Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2012

"MADAME from Armentières"… "l’avenir de l’homme" sera "madame" dans les formulaires administratifs !

Le Couesnon, dans sa folie, ayant mis le Mont Saint-Michel en Normandie…

Une circulaire de Matignon, dans sa folie, prévoit que l’avenir de l’homme sera "madame" dans les formulaires administratifs.

Voyez dans quelle confusion on a mis les orléanais!

Madame Anne Marie Louise d'Orléans ci-devant La Grande Mademoiselle ! Madame Jeanne d’Arc, ci-devant la pucelle !…

Et les poètes, essayez de retirer un pied  à "Mademoiselle Madame from Armentières"…et de chanter.

Les actrices qui continuaient souvent à se faire appeler Mademoiselle, même lorsqu'elles sont mariées ou qu'elles ont atteint un âge mur.

La circulaire dit-elle si l’on pourra désormais combler d’un baisemain toutes les Madame ?

madame-ou-madame-.jpg

L'art du baisemain, selon l’étiquette,  était réservé aux femmes mariées, celles que l’on appelle Madame. Il consiste, pour l'homme, à se baisser et à effleurer la main de la dame de ses lèvres en faisant mine de l'embrasser. Le protocole exige de ne pas lever la main que vous embrassez mais de s'incliner jusqu'à elle!

Pucele  remplacé au XVIe siècle par fille, puis jeune fille…avait au Moyen Âge le sens de "jeune vierge".  Le mot renvoie de manière générique à une "jeune fille non mariée". Il fait référence non pas à une classe sociale particulière (contrairement à "damoisele", qui renvoie toujours à une « jeune fille noble »), mais à une tranche d’âge : celle qui suit la puberté et précède le mariage. Le substantif correspondant pour le sexe masculin est vaslet, "jeune homme non marié".

Mesdames d'Orléans.jpg

Pour alimenter le débat (il n’y a rien de plus important actuellement)  les associations Osez le féminisme et les Chiennes de garde lancent une campagne intitulée "Mademoiselle, la case en trop". Pour rappeler que la distinction Madame/Mademoiselle n’est ni flatteuse, ni obligatoire. Et surtout, qu’elle est le signe du sexisme ordinaire qui perdure dans notre société

Commentaires

pourquoi ne pas avoir supprimé madame ?

Écrit par : Claudine | 22/02/2012

Je vous complimente pour votre paragraphe. c'est un vrai œuvre d'écriture. Développez .

Écrit par : Marion | 12/08/2014

Je vous complimente pour votre paragraphe. c'est un vrai état d'écriture. Développez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.