Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2012

PÂTE DE PÂQUES, recette du Pays-Fort

La tradition chrétienne veut que l'on célèbre Pâques en offrant des œufs durs. En Berry, on a décidé de les cacher sous une pâte blonde. Un pâté que l'on peut consommer chaud ou froid, une belle pièce dans un buffet surtout si on a la patience de festonner les tombées de pâte en fleurs ou en poussins.

Paté de Pâques.jpg

Voici la recette de mon père qui était boulanger en Pays-Fort :

Ingrédients :

  • 500 g de pâte feuilletée ou brisée (suivant goût) "François"», inutile de vous risquer à la fabriquer vous-même > cliquer ICI 

 • 200 g de viande hachée grossièrement (pas de la chair à saucisse)  de porc et 200 g de viande hachée de veau. 

  • 3 à 5 œufs cuits durs (suivant que vous les disposez coupés en deux ou entier suivant disposition choisie)

  • 1 œuf frais destiné à la "dorure".

  • 1 gousse d’ail finement hachée

  • 1 échalote…sel, poivre, thym, persil

Préparation :

  1- Dans une terrine, mélanger la viande hachée, le persil; assaisonner;

  2- Diviser la pâte en 3; abaisser 1/3 de la pâte au rouleau sur un plan fariné en un rectangle de 4 à 5 mm d'épaisseur;

  3- Déposer au centre la moitié de la viande assaisonnée; déposer sur la viande, au centre, les œufs durs écaillés en enfilade; recouvrir avec l'autre moitié de viande

  4- Badigeonner la farce ainsi que le tour de la pâte à découvert avec l'œuf battu;

  5- Abaisser les 2/3 de pâte qui reste au rouleau; recouvrir le pâté;

  6- Découper l'abaisse du dessus à 2 cm de la farce et l'abaisse du dessous à 4 cm;

  7- Replier l'abaisse du dessous sur l'abaisse du dessus, soit le 2 cm plus long; pincer pour souder ensemble les deux abaisses et former un bourrelet ;

  8- Badigeonner tout le pâté à l'œuf battu; décorer avec des tombées de pâte en les passant dans le jaune d'œuf;

  9- Déposer sur une tôle antiadhésive ou légèrement beurrée; glisser dans un four préchauffé à 180°C (350°F pour les écossais) pendant 1 heure; si le pâté brunit trop, recouvrir d'une feuille aluminium

  10- Le pâté de Pâques, se consomme chez-nous, tiède ou froid, accompagné d’une salade de pissenlits des prés de la Sauldre et d’un Sancerre…

paté de Pâques 2.jpg

Autre bon plan si vous ne voulez pas cuisiner, demandez à votre boucher-charcutier-traiteur (*), selon une tradition établie en Berry, il sait mieux que quiconque cacher les œufs de Pâques. Il les glisse entre une pâte feuilletée et un hachis (top secret) assaisonné à sa façon. Le résultat, un émerveillement pour les yeux et un supplice pour vos narines...

(*) Illustration : Pâté de Pâques du Berry, Façon Sylvain Letourneau, rue du Prieuré à Aubigny

Cliquer sur les liens en surbrillance

Les commentaires sont fermés.