Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2012

"LE LAOS OUBLIE"- Photographies de Nadège Gaillard - Exposition jusqu’au 28 mars 2012 – à Aubigny un jour ???

Lu in" La ville des gens" -mars 2012

"Née en 1979, Nadège Gaillard grandit dans les Cévennes. Elle s’installe à Paris en 2000 et apprend le métier de photographe auprès de grands noms français et étrangers (...). En 2008 c’est vers l’Asie du sud-est que son regard se tourne. Un simple dicton lui fait choisir sa destination : "Les Vietnamiens plantent le riz, les Cambodgiens le regardent pousser et les Laotiens l’écoutent pousser."

espiegle.jpg

Elle décide alors d’explorer les montagnes et les hauts plateaux du Laos, source inépuisable d’inspiration. Elle vit au rythme calme des habitants à l’extrême gentillesse. Elle passe plusieurs semaines parmi les minorités ethniques oubliées : les Hmongs, les Camus, les Phunoys et les Akhas.

Les villages sont petits, poussiéreux ou boueux, et remplis d’enfants livrés à eux-mêmes. Les paysages sortent de la brume, intemporels et semblent vouloir s’effacer. Les portraits contrastent soudain avec la sérénité des montagnes : des nuées d’enfants viennent au-devant de l’objectif, regards espiègles, scène de jeux, puis d’autres semblent arrêter le temps, visages songeurs, expressions fugaces empreintes de gravité.

Ces portraits d’enfants, innocents et crédules, à l’image de ce pays, témoignent du présent et questionnent le futur.

Ce voyage lui permet d’esquisser de nouvelles images et renforce sa sensibilité vis à vis des populations démunies. Pourquoi ne pas donner un appareil à ces enfants pour qu’ils puissent eux même témoigner de leurs conditions de vie, les faire passer de l’autre coté de l’objectif ?

La perspective de pouvoir associer la photographie et la solidarité devient une évidence. Cela l’amène à un nouveau projet, pour ne plus seulement s’approprier des images.

En 2010, elle crée Focus Mundi, association dont le but est d’apprendre la photographie à des populations démunies. Lors de son dernier voyage au Pérou, elle monte des ateliers photos pour les enfants des rues de Lima et forme un éducateur de rue afin que les ateliers se perpétuent.

songeuse.jpg

En 2011, elle initie à Paris un projet mettant en scène son quartier et ses habitants. Elle nous livre un reportage singulier, photographiant les allures excentriques de la rue, en y apportant un trait surréaliste et poétique par un jeu d’ombres improbables.

L’exposition de cette dernière série sera visible au centre Barbara, dans le 18ème arrondissement, à partir du 3 avril 2012.

Les différents sujets abordés par cette jeune photographe oscillent, dès lors, entre l’art et le reportage."

Exposition du 9 au 28 mars 2012 - Entrée libre- L’espace culturel de l’ACERMA - 22 quai de Loire - 75019 Paris - Métro Jaurès (ce n’est pas loin du XVIe)

Illustration Nadège Gaillard 2010,  cette petite fille vit dans le village de Nong Khiaw, au nord du Laos. Elle s’amuse dans un bus laissé à l’abandon. …pour voir les autres portrait d’enfants, en attedant de les voir à Aubigny (?) cliquer ICI

Commentaires

Je vous applaudis pour votre recherche. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.