Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2012

GENDARMES de Berry ...et chevau-légers

Compagnie créée le 30 août 1690, par Louis XIV, pour le duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV ; elle a porté le nom de Bretagne depuis le 5 juin 1704 jusqu'au 8 juin 1751, et fut alors donnée au duc de Bourgogne, frère aîné de Louis XVI. Ce prince étant mort en 1761, elle passa le 3 mars 1762 à Louis XVI, alors duc de Berry. Les gendarmes de Berry et s'étaient fondus avec les chevaliers de Berry, le 5 juin 1703.

gendarmes berry.jpg

Au cours de la Guerre de Sept Ans l'effectif complet de la Gendarmerie de France représente 1240 cavaliers non compris les officiers. Le Roi, la Reine, Monseigneur le Dauphin et les enfants de France et à leur défaut le Roi sont les capitaines de ces compagnies. Si Les Gendarmes de Berry, parmi les 16 compagnies engagées pendant la Guerre de Cent-Ans, n'avait que le treizième rang (1ère compagnie, les Gendarmes Écossais), Berry prend rang immédiatement (8ème) à la suite de Dauphin en 1762, quand Louis duc de Berry et futur Louis XVI, devient aîné des prétendants après la mort de son frère aîné Louis (1751-1761) duc de Bourgogne et devant ses frères les comtes de Provence et d'Artois.

Gendarmes et chevaux légers.jpg

Pour y être admis gendarme, "il fallait avoir 5 pieds 4 pouces, être catholique, né sujet du roi, bien visé et fortement constitué." Ils ne devaient le salut qu'au roi, aux princes de sa maison, au général de l'armée en campagne, s'il était maréchal de France, et au général de la cavalerie. (Ordonnances de 1690, 1710, 1724.) Chaque compagnie de Gendarmes se compose de: 1 capitaine, 1 lieutenant, 1 sous-lieutenant, 1 enseigne, 1 guidon, 4 maréchaux des logis, 2 brigadiers, 2 sous-brigadiers, 75 cavaliers dont un gendarme porte-étendard et un fourrier par compagnie (depuis l'ordonnance du 25 décembre 1756 portant augmentation des compagnies de gendarmes de 45 à 75 hommes), 2 trompettes, et 1 timbalier aux 8 compagnies chef d'escadron seulement. Les compagnies de Chevaux Légers ont la même composition que les gendarmes à la seule différence qu'au lieu d'avoir un enseigne et un guidon, ils ont deux cornettes. Pour le service aux armées, les compagnies de la Gendarmerie de France s'organisent en huit escadrons de 2 compagnies et chaque compagnie en 2 brigades, la première brigade est commandée par le capitaine lieutenant, la seconde par le sous-lieutenant. Berry fait partie 5ème escadron avec les Gendarmes de la Reine.

Capitaines-lieutenants de la treizième compagnie, dite Gendarmes de Berry, créée sous Louis XIV. en 1690 : Le Marquis de Virville, en 1690 ; Le Marquis de Chainpron , en 1701 ; Le Marquis de Brulard , en 1701 ; Le Marquis de la Meflèliere , en 1703 ; Le Marquis de Roquelaure , en 1706 ; Le Marquis de Riantz, en 1708 ; Le Marquis de Creci, en 1712 ; Le Marquis de Pellevé , en 1718 ; Le Marquis de Muy , en 1733 ; Le Comte de Mailly , en 1738 et le marquis de la Chèse, Maréchal de camp. Et de la quatorzième compagnie, dite Chevau-légers de Berry, créée sous Louis XIV. en 1690 : Le Marquis de Kerouart , en 1690 ; Le Marquis d'Hiers, en 1703 ; Le Comte de Chastellus , en 1715 ; Le Marquis de Cernay , en 1719 ; M. de Bernage-Chaumont, en 1734.

Gendarmes_and_Chevau-légers_de_la_Garde_Marbot.jpg

L'habillement des Gendarmes et Chevau-légers est de drap rouge, avec les parements de même: l'habit galonné d'argent plus ou moins selon la volonté du Roi; présentement il l'est sur le revers de la manche seulement. La veste est de peau en demi-buste; la bandoulière c'est de même, bordée d'un galon d'argent, le chapeau bordé d'un large galon aussi d'argent. Les housses et chaperons des housses sont rouges, les armes du Capitaine sont brodées sur le coin des housses et sur le devant dés chaperons. L'uniforme des Officiers jusqu'aux Maréchaux des logis inclusivement, est de même couleur, galonné d'argent en plein. Les Gendarmes portent les bandoulières de la même couleur du cordon de leurs épées Gendarmes de Berry, rouge clair ; Chevau-Légers de Berry, rouge plus clair

Gendarmes de Berry.jpg

L'armement des Gendarmes & Chevau-Légers est une carabine rayée et deux pistolets à l'arçon de la selle, un sabre à la cavalière, dont la garde est argentée.

Les Gendarmes de Berry avaient pour étendards : avers et revers à fond bleu, cartouche chargé d'une figure qui montre une campagne avec un grand arbre et un plus petit et cette devise "TRIUMPHALI E STIPITE SURGIT" il naît d'une souche glorieuse". Brodé et frangé d'or et d'argent. 

Les commentaires sont fermés.