Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2012

SOLOGNE, trop de grillage- Vers la limitation des grandes clôtures dans le Pays de Grande Sologne ? Et au Pays Sancerre-Sologne ?

Au Pays Sancerre-Sologne ?

Dix ans que Marie-Claude Grimault a participé au concours photographique "Mon paysage, nos paysages" organisé, en 1992, par le Ministère de l’écologie

Dix ans que le Ministère de l'écologie, présente dans un répertoire d’archives détaillé : "Mon paysage, nos paysages" les photographies numérisées,de 1992  dont  le "Chemin Pinelle Sainte Montaine"

Chemin Pinelle Ste Montaine.jpg

Seul le Conseil Municipal de Brinon vient de décider de contrôler, sur son territoire, la hauteur des clôtures, 1.20 m, et leur nature, pas de barbelés!

Pas un mot sur le sujet,au Pays Sancerre-Sologne !

Il y a plusieurs mois, le Pays de Grande Sologne, Patrice Martin-Lalande, a décidé d’y voir plus clair face au problème d’engrillagement. Les élus trancheront à l’automne. Lire l’article de La Nouvelle République paru hier (cliquer ICI)et l’annonce de la Projection du documentaire "Une maille de trop!" et débat ce vendredi 16 mars à la salle des fêtes de La Ferté-Imbault. Accueil à partir de 19h, début du film à 20h. Gratuit.  

J’espère que nos deux présidents de Pays ne vont pas nous refaire le coup du TGV…Deux avis motivés, diamétralement opposés (*).

Les élus du Pays de la Sologne des Rivières ont mis en place un groupe de travail associant d’autres élus de Sologne, des représentants des chasseurs, des agriculteurs et le monde associatif. D’après le Maire de Salbris, Jean-Pierre Albertini, «l’objectif est de préserver le passage des grands gibiers, essentiel à l’équilibre cynégétique de notre environnement, il s’agit aussi de préserver l’esthétique de notre Sologne …» Pour lire ce dossier,( cliquer LA.)Etc…

Pourtant Il est urgent que ce massacre écologique cesse: on va vers la mort de la Sologne avec ses grandes clôtures, immondes aussi bien pour la faune que pour le visuel, tous les animaux enfermés dans ces enclos vont s'autodétruire..... Ils se reproduisent entre eux, ce sera beau dans quelques années! Quand il n'y aura plus de chasse en Sologne, il y aura aussi un gros problème économique car les grandes propriétés vont vivre beaucoup de monde, les commerçants et les artisans, malheureusement, on est à la veille que tout cela s'arrête par la faute d'inconscients qui clôturent et clôturent encore sur des kilomètres, Honteux et dégelasse, si je peux me permettre. Beaucoup comme moi, vraiment amoureux de notre belle région, voudraient qu'elle perdure.

Merci de réagir vite avant qu'il ne soit trop tard pour les générations futures.

(*) Entre la Sologne du Cher et celle du Loir-et-Cher il y a une frontière respectée par les média. Exemple dans l’article du JdG, concernant la pétition du député-candidat UMP, contestée par deux autres candidats (un seul s’exprime) pas un mot sur la position opposée du député solognot UMP. Il faut savoir que la 1ère circonscription du Cher et la 2ème circonscription de Loir-et-Cher sont frontalières

Les commentaires sont fermés.