Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2012

"LE THEATRE frappe à votre porte". « Menschel et Romanska » vendredi 2 mars à 20h30 à l’Argentis.

La tournée théâtrale départementale de la Maison de la culture se tiendra du 27 février au 8 mars 2012 dans neuf communes du Cher avec Menschel et Romanska de Hanokh Levin, mise en scène de Olivier Balazuc. Elle s’arrête, En Sauldre Sologne à Argent sur Sauldre – À l’Argentis (salle adaptée aux personnes à mobilité réduite)- Vendredi 2 mars à 20h30… Tarifs : 10€, 6€ (-18 ans, chômeurs, bénéficiaires du RSA). Location à partir du samedi 21 janvier 2012 au 02.48.67.74.70 (*)

Affiche Théatre argentis.jpg

Cette action de décentralisation culturelle figure dans la convention signée entre le Conseil général et la Maison de la culture de Bourges. En 2011, sur une enveloppe globale de 250000 €uros, 18000 €uros étaient consacrés à ce dispositif par le Département.

Menschel et Romanska de Hanokh Levin

La grandeur de la petitesse humaine

Adapté d’une nouvelle de Hanokh Levin, ce monologue raconte l’histoire de deux êtres Menschel et Romanska qui ont fait connaissance par téléphone. La voix de Romanska a séduit Menschel, qui s’imagine déjà tourner le dos à la solitude en rencontrant la femme de ses rêves. Malheureusement, cet espoir ne survit pas au premier regard. Or, Menschel et Romanska, pris dans le jeu social des convenances, sont condamnés à passer le samedi soir ensemble, à boire la coupe jusqu’à la lie et se haïssent pour n’avoir pas trouvé en l’autre la rémission d’une vie médiocre et sans avenir. Ils se savent être le destin l’un de l’autre et ne s’y résignent pas…

menschel.jpg

Hanokh Levin 1943/1999

Hanokh Levin, figure majeure du théâtre israélien contemporain, nous a laissé une cinquantaine de pièces, un recueil de poésie et deux volumes de textes en prose. Ce sont ses comédies qui, à partir de 1972, lui ouvrent en grand les portes du monde théâtral. Yaacobi et Leidental, marque le début de “l’ère Levin” en Israël. Les personnages leviniens sont des petites gens qui suent sang et eau pour exister. Tous nous racontent ce combat perdu d’avance… Ils peignent la condition humaine dans ce qu’elle a de plus tragique et de plus cruel. Tableau sauvé par l’humour irrésistible de l’auteur…

Une farce cruelle par un acteur hors-pair

(*) Tarifs et horaire, infos intéressantes que le site à 17000€ pourrait dans son extrème générosité, nous donner.

en savoir plus 3 mars.jpg

Voyez comment ils font le métier…On renouvelle le CA de l’OTSS, vendredi…même pas peur !

Commentaires

J'Adore ! --> (*)

Écrit par : Le dénicheur | 27/02/2012

Les commentaires sont fermés.