Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2012

David DALLOIS, sous le tir croisé de la cavalerie et de l’aviation, ce soir à Aubigny.

Dallois sous le tir croisé.jpg

Ce soir mercredi 23 mai à 19 heures 30, à la Salle des Fêtes d'Aubigny sur Nère, stoïque , David Dallois, abordera ses thèmes de campagne, sans haine ni violence.

Commentaires

Une place de président de la Com. Com..ça se gagne!

Écrit par : Flambard | 23/05/2012

Question : Comment propose t'il de rénover la circonscription quand on voit l'état du village qu'il administre depuis 4 ans ? Coeur de village fantomatique.

Écrit par : Philippe Bensac | 23/05/2012

A votre question, les électeurs ont une première fois répondu en lui accrodant aux cantonales 2/3 des suffrages dès le premier tour (vous n'avez pas été élu au lors de ce même scrutin). Son ambition ne limite pas qu'à lui même. Je pense que sa jeunesse, son expérience, ses propositions auront pour conséquence son élection. Enfin je constate qu'il ne dénigre ni le député Yves Fromion ni les autres candidats

Écrit par : Lefinrenard | 24/05/2012

Reprendre la gestion d'une commune comme celle d'Ivoy n'est pas chose facile!! succéder à une municipalité sans ambitions, gérant petitement sa commune en trouvant que tout va bien, n'est pas évident!! la critique est facile! à ce jour si vous trouvez une commune de même importance qu'Ivoy, avec la même situation géographique et démographique qui ne soit pas un village fantomatique, dites nous ou il se trouve, parce que des villages comme Ivoy malheureusement il y en a des milliers en France et les maires ne sont pas mauvais gestionnaires pour autant!!!

Écrit par : Nicole | 23/05/2012

L'élection législative a ceci de spécifique qu'elle joint l'enjeu national et local.
Force est de constater que l'absence de résultat au plan local n'augure rien de bon au plan national.
Mais il se trouve aussi que la politique se nourrit du débat.
J'espérais un débat d'avant premier tour. La presse en a décidé autrement. Les webzines tels qu'Aubigny buzz que je salue au passage, permettent d'engager ce débat.
Je ne fais donc rien d'autre que de souligner les défaillances de mes contradicteurs, et je le fais publiquement en signant de mon nom, plutôt que de faire réagir de pseudos sympathisants.
Par ailleurs, je persiste et signe. Le conseiller général Maire d'Ivoy le Pré manque sérieusement d'idée et d'engagement, pour ne pas dire de vision, qualités indispensables au mandat de député, d'autant plus en période de bouleversement.
Quant à la donnée financière, je trouve curieux qu'un élu employé du privé ne cherche pas à attirer des investisseurs à 180 kilomètres de Paris.
J'ai la prétention d'avoir réalisé en 4 ans à Bourges une transformation telle que Bourges a réussi sa révolution numérique et réussi ainsi à attirer plusieurs entreprises avec des centaines d'emplois à la clé. Et dans d'autres domaines que les indistries d'armement (que je défends totalement par ailleurs).

Écrit par : Philippe Bensac | 24/05/2012

A fin Renard : j'ai été battu avec un crédit de 932 voix contre le vice-président socialiste du Conseil Général, alors que l'ami Dallois a gagné avec un score de 706 voix contre... le FN dont il est en partie l'héritier et les communistes dont on ne peut pas dire qu'ils sont mordants dans ce canton depuis trop longtemps abandonné par des élus de circonstance.
En fait, je pense que cette élection, c'est quitte ou double pour David car il ne pourra pas garder son emploi parisien et ses mandats locaux beaucoup trop contraignants s'il veut véritablement repousser le désert qui s'est installé dans son canton.
A Henrichemont, le Maire Conseiller Général réalise un vrai travail de développement. J'ai même commencé à l'accompagner sur certains dossiers cruciaux pour les villages de demain.

Écrit par : Philippe Bensac | 24/05/2012

Compte tenu de l'attitude agressive de ce candidat "grand diseux, petit faiseux", je ne crois pas qu'il faille "changer un cheval borgne pour un aveugle".

