Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2012

GENOCIDE ARMENIEN : "Non, je ne suis pas d’accord"…et si notre député nous parlait des raisons du sacrifice suprême du colonel Robert Jambon…

Edité le 24/12/2011, mis à jour le 3/02/2012 > Yves Fromion, parmi les 71 députés ayant signé le recours au Conseil constitutionnel sur la loi de censure arménienne > regardez sa vidéo

 

L'Assemblée a adopté, par un vote à main levée, par une très large majorité de la cinquantaine de députés présents, une demi-douzaine votant contre  la proposition de loi de Valérie Boyer (UMP) visant à réprimer la contestation de l'existence des génocides reconnus par la loi

genocide-armenien.jpg

Les députés UMP, Nouveau Centre, PS et PCF ont massivement voté.

Le président des députés UMP, Christian Jacob, s’est félicité d’un «bon travail parlementaire».

Absent lors du vote le président du MoDem François Bayrou a exprimé son opposition à Million d'éléphants et du Parasol blanc.jpgce texte "déraisonnable " et " dangereux ". Absent aussi, Le député de la 1ère circonscription du Cher s’en fendu de ce communiqué le 23 décembre 2011, repris dans le Berry Républicain d’aujourd’hui…

"Génocide arménien :   Non, je ne suis pas d’accord.

Je n’ai pas participé au vote du projet de loi sur le génocide arménien adopté le 22 décembre par l’Assemblée nationale car je ne suis d’accord ni sur le fond, ni sur la forme avec cette initiative. Je m’en explique.

 Sur le fond je ne vois pas ce que ce texte apporte  à la vérité historique. Tout le monde connaît les faits et rien n’autorise la République française à se poser en professeur d’histoire ou de morale politiques. Notre propre histoire comporte suffisamment de pages noires ou grises pour nous inciter à un maintien modeste. Et où est la cohérence avec le projet d’union pour la Méditerranée ?

Sur la forme c’est encore pire. L’Assemblée nationale se déconsidère, droite et gauche confondues, en courant après le vote des arméniens de Marseille. On croit rêver …

Le Parlement français, qui conteste au Parlement européen le droit de s’occuper de nos affaires nationales, s’arroge le droit de s’immiscer  dans les affaires turques… On rêve vraiment.

Mais ça devient vraiment un mauvais rêve pour les parlementaires, dont je suis, qui se battent pour que l’on s’occupe d’abord des problèmes français et qui constatent que le parlement s’abandonne à la sottise." Yves Fromion.

communauté Mhong.jpg

Lui qui aime se montrer dans Aubigny aux cotés de dignitaires du régime Laos goulag Laos.jpgcommuniste, j’aurai aimé qu’il commente une autre actualité : “Les anciens combattants Lao et Hmong saluent le sacrifice suprême du colonel Robert Jambon”, a déclaré Wangyee Vang, président des anciens combattants Lao de l’America Institute, ajoutant dans un communiqué que le militaire était “un héros”. “Jambon a donné sa vie pour tenter d’attirer l’attention internationale sur les attaques militaires incessantes et les violations des droits de l’homme conduites au Vietnam et au Laos sur ce peuple amoureux de la liberté”, a-t-il guerre-indochine-colonel-jambon-vietnam-hmong.jpgajouté. Robert Jambon, un colonel en retraite, commandeur de la Légion d’honneur, chevalier du Million d'éléphants et du Parasol blanc, s’est suicidé le 27 octobre au pied du monument aux morts d’Indochine de Dinan (Ille-et-Vilaine) pour dénoncer l’”indifférence” des autorités face au sort des Hmongs, minorité chrétienne et pro-occidentale victime, selon lui, d’un “véritable génocide” depuis l’avènement de régimes communistes au Laos et au Vietnam en 1975. [...]

Commentaires

Yves Fromion, parmi les 71 députés ayant signé le recours au Conseil constitutionnel sur la loi de censure arménienne.

Écrit par : Philippe | 04/02/2012

Je vous complimente pour votre article. c'est un vrai œuvre d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.