Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2012

Docteur FLAIN, Charles François (1818/1898), médecin délégué cantonal, ancien maire d’Aubigny-ville, conseiller général du Cher, chevalier de la légion d’Honneur le 12 janvier 1892.

Mis en ligne le 23/01/2012

Le 12 janvier 1892, le Ministre de l'intérieur, Ernest Constans nomme chevalier de la légion d’Honneur Charles François Flain. Ancien maire d’Aubigny-ville, conseiller général du Cher (canton d’Aubigny) depuis 1871. Médecin depuis plus de 40 ans et délégué cantonal.

Napoléon III visitant les cholériques de l'Hôtel-Dieu.jpg

Le docteur Flain s’était fait remarquer par sa belle conduite lors des épidémies cholériques et pendant la guerre 1870/71.

Charles François Flain était né le 22 avril 1818 à Vailly sur Sauldre. Son père Alain y était gendarme (comme plus-tard Mathieu Barthe, le grand-père d’Alain-Fournier)

Ernest Constans.jpgSa thèse de Thèse de  Médecine (Paris  1847 Imp. Rignoux Paris) : De l'hydrocèle (*) en général.

La Société protectrice de l'Enfance du 23 janvier 1870rend hommage au zèle et au dévouement des honorables praticiens qui prêtent à l'Œuvre leur concours désintéressé, et signale ceux qui se sont distingués par des services exceptionnels…et distribue des médailles. Parmi les récipiendaires, le docteur Flain, à Aubigny-Ville (Cher) médaille d’argent.

En 1874, on lit dans la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie qu’une médaille de vermeil  a été remise au docteur Flain, à Aubigny-Ville (Cher) et médaille d'argent au docteur Blandin, un albinien, à Cosne (Nièvre).

Le docteur est parti le 8 octobre 1898.

L'Impératrice Eugénie visitant les cholériques de l'Hôtel-Dieu.jpg

Illustration : L’Impératrice Eugénie et Napoléon III visitant des cholériques

(*) Terme issu du grec : hudôr, eau et kêlê, tumeur. Sorte d'œdème des bourses constitué par l'infiltration (la pénétration) de liquide du tissu du scrotum (enveloppe cutanée des testicules). Plus précisément il s'agit d'un épanchement (présence de liquide) ressemblant à du lait et situé entre les deux feuillets de la vaginale des testicules. La vaginale étant l'enveloppe permettant de sécréter une sérosité (sorte de liquide autorisant le glissement entre autres des membranes entre elles) au niveau des testicules.

Les commentaires sont fermés.