Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2012

INSECURITE ou sentiment d’insécurité ? L’insécurité ne doit plus être considérée comme un fait divers anodin.

Mis en ligne le 14janvier 2012...Epilogue > deux ans de prison... l’arme de poing de calibre 38 (dixit la Cour d’appel d’Orléans), n’était qu’un pistolet à grenaille…


Voyez comment la presse relate d’une affaire qui témoigne pourtant d'une grave insécurité. L'épilogue est heureux, mais il ne doit pas cacher la gravité de l'évènement.

10000€.jpg

"La logique du sensationnel, du racoleur, du vendeur s’est imposée à la Nouvelle République. Elle en meurt..." Écrivait un député Cher, le 28  juillet 2009, s’exprimant sur la disparition de l’un des deux quotidiens locaux...

Le journal qui parlait de nous.jpg

Heureusement qu’il existe une édition, dans le département limitrophe, du journal qui parlait de nous, pour nous informer des réalités locales….même si ce n’est pas glorieux >  Enlevement sur fond de dette de cocaïne.

A moins que, préférez-vous  cet article édulcoré où on a censuré les mots cocaïne,arme de poing de calibre 38,  pour nous rapporter  le même enlèvement >

l'enlèvement lié àune_dette_de_drogue?.

Sommes-nous des citoyens immatures ?

 Y-a-t-il des pressions pour ne pas écorner l’image d’Aubigny ?

 Y-a-t-il des pressions pour soutenir une politique ?

Si, "revolver de calibre 38", "cocaïne" et "enlèvement"  sont les ingrédients du scénario d’un bon polar de la "Série Noire" ce n’est pas une raison pour éluder les problèmes locaux de sécurité.

Pas plus de nous faire croire que quelques caméras vont modifier notre "ressenti".

Le ressenti traduit une exposition à une insécurité réelle, un risque quotidien dans sa vie personnelle. Peut-être la réalité de la victimation ?

enlevement dette drogue.jpg

La peur d'une partie de la population  est alimentée par ce qui leur apparaît comme des signes extérieurs de désordre et d'abandon : d'abord le bruit, la saleté, les tags, les dégradations, ensuite les regroupements de jeunes et la présence de drogue. La peur est ainsi plus forte chez les habitants des quartiers où sont concentrés ces signes.

Elle se nourri de l’omerta.

Il faut se réunir pour reconnaître et analyser le sentiment d'insécurité comme une question à part entière ayant ses logiques propres.

Chiche, chers élus ?

Bravo et merci aux gendarmes et policiers qui veillent sur nous…avec des moyens et des conditions de travail qui ne donne pas le sentiment qu’elles vont en s’améliorant. 

Commentaires

Feueille de choux...mdr!

Écrit par : Grabouille | 14/02/2012

L’omerta ça existe aussi à Aubigny

Écrit par : Inspecteur | 30/05/2012

Arme P38 calibre .38 ?

Écrit par : Michel Coquery | 29/11/2012

"une arme de poing de calibre 38"...c'est ce qui dit dans l'article de la NR!

Écrit par : Aubignynew | 29/11/2012

P38 est-ce le modèle ?

Écrit par : Michel Coquery | 29/11/2012

Je ne faisait pas parti des enquêteurs

Écrit par : Aubignynew | 29/11/2012

Les commentaires sont fermés.