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 25/05/2012

Gérer la pénurie et la misère...quel aveu d'impuissance (politique). Les fonds européens sont mobilisables pour des projets visant à redynamiser les zones les plus reculées ou à reconvertir (les forges ont rendu l'âme depuis des décennies).
Encore faut-il avoir un projet, savoir monter un dossier et posséder l'énergie pour le plaider...
Les exemples de réussite sont légions !
Élu député, j'aiderai David à sortir son canton et la population de sa condition actuelle.

Écrit par : Philippe Bensac | 24/05/2012

Sans haine ni violence, les ambassadeurs du château en témoigneront.
Personne, ici, pour faire croire que c’était David Dallois et non le député sortant qui avait voté la RGPP (Révision générale des politiques publiques) qu’il est le responsable de la disparition de la brigade de La Chapelle d’Angillon (et des brigades d’Henrichemont Léré dans le Pays Sancerre-Sologne).

Écrit par : Philippe | 24/05/2012

Sans haine ni violence mais un débat sans concession.

Écrit par : Philippe Bensac | 24/05/2012

Il faut arrêter de mettre sur le dos d'un candidat -concurrent l'ensemble de ce qui ne va pas sur son canton, et prétendre qu'il n'a rien fait! Les études de David lui permettent de monter les dossiers et il a assez d'énergie pour défendre des dossiers valables, encore faut-il en trouver! Si vous pensez qu'a ce jour l'ex mairesse d'Henrichemont à bien fait de réaliser la place Henri IV qui tue lentement mais surement le commerce local, créer le centre de céramique de La Borne qui est un gouffre financier!! pour ma part je reste convaincue que les élus ont un égo sur-dimensionné et veulent laisser une trace de leur passage, et ils se moquent complètement si nous pauvre citoyens ont payent leurs conneries. Désolé Monsieur Bensac, jusqu’à présent je lisait vos propos et votre blog, le fait de critiquer "l'ennemi" pour essayer de se valoriser vous rabaisse considérablement. Bien que amie de longue date de David, j'aime me faire une opinion sur les hommes, en ce qui vous concerne, elle est faite!!!!!

Écrit par : Nicole | 24/05/2012

Quand on a rien à vendre on pique les idées de ceux qui en ont, et on les démolit.
M Dallois a fait depuis un an un état des lieux de notre pays et soumet des idées (qui sont les siennes) pour aider à ce que la France se relève.
En face de lui et dans la même grande famille politique, il semblerait que l'attitude flegmatique de M Dallois face aux basses invectives dont il est l'objet en agace plus d'un.
Dallois rimerait-il avec sang-froid ?
Les chiens aboient, la caravane passe.

Écrit par : François Pignon | 25/05/2012

Les idées de David, de ce que j'en écoute sur son blog, ne sont que des commentaires d'actualité et la récitation mal apprise des principes du libéralisme que je connais bien par ailleurs.
Aucune proposition concrète pour la quotidien de la circonscription, aucun combat de longue date pour un projet structurant.
Egalement sans haine ni violence mais avec conviction et dans l'action.
J'apporterai aussi des solutions à Ivoy le Pré.
Cher François Pignon, j'espère que vous aimez les comédies...

Écrit par : philippe Bensac | 25/05/2012

Petit diseux, rien faiseux s'applique effectivement bien à l'ami David :-)

Écrit par : philippe Bensac | 25/05/2012

C'est bien d'essayer d'avoir le dernier mot... mais pour les électeurs, encore faut-il que cela ait du sens. Encore faut-il que vous compreniez ce qui vous est dit. Continuez en ce sens ; vous donnerez raison à ceux qui vous prédisent un retour en vos pénates après votr tournée de guignolade.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 25/05/2012

J'aime la comédie quand le scénario est bon et que les acteurs le maitrisent. Cela ne me semble pas le cas en ce qui concerne le débat qui vous tourmente.
Du latin "lex, legis" = loi, les députés élus à l'Assemblée Législative le sont pour émettre, amender, voter les lois de la République Française.
De ces lois découle la politique sociale et économique du pays, etc.
La première tâche du député c'est celle-là, ne croyez-vous pas ?
Que le député s'intéresse à sa circonscription est aussi évidemment normal et il est là pour servir d'intermédiaire entre les collectivités locales et l'état.
La vie d'un département relève économiquement du Conseil Général, accessoirement du Conseil Régional.
Peut-être n'ai-je rien compris aux fondements de notre république ?

