Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2012

La MARE aux SANGLIERS, un lieu source de la puissance destructrice et régénératrice de la nature et plus particulièrement de la forêt….

Elle porte ce nom  car depuis… les Celtes... les sangliers sont en nombre dans la forêt de Tempête, ils se retrouvaient volontiers dans cette mare pour se désaltérer.

Elle borde l’un des plus beaux circuits pédestres d’Aubigny ( pour en savoir plus passez à L’OTSS) .

mare aux sangliers.jpg

C’est un lieu source de la puissance destructrice et régénératrice de la nature et plus particulièrement de la forêt….qui me fait penser à la  légende des sangliers de Huelgoat, une commune du nord Finistère, connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets Rouges en 1675.

Un jour Saint Pierre et le bon Dieu descendirent sur terre, le premier vêtu en bûcheron, le second portant l'habit d'un laboureur. Ils arrivèrent à Huelgoat en compagnie d'une truie prête à mettre bas. À l'entrée du pays, ils trouvèrent une maison habitée par une vieille boulangère qui n'avait pas fait fortune dans ce métier. Alors qu'elle était assise sur le pas de sa porte à attendre le client, Saint Pierre et Dieu lui dirent :

"- Voici une truie qui va mettre bas. Nous vous en faisons cadeau à une condition: Vous nous garderez la moitié des porcelets qu'elle mettra au monde.

- C'est accepté dit la femme réjouit qui n'avait jamais possédé de cochon.

- Nous serons de retour dans une semaine dirent les deux voyageurs. Prenez grand soin de notre part.

Toute heureuse, la boulangère bâtit une hutte pour la bête, y plaça quelques nourritures ; c'est dès le lendemain que la truie mit au monde 8 porcelets ; la femme se dit alors:

- Nos voyageurs ne peuvent pas savoir combien la truie a eu de petits, au lieu de 8 je dirai 4 ainsi ma part sera de six gorets.

Comme le four n'était pas allumé, elle y cacha 4 petits.

Au bout de 8 jours les deux voyageurs se présentèrent

- Alors, combien la truie a-t-elle eu de petits ?

- Quatre, répondit la boulangère.

- Et ceux-ci dirent Dieu et Saint Pierre en allant vers le four, vous ne les comptez pas ?

- Pardon pour ce mensonge, s'écria la femme. Saint Pierre ouvrit alors le four et les 4 porcelets en sortirent pour détaler vers la forêt toute proche. Seulement, comme ils s'étaient roulés dans la cendre encore chaude, leur soie s'était roussie.

C'est depuis cette époque, disent les gens de Huelgoa, que cette espèce de "cochons", les sangliers, ont le poil brun. D'ailleurs, la langue bretonne n'a pas d'autre mot pour nommer le sanglier que "moc'h gwez", le cochon sauvage.

Les commentaires sont fermés.