Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2012

JOURNEE DU PATRIMOINE DE PAYS, 15ème édition : 16 & 17 juin 2012, sur le thème: "Cuisine, terroirs et savoir-faire"

Mis en ligne le 27/12/2011

15ème édition de la Journée du Patrimoine de Pays, sur le thème: "Cuisine, terroirs et savoir-faire"…voilà qui devrait motiver et inspirer le conservateur de la Maison de La Gastronomie d’Aubigny…

 

Journée Patrimoine de pays 2012.jpg

A table, les amis !

La cuisine, les terroirs, les savoir-faire… pourrait-on imaginer un thème plus français, plus hexagonal que celui-là pour nos journées ? A table ! Il suffit de le dire pour que surgisse à l'esprit l'invraisemblable richesse des produits de la ferme, du verger, de la vigne, de la pêche, de la chasse, les recettes de la tradition, l'imagination de la mère de famille ou des plus grands " tocqués ".

En tous temps, en tous lieux, notre passion culinaire, qui n'a que peu d'équivalents camemberts Argent.jpgdans le monde, a su mettre à profit tour à tour, la fraîcheur des produits dans les régions les plus riches comme la Normandie et se montrer la plus créative dans les plus pauvres comme les Dombes, afin de créer ce qu'il y a de meilleur et atteindre le plaisir de se mettre à table avec la famille et les amis.

Regardez autour de vous

On dirait que tout est fait pour cela.

Les granges, étables, greniers, caves, pigeonniers, poulaillers, fours à pain, séchoirs, fumoirs sont inséparables de la maison des hommes…

Moulins, cidreries, fromageries, chais, loges de vigne, puits, halles, marchés, auberges, restaurants, cafés de pays, le sont de la vie du village ou de la ville …

Les bateaux de pêche se dandinent dans le port…

Potagers, vergers, vignes, ruchers sont l'objet de tous les soins, tandis que la table d'hôte s'apprête pour la saison…

L'âtre, la cuisinière, la glacière, le livre de recettes, les poteries, la porcelaine, l'argenterie, les cuivres, les verres, le linge de l'armoire, sont aussi de la fête…

Pas très loin une grand-mère va peut-être, enfin, livrer un secret. Un passionné aura collectionné des outils agricoles…

Au-delà s'étendent les champs de blé, les oliveraies, la rizière ou les champs de betterave qui vont ravitailler la fabrique de bonbons…

 Le Banquet de Bruegel revu par Uderzo.jpg

Pour raconter tout cela, ne pensez-vous pas qu'il faudrait être Rabelais pour la profusion et Paul Bocuse pour le raffinement simple que les siècles nous ont appris ? Lui qui a dit : "Pour un bon repas on apporte la marmite sur la table, on soulève le couvercle, ça fume et on peut se servir deux fois..."

Michel Fontaine

Programme s’adresser à l’Office de Tourisme de Pôle Sauldre Sologne > cliquer ICI

Commentaires

Le problème, avec un tel thème, c'est que ce sont les professionnels de la gastronomie qui vont prendre le pas sur ceux du patrimoine. Et l'on va voir tous les clichés mis en avant. Comme le pâté aux patates dit selon le lieu où l'on se trouve, berrichon ou bourbonnais alors que l'on a vu la pomme de terre arriver dans nos contrées 50 ans après la disparitions des anciennes divisions territoriales.
C'est le cas des oeufs en meurette dits couilles d'âne par manque de culture rurale (la couille d'âne est une variété d'échalote) pour faire original mais qui ne rend que vulgaires ces créateurs toqués non par leur coiffe mais par ce qu'il y a en dessous.
Le cher, et à fortiori son prédécesseur, le Berry, ne peut avoir de tradition gastronomique soit par la variété de ses sols, soit par l'évolution de ses cultures agricoles dans le temps. Soit à cause des deux.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 04/06/2012

C’était facile et malin pour la "Maison de la Gastronomie", de rester dans le cadre de son exposition 2012 au "fil et à mesure"…Il suffisait au commissaire d'exposition de nous décliner le "terme culinaire en chemise"… poires en chemise de lard… Lapin et ail en chemise… Selle d'agneau Solognot en chemise… Pigeons de Sologne en chemise vigneronne… Banane flambée en chemise… Gâteaux au chocolat en chemise…

Écrit par : Philippe | 04/06/2012

36 - CLUIS
Art culinaire Berrichon- J'aime la galette aux pommes de terre berrichonne, comment la faire ? Fabrication de recettes Berrichonnes. Sous la halle à poteaux de bois du
17ème siècle, des démonstrations de fabrication de galette seront présentées. Concours du meilleur dessert à base des fruits de nos vergers. Dégustation sur place.
Lieu d’accueil du public :Halle, Place du champ de foire
Date :DIMANCHE,14h à 19h/ Tarif :Démonstration gratuite- Vente de galettes/ Renseignements : Ass
pour la Sauvegarde des Sites de Cluis: 02 54 31 26 36 /06 63 45 36 26
Pris sur le programme dont tu donnes un lien. C'est exactement ce que j'évoquais.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 04/06/2012

Je vous approuve pour votre paragraphe. c'est un vrai travail d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.