Écrit par : François Pignon | 25/05/2012

Si, sur les blog il y avait la rubrique j'aime comme sur FB, j'aurais cliqué !

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 25/05/2012

Donc DALLOIS propose de passer 5 ans à voter "contre" en dormant sur les bancs de l'assemblée.
Il vaut mieux qu'il reste à siéger inutilement dans le Cher.

Écrit par : philippe Bensac | 25/05/2012

Si Monsieur Bensac connaissait nos institution, il saurait que le travail d'un député ne consiste pas à faire la claque aux séances filmées. Il nous prouve encore son incompétence.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 26/05/2012

Vous vérifierai très prochainement mes compétences.

Écrit par : Philippe Bensac | 26/05/2012

Monsieur Bensac, concernant les dernières cantonales, David Dallois et vous, étiez tout deux candidats d'union de l'opposition départementale de la droite et du centre (avec pour chacun de vous un contexte national peu favorable, il est vrai) face à un candidat FN, un PC et aussi un PS. Sur Bourges 5 (j'ai pourtant voté pour vous) la gauche était encore plus divisée avec un EELV. Et au premier tour si David Dallois a été élu avec 2/3 des suffrages et 702 voix, vous n'avez obtenu que 690 voix et moins de 1/3 des suffrages (avec une participation bien plus faible) face au vice-président du CG 18 et aussi face aux autres candidats alors que vous étiez et êtes encore adjoint au maire sur Bourges. Sur les cantons urbains la parception de l'équipe municipale est poutant bien plus importante que celle d'un conseillé général. Avec de tels bilans, il n'auraient l'un et l'autre jamais dû être ré-élu.
De plus vous dite que David Dallois est l'hériter du FN (je vous laisse la responsabilité de vos propos), il ne m'a pas échappé que le FN est loin d'être mort si j'en crois les présidentielles, sa candidature aux derniéres cantonales n'a été contestée par personne ni même par vous, et vous étiez encore, il y a peu de temps, à ses cotés au sein de l'UMP ainsi qu'aux cotés d'Yves Fromion du reste. Je pourrais vous cité d'autre membres de l'UMP qui furent eux proches du FN, dont l'ancien chef de fil (finalement investi contre le maire de Bourges) des dernières régionales auprés duquel vous aviez pourtant sollicité une place en position éligible.
Je vous suis beaucoup sur Internet, et vous aviez déclaré sur l'Agitateur que le débat n'est pas l'insulte, or vous faites beaucoup dans la critique et dans l'invective, vous tapez essentiellement de manière gratuite sur vos concurents de droite (comme avec un supposé passé d'extrême droit de David Dallois) alors que eux font une campagne bien plus propre. Ce n'est pas cela la politique. Vous ne parlez jamais des propositions de la nouvelle majorité présidentielle alors que l'alternance vient de se produire. Je pense qu'en terme de débat sans haine ni violence mais sans concession, il y a en mieux, j'invite chacun à se faire opinion sur votre conception du débat en regardant le débat que vous avez face au Webmaster de l'Orange Berruyère.
Si j'ai voté pour vous en 2011 (alors que votre campagne, déja, était parfois et même souvent brutale) je ne le referai pas en 2012 ni en 2014 ou j'espère une autre candidature sur Bourges 5.

Écrit par : Lefinrenard | 26/05/2012

Cher Fin Renard,
Non seulement vous n'avez jamais voté pour moi, mais je pense que vous m'avez fait battre car c'est le FN qui ne s'est pas reporté sur moi au second tour et à même, en partie, voté pour le socialiste.
Perdre de 326 voix sur 11000 inscrits à été reconnu comme une très bonne performance et n'ayez crainte la suite me sera favorable.
Concernant mes compétences et engagements, ce sont mes équipes et moi-même qui ont fait la campagne de N.Sarkozy à Bourges, l'UMP n'ayant quasiment aucun militant, notamment sur les 3 cantons de la première circonscription.
Je suis donc un véritable républicain, n'ayant jamais transigé avec le FN et je laisse effectivement à DALLOIS le soin de se partager ce gâteau là avec Fromion. Ils ont ça en commun comme, par ailleurs, un parfait culte de la personnalité.
Et en vous répondant, je sais pertinemment que vous allez vous servir de mes commentaires pour aller à la chasse aux voix FN.
Fin renard pas si fin que ça...

