Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2012

SETTER GORDON, un chien de chasse de souche Écossaise…le beau-père du duc d’Aubigny joua un rôle de premier plan dans la création de cette race… Qui va inviter, le prince William de Galles à venir chasser, en Sologne avec le chien de ses aïeux?

Le Setter Gordon est un chien de chasse à l'arrêt de souche Ecossaise, trouveur de gibier à plumes, le dernier né des Setters.

Gordon Setter tartan.jpg

Utilisé en Écosse, mais aussi sur toutes les parties vallonnées et montagneuses des Îles Britanniques, le Gordon fut prédestiné à la chasse du lagopède écossais, la grouse. Importé en France, mais aussi dans de nombreux pays nordiques, il mit à profit ses grandes capacités d’adaptation pour chasser. Pour en savoir plus...> cliquer ICI

gordonsworking.jpg

L’épouse Charlotte (Charles Lennox (1764-1819) 4ème duc de Richmond et de Lennox, duc d'Aubigny et pair de France, comte de Darnley, comte de March, baron de Settrington et de Torbolton), issue du tout puissant Clan Gordon, était intarissable sur lsetter gordon 2.gif’élevage du Setter Gordon dont son père Alexander, 4ème duc de Gordon, fut le premier à améliorer la race, issue d’un croisement des setters irlandais et anglais et du colley. A la mort du duc, l’élevage continua à s’épanouir grâce à Georges Gordon, frère de Charlotte, et les Setters du château de Gordon devinrent célèbres pour leur aptitude au travail comme l’attrait de leur beauté.

Le Gordon s’éteignirent, il passa au Lennox. Le petit-fils de Charlotte et du duc de Richmond, Charles Henri devint Ier Gordon-Lennox (1818-1903) (6ème Duc de Richmond, Baron Settingdon et Comte de March, 6ème Duc de Lennox, Baron Torbolton et Comte de Darnley, 1er Duc de Gordon et Pair du Royaume-Uni et Comte de Kintara, 5ème Duc d'Aubigny )…Si son grand-père avait été dépossédé d’Aubigny, il était toujours propriétaire du château de la Verrerie.

Gordon Setter Club.jpg

Ce n’est qu’en 1924 que cette variété sera officiellement dénommée Setter Gordon en setter_gordon_conseil.jpgmémoire de son novateur Alexander Gordon et de ses descendants qui auront marqué à jamais cette splendide race.

Qui va inviter, William de Galles, Prince du Royaume-Uni, à venir chasser, en Sologne avec le chien de ses aïeux ?

(*)  Blasonnement : Grand-écartelé : aux I et IV contre-écartelé d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France) et de Blason Lennox Gordon.jpggueules à trois léopards d'or (d’Angleterre) ; au II d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même (d'Ecosse) ; au III d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent (d'Irlande) ; à la bordure componée de seize pièces d'argent et de gueules, chaque pièce d'argent chargée d'une rose boutonnée d'or et pointée de sinople (de Lennox) ; sur le tout de gueules à trois fermaillets d'or (d'Aubigny) ; aux II et III du grand-écartelé : écartelé au I d'azur à trois hures d'or défendues de gueules (de Gordon) ; au II d'or à trois têtes de lion arrachées de gueules lampassés d'azur (de Badenoch) ; au III d'or, aux trois croissants de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même (de Seton) ; au IV d'azur à trois quintefeuilles d'or boutonnées du champ (de Fraser).

duc Lennox Gordon Aubigny.jpg

Commentaires

Beau chien mais mais ma préférence va au Labrador pour ses qualités affectives, son intelligence et pour sa robustesse légendaire (un vrai 4x4).

Écrit par : Michel Coquery | 11/02/2012

Le labrador serait issu du croisement d'un terre-neuve et d'une loutre!
Le Labrador retriever est considéré comme une race d'origine anglaise…My God !
Setter-Gordon "Scotland fort ever!"

Écrit par : Philippe | 11/02/2012

Je ne fais pas de racisme en matière de chiens car ils sont tous admirables. J'ai vu des Setters-Gordon en exercice de démonstration a à la fête de la chasse à Chambord : impressionnantes capacités à la chasse.

Écrit par : Michel Coquery | 11/02/2012

Le sens de cette note est de souligner combien nous avons, localement, de potentialités pour exploiter notre fond de commerce "Franco-Écossais", en sortant du whisky, du tattoo ou du haggis…
Si tu as vu une démonstration de dressage de "gordon-setters" au "Game Fair"…nous pouvons aussi en voir évoluer à la Verrerie où dans les jardins de Louise….
Ce serait peut-être l’occasion de justifier le port du Hunting Stewart Tartan à Aubigny, préféré au Aubigny Auld Alliance Tartan

Écrit par : Philippe | 12/02/2012

Je vous applaudis pour votre article. c'est un vrai charge d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.