Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2011

PRINCE NOIR, chevauchée en Haut-Berry …il met le feu à Aubigny.

Le 11 juillet 1512, jour de la Sainte Elizabeth, un incendie accidentel parti du four banal (route d’Argent) ruine Aubigny. Ce n’était pas la première fois…Tandis qu’Aubigny appartenait à la maison d'Evreux, et durant l'invasion conclue par  les désastres de Poitiers, cette place avait été prise, saccagée et déjà  brûlée par les Anglais.

 

Chevauchée du Prince Noir.jpg

En 1356, le Prince Noir chevauchait en Berry s’attaquant aux intérêts du Roi de France et de sa famille. N’ayant pu prendre le château Raoul, fit brûler la ville de Châteauroux. Prince_Noir_bouclier.2.jpgLa Tour Blanche défendit " le château ", mais la ville d’Issoudun et les faubourgs n’échappèrent ni au pillage ni aux flammes.  Bourges lui résistera  mais dans quelques jours les villes solognotes d’Aubigny, Salbris et  Romorantin seront réduites en cendre.

Édouard de Woodstock, dit le Prince Noir, était le fils aîné du roi d’Angleterre, en guerre contre celui de France. Son surnom serait dû à la couleur de son armure mais il n'était pas utilisé par ses contemporains. Il a été choyé par Édouard III, ne négligeant ni son éducation ni son instruction de prince.

Prince Noir.jpg

Mandaté par son père, il arriva à Bordeaux le 20 septembre 1355 en pleine guerre de cent ans pour protéger les possessions anglo-gasconnes contre les Français. Deux Prince_Noir_a_cheval.jpgsemaines plus tard, il mena une campagne vers le sud-ouest jusqu'à Narbonne.

Au printemps 1356, sa réputation de stratège et la crainte qu'il inspire lui permettent de lever sans mal une armée disparate composée surtout d'Anglais, de Gallois, et de Gascons. Cette campagne de 1356 le conduira cette fois à travers le Poitou et le Berry en passant par Aubigny (le dimanche 28 août 1356 ) jusqu'à Maupertuis, près de Poitiers, ou il infligera une sévère défaite aux français. C'est lors de cette « Bataille de Poitiers », le 19 septembre 1356, qu'il captura le roi Jean II. Ce qui valut au Prince Jean, Duc de Berry de faire un séjour à Londres comme prisonnier.

 leprincenoirbruleaubigny.jpg

Ceux qui recherchent l’endroit où était le château primitif d’Aubigny ou ceux qui doute de cette page d’histoire écrite par le Prince Noir à Aubigny en 1356,  vous pouvez lire la communication de Louis Gueneau, in "les Cahiers d'Archéologie et d'Histoire du Berry" Cliquer ICI. Pour en savoir  plus la  bataille de Poitiers, cliquer LA

 

Cliquer sur les liens en surbrillance

Commentaires

Si on avait eu le Colonel comme échevin...Le Prince Noir ne serait jamais passé!

Écrit par : Berriaud | 21/05/2012

Je vous félicite pour votre éditorial. c'est un vrai travail d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.