Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2011

LE BEAUJOLAIS NOUVEAU cru 2011 est arrivé ! Il se distingue par ses notes fruitées et sa puissance aromatique

De Tokyo à Paris, de New-York à Moscou, des centaines de milliers de personnes vont déboucher à minuit dans la nuit de mercredi à jeudi le traditionnel Beaujolais nouveau, vin français qui fête ses soixante ans cette année.

beaujolaisnouveau2011.jpg

Le Beaujolais nouveau cru 2011 est arrivé ! Ce vin originaire du cœur de la région Rhône-Alpes se distingue par ses notes fruitées et sa puissance aromatique, le millésime 2011 s’avère prometteur. C’est un vin de primeur élaboré essentiellement à partir de cépage gamay. Il est le fruit d’une longue expérience, d’un savoir-faire exclusif et d’une délicate vendange à la main. Sa commercialisation est autorisée immédiatement à la fin de la vinification. Tout a commencé lorsque les producteurs de vin de la région ont créé un “vin de l’année” dans un premier temps pour célébrer la fin des vendanges. Son lancement solennel a lieu lors d’une fête traditionnelle des sarmentelles à Beaujeu, la "capitale historique du Beaujolais"», où une procession de brouettes remplies de sarments enflammés précède la mise en perce des premiers tonneaux aux 12 coups de minuit. Un jour par an, au moins, le vin fait l'actualité (comme tous les 3èmes jeudis de novembre depuis 60 ans). On en parle à la radio, à la télé. On en boit dans les bistrots - et en groupe, encore! On en ramène à la maison. Un peu moins, peut-être, ces dernières années. Parce que la qualité n'a pas toujours été au rendez-vous. Le Beaujolais crée l’événement dans le monde entier. Cette nouvelle collection sera dédiée comme toujours à la convivialité et au plaisir. Que la fête commence !

beaujolais_nouveau_2011.jpg

Issu d’un cépage unique, le Gamay, le Beaujolais Nouveau nait d’une longue expérience, d’un savoir-faire exclusif et d’une délicate vendange à la main. Véritable vin d’artisan, il est élaboré avec soin t précision dans le respect de la tradition et du terroir. Sa vinification à l’ancienne vient révéler toute la personnalité d’un vin unique qui se beaujolais-nouveau-basilic.jpgdéguste idéalement à 12°C. La France reste le marché privilégié du Beaujolais nouveau. Son succès est tel que 90 millions de bouteilles (40% de la production) sont exportées dans 140 pays différents principalement au Japon, aux Etats-Unis et en Allemagne. Selon le tam-tam fournisseurs, voici le total cumulé des ventes de Beaujolais en hypers et supers en France, entre juin 2010 et juin 2011. Beaujolais primeur : 5,5 millions de litres - 26,8 millions d’euros ; Beaujolais : 2,2 millions de litres - 8,4 millions d’euros ; Beaujolais villages : 0,8 million de litres-  4,6 millions d’euros ; Crus du Beaujolais : 4,3 millions de litres- 31,6 millions d’euros. En résumé, les crus sont la seule alternative crédible au Beaujolais Nouveau dans les GMS. Leur vente est aussi plus étalée dans le temps, et les marges sont plus élevées compte tenu d'un prix unitaire plus élevé.

Le Beaujolais Nouveau, c'est un vin fait pour boire. Pas pour se prendre la tête. Sachons apprécier les petits moments de joie toute simple. Au fait, cette année, on nous promet du fruit, et même du raisin. Cette nouvelle collection sera dédiée comme toujours à la convivialité et au plaisir. Que la fête commence ! (L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération).

Les commentaires sont fermés.