Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2011

AUBIGNY, effaroucheur visuel…en expérimentation…

Dans le champ, face à la Zone du Guidon un oiseau de proie est installé au-dessus de la culture et ballotte librement au gré du vent.

épouventail2.jpg

Les oiseaux ont en général une vue perçante et réagissent tant aux mouvements qu’aux choses qui leur rappellent leurs ennemis. Cela dit, ils réagissent beaucoup moins aux effaroucheurs visuels qu’aux effaroucheurs acoustiques. Les effaroucheurs visuels servent en général à compléter l’effet des effaroucheurs acoustiques et ils n’assurent que rarement une protection suffisante à eux seuls.

épouventail.jpg

On pourrait installer de tels effaroucheurs visuels dans Aubigny intra-muros pour éloigner pigeons, corneilles…et freux!

Autre piste…pour éloigner les oiseaux des aéroports, où ils ont déjà causé des accidents, la dernière trouvaille : des oiseaux de proie... qui sont en réalité des robots!Seuls inconvénients, la formation des opérateurs, 40 heures sur un simulateur…On ne va pas quand même embaucher de nouveaux  fonctionnaires territoriaux…des antis  "Yeomen Warders" (également appelés "Beefeaters")…Le nouveau préfet vient de dissuader les maires de continuer à embaucher inconsidérément.

Les commentaires sont fermés.