages des jeunes organistes (*) au rayonnement vivifiant en Vendée.

L’orgue de Luçon, de la célèbre facture Cavaillé-Coll ne devait-il pas être présenté à l’Exposition Universelle de 1855 ? C’est dire les soins apportés à la fabrication de cet instrument ! Mais ce n’est qu’en 1857 que l’orgue actuel est installé, par volonté de Napoléon III. La restauration complète date de 1968.

 

Concert Abel Gaborit.jpg

Dans le programme (cliquer ICI) du 4 décembre, pour donner au bel instrument d'Hippolyte Loret, toutes ses riches - et très étendues – sonorités… la Pastorale de César Franck…un clin d’œil à l’histoire des orgues de l’église Saint-Martin d’Aubigny. On peut supposer que le cesar_franck_portrait.jpgcélèbre compositeur et organiste César Franck, qui fut professeur musique au collège des Jésuites de la rue de Vaugirard, a utilisé les deux orgues (aujourd'hui à Aubigny) de la Chapelle de l'Immaculée Conception de la rue de Vaugirard. César Franck, est considéré comme l'une des grandes figures de la vie musicale française durant la deuxième moitié du XIX° siècle.

(*) Témoignages :

1er > " L'abbé Gaborit aime les jeunes qui le surnomment affectueusement "Tonton Abel". Combien de ces jeunes ont découvert très tôt la beauté de la musique? Au piano, à l'harmonium pour commencer, à l'orgue par la suite. Chaque mercredi, à Luçon, rue de l'Union-Chrétienne, leur était consacré. Ce jour-là, il était difficile, voire impossible de prendre rendez-vous. Assis à l'une des trois tables de classe, récupérées ici et là, ils suivaient les cours de solfège, écoutaient un extrait d'une œuvre musicale puis travaillaient l'un des volumes de la méthode Bonfils. Peu à peu est apparue la "Méthode Rose", chère aux pianistes débutants. Abel ne se lassait pas de présenter les morceaux interprétés par les plus jeunes élèves, lors de l'audition de fin d'année. Toujours les mêmes, depuis une trentaine d'années, mais une anecdote, une pointe d'humour attiraient l'attention…."

Gaborit luçon.jpg

2ème > "J'étais ado, je jouais du hautbois et un peu de piano aussi.Mes grands-parents avaient eu dans leur club 3e âge, une conférence sur le Cavaillé-Coll de Luçon (Vendée) par son titulaire l'abbé Abel Gaborit. Ils m'en avaient parlé alors que j'étais en vacances chez eux et ça me titillait de voir ça de près... J'ai fait le pied de grue devant la cathédrale pendant une heure, sans RV, au hasard... Après deux cols durs et trois soutanes l'abbé Gaborit est arrivé et m'a dit "ça tombe très bien, justement je vais jouer". C'était un enterrement (mon premier enterrement) le nom du bénéficiaire ne me revient pas dans l'instant mais je m'en suis souvenu des années... Le curé a commencé par : "Nous sommes ici pour réchauffer le cœur d'une famille..." l'organiste a bougonné à haute voix : "Tu ferais mieux de réchauffer les pieds de l'organiste !" Moi à quinze mètres de haut devant les cinq claviers, le cercueil en bas, je n'en avais jamais vu, j'étais impressionné et osais à peine chuchoter "Tu peux parler comme tu veux, tu sais, ils n'entendent rien en bas». Ensuite je me souviens qu'il ouvrait au hasard un clavier bien tempéré en miettes : "Y'a des années que je n'ai pas joué cette fugue" et ça partait impeccable sans un accroc...Un sacré bonhomme, et organiste... Plein les yeux, plein les oreilles, plein le cœur... Inoubliable !"

Cliquer sur les liens en surbrillance...

Edité le 15/11/2011

Commentaires

Ce programme a été modifié...

Écrit par : Philippe | 25/11/2011

Les commentaires sont fermés.