Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2012

LE "DEPUTESORTANTCANDIDAT" de la 1ère écrit à l’un de ses challengers…aidez-nous à décoder

Philippe Bensac, sera sur le marché d’Aubigny…

Bensac à Aubigny.jpg

Le "députésortantcandidat", pour miner le terrain,  a fait ce qu’il sait le mieux faire…trempé sa plume dans le fiel…ça donne ceci

Il s’appuie sur deux grands auteurs!

La Fontaine, banal…

Mais Jean-Paul Sartre, c’est plus pernicieux…

Je ne suis pas un lettré, je n’ai pas fait St-Cyr, mais j’ai étudié au lycée "les mouches". Sartre, en écrivant cette pièce s'est donné pour but de lutter contre la légitimation du régime en place. Il faut penser à remettre cette pièce dans son contexte historique, en attribuant à Oreste les traits du surhomme nietzschéen ou de l'antéchrist il voulait redonner courage au peuple français dont la situation se retrouve aisément chez les Argiens… Égisthe et son allié Jupiter représentent le duo Pétain / catholicisme qui conseillait avec bienveillance "le devoir de collaborer" (La Croix, 4 janvier 1941). Oreste est donc de toute évidence le résistant type qui rétablit ce qui aurait dû être et supprime un état de fait injuste.

TGV Bourges.jpg

Quel message  le "députésortantcandidat" veut-il faire passer à l’électeur ?

Commentaires

Pauvre Dom Diègre!

Écrit par : Egisthe | 28/03/2012

Alors que je faisais, comme d'habitude, l'imbécile devant mes collègues collégiens, un professeur est venu par derrière me rappeler cet adage potache éculé : la science, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale... Ici cela peut peut-être s'appliquer.

Je crois que pour cette idiotie, on peut appliquer la politique Paul Amar, leur donner des gants de bose, cela animera votre marché.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 29/03/2012

Un slogan de "mai 68" il était déjà de l'autre coté...

Écrit par : Philippe | 29/03/2012

la campagne ne me laissant que peu de temps diurne, voici ma réponse nocturne :
Pour une mouche du coche, je trouve que le député sortant candidat m'a beaucoup sollicité en 2007 pour me dire quelles étaient ses priorités (toutes échouées) puis en 2008 pour obtenir des explications et tenter vainement de se rendre utile pour le dossier TGV (voir courriers de Fromion sur www.bourges-tgv.com rubrique documents).
Quant à Erinyes, je conseille à notre probable futur ex parlementaire de relire Sartre, voire de le découvrir pour éviter tout contresens. Il me fait en effet l'honneur d'être le persécuteur des coupables de crime...celui de n'être qu'un Tartuffe ?

Écrit par : Philippe Bensac | 30/03/2012

A faire méditer au député fan de Jean-Paul Sartre, « Élections, piège à cons », Les temps modernes n°318, janvier 1973 > http://philosophos.free.fr/spip.php?article232

Écrit par : Philippe | 30/03/2012

Les commentaires sont fermés.