Écrit par : Philippe Bensac | 26/05/2012

Et mettre deux fois le même commentaire à la suite ne le rendra pas plus crédible . Tout juste montre t'il l'agacement de mon contradicteur. Sans haine et sans violence mais avec calme mon cher fin renard :-)

Écrit par : Philippe Bensac | 26/05/2012

L'avantage avec vous, c'est que lorsqu'on vous provoque, vous tombez tout de suite dans le piège.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 26/05/2012

Je n'ai jamais mis en cause vos convictions républicaines mais je suis sur que les candidats du Cher de l'UMP aux dernières régionales et ceux qui souhaitaient l'être sont de parfaits républicains, (et je le suis tout autant que vous et n'ai jamais voté FN, et ses 20 % m'inquiétent, je suis Gaulliste), Yves Fromion et David Dallois le sont tout antant que vous et comme déja précisé je vous laisse la responsabilités des propos que vous tenez tant qu'a leur affinité supposée avec ce mouvement d'extrême droite.
Je n'ignore ni votre engagement (fort) pour l'ancien président de la République (car vous avez fait le job c'est vrai) ni que l'ump n'a quasiment pas eu de plus de militants sur Bourges dans cette présidentielle, et que ceux (nous pensons sans doute à la même personne) qui renvoient à d'autres responsables politiques ce manque mobilisation feraient à mes yeux mieux de faire leur auto-critique, j'ai encore la naïveté de croire que c'est point sur lequel nous aurions pu être d'accord.
J'ai voté pour vous en cohérence avec le choix que j'ai fait lors des dernières minicipales. Car 4 cantons sur 5 pour l'actuelle opposition municipale cela me parait beaucoup et problématiques pour les prochaines municipales.

Écrit par : Lefinrenard | 26/05/2012

Votre dernier message revenant à davantage d'objectivité et ne redoutant aucun piège car blindé de ce point de vue, je vous souhaite une bonne continuation et vous donne rendez-vous le 10 juin vers 20h.
Bien à vous

Écrit par : Philippe Bensac | 26/05/2012

C'est une réponse avant ou après le passage à la Mignonne ?

Écrit par : Carottescuites | 26/05/2012

Contrairement à votre champion, je déguste et je recrache...

Écrit par : Philippe Bensac | 26/05/2012

David Dallois doit le remercier, c’est à La Chapelle d’Angillon qu’il a-t-il fait son meilleur score
Le grand vizir Iznogoud qui pour unique ambition, après avoir limogé l’ancien maire, de devenir Calife à la place du Calife Haroun El Poussah, ri-di-cu-li-sé !
Cet être mauvais et risible, prêt à tout…a pris une baffe magistrale de la part des électeurs dans sa commune et tout le canton…

Écrit par : Philippe | 11/06/2012

je viens de lire les interventions ... je comprends pourquoi M. BENSAC a fait un peu plus de 2 %.

Écrit par : Jansonie | 11/06/2012

Entierment d'accord

Écrit par : Lefinrenard | 12/06/2012

DALLOIS est derrière moi à Bourges, St Germain et Menetou et devant dans le reste de la ruralité. Au total, nous prenons chacun une belle veste. Mais pas pour les mêmes raisons. Lui, c'est par manque de fond, moi c'est par conviction centriste et européenne.
Une nouvelle bande des 4 partis (PS, PC, UMP, FN) s'est formée en radicalisant le discours politique.
La grande idée centriste de réunir 2 français sur 3 à disparu pour quelques années. Mais je continuerai à la faire vivre quel qu'en soit le prix !

Écrit par : Philippe Bensac | 12/06/2012

Il est tombé par terre
C'est la faute au ch'min d' fer
le nez dans on baratin
c'est la faute à Jospin.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 12/06/2012

Et Fromion dans le "fillon", ce sera la faute à Tant...

Écrit par : Philippe Bensac | 12/06/2012

Lu dans Berry Dimanche : 30000€ de font parlementaire.
Ça motive!

Écrit par : Onvoudipatou | 27/06/2012

Bavard en plus l'aviateur

Écrit par : Banzaï | 27/06/2012

Vous allez-voir qu'on va l'accuser d'avoir piqué les radiateurs de la gendarmerie!

Écrit par : Claude | 27/11/2012

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai charge d'écriture. Continuez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.