Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2012

LES MOUCHES ont-elle changé d’Âne…dans la 1e circonscription du Cher ? Le cochon est dans le maïs !...Quelques expressions savoureuses qui vous seront utile pour illustrer les discours les épitres des candidats et vos conversations au Café du Commerce…

"Les mouches ont changé d’âne"…Formule un temps attribuée à Victor Hugo, qui lui aurait finalement  préféré : « L’espoir changea de camp, le combat changea d’âme » (« Les Châtiments »). S’emploie lorsque le match bascule, ou quand l’un des camps marque un avantage décisif. A l’origine, l’expression signifie qu’un âne vieux ou malade n’étant plus capable de chasser les mouches qui l’assaillent, c’est vers lui qu’elles vont aller en priorité.

1ère circonscrition.jpg

Hollande 50.5 %

Sarkozy  49.5 %

"Le cochon est dans le maïs"…Le ver est dans le fruit. Semblable à la précédente, mais en plus atténué. Les mouches n’ont pas encore changé d’âne, mais tout porte à croire qu’elles ne vont pas tarder. Dans la catégorie "Michel Audiard", on dirait "Vous êtes sur la mauvaise pente, les gars, vous vous endettez"... Fait toujours son petit effet..

"La cabane est tombée sur le chien"C’est foutu, on va tous mourir. Correspond assez bien à "les carottes sont cuites", ou à " la messe est dite". Le projet est foutu, le client ne veut plus payer, on n’y arrivera jamais, les occasions ne manquent pas, hélas, pour la placer.

"La jument n’a pas encore tourné le dos au foin"…Contraire de la précédente. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Utile pour convaincre votre députésortantcandidat que, oui, ça va être chaud, mais que non, non, on va pas se planter, jamais de la vie, d’ailleurs, c’est bien connu, la jument...

"C’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses"Dans le monde des caves, on dirait : "C’est à la fin du repas qu’on paie l’addition". C’est une menace, qui s’emploie pour avertir que c’est à la fin qu’on règlera les comptes. Ça veut dire aussi que tant que l'arbitre n'a pas sifflé la fin du match, rien n'est perdu et que tout est possible….

"Pibale sous gravier"...Pour souligner le peu d’importance d’un petit secret. Une pibale, c’est une petite anguille, un gravier une petite roche : une pibale sous gravier, c’est une petite "anguille sous roche"

"Baleine sous caillou"Variante du précédent. Pour un secret que tout le monde connaît.

"Le chat est maigre"…Se dit d’une victoire étriquée. On a beaucoup ramé pour un contrat qui ne nous rapportera pas beaucoup...

"Faire chanter le cuir"….c’est multiplier les passes, accélérer le rythme, produire du beau jeu.  A employer  pour motiver votre équipe électorale, pour stimuler sa créativité et son talent, soutenir la montée en cadence. Plus joli qu’aller au charbon ou retrousser les manches.

"Un arrêt-buffet"A l’origine un placage sévère. On dit aussi un tampon, un bouchon, un caramel (selon les cas avec ou sans le papier qui va avec). Le  spécialiste de l’armement parlera de tir de missile. S’emploie pour un coup dont on aura du mal à se relever

les mouches on changé d'âne.jpg

Et pour ceux qui veulent retrouver la verve et l'image de Pierre Albaladejo : "Les mouches ont changé d'âne", par Pierre Albaladejo, ed. La Table Ronde, 13 €…

Voilà qui devrait ravir un flanker du Bourges XV…

Les commentaires sont fermés.