Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2012

ATTACHEZ VOS CEINTURES et sellez votre éléphant pour le plus grand rassemblement de pachydermes du Laos à Paklay District (province de Sayaboury)

La dernière lettre d’information de l’ambassade de France au Laos annonce la visite de M. Yves Fromion, député du Cher, Président du Groupe d'amitié France-Laos du 16 au 20 février 2012 > cliquer ICI.

Ça tombe à pic, du vendredi 17 au dimanche 19, c’est le festival des éléphants à Sayaboury…

Eléphant festival 2012.jpg

Pour la seconde fois, le district de Sayaboury accueillera le Festival de l’Eléphant. Les 17, 18 et 19 février 2012, une soixantaine d’éléphants tenteront de remporter le prestigieux titre de "l’éléphant de l’année". Venez prendre part aux nombreuses animations prévues au programme comme la grande procession qui ouvre le festival, la cérémonie traditionnelle de Baci des éléphants, les bénédictions des bonzes, la démonstration de dressage ou les concerts, performances artistiques et autre fête foraine.

Fromion Laos.jpg

Ouvert à tous, petits et grands, le Festival célèbre l’éléphant, animal emblème du Laos et espèce en voie d’extinction. Où mieux qu’au "Pays du Million d’Eléphant" pouvait se dérouler cet événement haut en couleurs ? Plus qu’un simple divertissement, le festival de l’éléphant est l’occasion de célébrer le rôle majeur de l’éléphant dans la culture laotienne et offre une tribune à toutes les organisations de protection de l’éléphant et de la nature. Il contribue ainsi à dispenser un message de conservation auprès du public pour l’informer de la situation dramatique que connaissent les éléphants d’Asie et les moyens mis en œuvre pour sauver cette espèce emblématique.

Dans la province de Sayaboury un centre construit en coopération avec ElefantAsia comprend un hôpital, une nurserie pour les éléphants et une école professionnelle pour les cornacs.

festival éléphants.JPG

Le Président du Groupe d'amitié France-Laos accompagnés de membre de l’association de l’Union des Lao-Hmong d’Aubigny dont Richard Thor (conseiller municipal et président), visiterons l’école d’ElefantAsia. La ville d’Aubigny a subventionné à hauteur de 15000€  cette école professionnelle pour les cornacs

Commentaires

Qui paye le voyage? La ville ?

Écrit par : Lionnel | 13/02/2012

Pour de député président l'Assemblée Nationale (en clair nos impôts)...Pour les Lao-Hmong albiniens...devinez...

Écrit par : Galland | 13/02/2012

Les interprètes...billet d'avion coût plus de 2000€...congé sans solde...Honteux!

Écrit par : Pillou | 13/02/2012

http://fr.wikipedia.org/wiki/Conflit_hmong

Écrit par : Moi > Hmong | 13/02/2012

Comment pouvez-vous dire des énormités comme celles-ci ?
Ca ne coûte rien à la commune !

Écrit par : Honnête | 13/02/2012

Pour calmer tout le monde je preécise que les Hmong albiniens financent leur déplacement.
J'en connais un qui a pris un congé sans solde...C'est son pb...
Pour le reste c'est le Président du Groupe d'amitié France-Laos, pas le maire d'Aubigny qui se déplace...C'est clairement indiqué dans la note ci-dessus et confirmé par l'ambassade

Écrit par : Philippe | 13/02/2012

"Honnête"...il faut l'être jusqu'au bout et ne pas mettre un e-mail bidon...

Écrit par : Philippe | 13/02/2012

mdr...Fromion a pris un congé sans solde...pour ne pas voter la TVA Sociale!

Écrit par : Jack | 14/02/2012

EDF (et Sarkosy) sauveurs de la filière photovoltaïque française.
FROMION sauveur des éléphants chassé par EDF (barrage de Nam Theun)

Écrit par : Cognac | 14/02/2012

Et c’est Montebourg qui va sauver les emplois "des chaînes" ?

Écrit par : Merlin | 14/02/2012

Le député se fait accompagner par toute sa cour pour son voyage en République DEMOCRATIQUE (sic) populaire lao.
Ils n’ont pas capitalisé les révolutions dans le monde arabe autres états où les droits de l’homme étaient bafoués.
Le Parti révolutionnaire populaire lao (lao : Phak Pasason Pativat Lao, PPRL) demeure le maitre et le seul parti au pouvoir en République Démocratique Populaire Lao (RDPL). Il continue à faire preuve d'une intransigeance absolue en matière d'ouverture politique et de liberté d'expression, de rassemblement ou de manifestation. Il fait recours encore et toujours à l'intimidation, aux arrestations arbitraires, à l'emprisonnement et aux menaces pour faire taire les citoyens, la société civile et les défenseurs des droits humains ainsi que les minorités ethniques, comme les hmong ou les minorités religieuses.

Écrit par : Killian | 15/02/2012

Je suis d’accord pour dire que les dirigeants de ce pays ne sont pas plus fréquentables que ceux qui ont été destitués lors du « Printemps arabe ».
Mais dire le député se fait accompagner par toute sa cour…c’est exagéré. Il n’y a que deux élus du CM d’Aubigny avec lui.

Écrit par : Philippe | 15/02/2012

On ne les as pas vus ? http://www.ulfasso.com/?p=5262

Écrit par : CONtribuable | 21/02/2012

Les commentaires sont fermés.