Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2012

LA LAÏCITE pour mieux vivre ensemble à Aubigny, débat participatif…non…c’était le poisson du 1er avril 2011…

En Sauldre Sologne on n’est est pas atteint du "syndrome du Titanic". Dans ce petit territoire qui ressemble à ce village inventé par Goscinny, peuplé d'irréductibles Bonapartistes et qui résistent encore et toujours à la gauche, on truste tous les mandats électifs (sauf un). Il n’y a pas d’un côté les sujets dont on a le droit de débattre et de l’autre des sujets tabous et ce n’est pas l’opposition municipale d’Aubigny qui me contredire. Elle se plaint qu’il y a un député président de pays, un conseiller général, une conseillère régionale UMP, mais elle n’envoie pas de candidat locaux aux élections.. !

Laicité à Aubigny.jpg

Nous, avons donc décidé, souverainement, en Sauldre Sologne vendredi 1er avril (2011), à Aubigny, après la prière et avant l’Angélus,  de débattre de la laïcité.

La laïcité est l’un des fondements de notre pacte républicain et de notre vivre-ensemble ! Et il serait interdit à un grand parti politique d’en parler ?

Nous restons déterminés à aborder ce sujet dans un esprit de respect, de tolérance et de rassemblement !

Notre démarche est positive

Nous ne sommes plus en 1905, date à laquelle la loi venait séparer les Eglises et l’Etat. En 2011, à l’UMP, veux faire en sorte que chacun puisse, s’il le souhaite, vivre sa religion dans le respect des règles de la République. Cette démarche est positive et n’entend stigmatiser aucune religion. Mais, depuis 1905, les équilibres religieux en France ont changé et nous devons en tenir compte.

L'UMP ne veux stigmatiser aucune des grandes religions de France

Alors il est surement plus simple de caricaturer le débat comme le fait l’opposition et le FN ! Mais à l’UMP, on a choisi l’action au service de tous les Français, quelle que soit leur religion. Nous nous devons de combattre l’ignorance et la peur stérile pour instaurer un dialogue constructif.

Ce débat aura une dimension intellectuelle et philosophique

Quant à la tribune publiée par les responsables des 6 grandes religions en France, on ne voyons pas dans leurs interrogations d’opposition de principe à un grand débat sur la laïcité. Bien au contraire, nous partageons leur vision des choses quand ils écrivent que « la laïcité est un des piliers de notre pacte républicain, un des supports de notre démocratie, un des fondements de notre vouloir vivre ensemble ».

Les responsables religieux s’interrogent sur la pertinence qu’un tel débat soit mené par un parti politique. C’est leur droit le plus strict nous le respectons. L’UMP pense justement que c’est le rôle des partis politiques de débattre de sujets structurants pour la vie en société. Le parti majoritaire (sic) regrette que le PS refuse de participer à ce débat!

La responsabilité des élus locaux UMP est d’avoir ce débat et de formuler des propositions qui viendront renforcer la laïcité et le vivre-ensemble dans notre pays. Et ils invitent leurs détracteurs à se pencher sur leurs  propositions dès le 1er avril, à Aubigny, après la prière et avant l’Angélus, pour juger du fond plutôt que de la tenue du débat.

Pour en savoir plus…

Les commentaires sont fermés.