Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2012

LA LOI BACHELOT, sera (?) appliquée à Aubigny en 2014…et les risques maitrisés 13 ans après AZF.

C'était le 21 septembre 2001, une terrible explosion touchait l'usine AZF à Toulouse faisant 30 morts et plus de 2500 blessés. Une catastrophe qui a fait prendre conscience du risque que représente ce genre d'usine.

Bob PPRT où.jpg

En  2003 la Loi Bachelot, découle directement de la catastrophe AZF. Elle prévoit notamment l'instauration de Plans de prévention des risques technologiques (PPRT). Ils délimitent des zones de risques autour des sites les plus critiques, prescrivant dans certaines l'expropriation pure et simple, ou dans d'autres des travaux onéreux restant à 70 % à la charge des propriétaires."Tous devaient être achevés en 2008. Et quatre ans après la date buttoir, les trois quarts d'entre eux sont encore hors-la-loi ".

A Aubigny  un établissement classés Seveso " seuil haut" est concernés par uns PPRT.

Ce n’est pas pour ça que le sujet a été abordé lors de récente visite de notre "chère Roselyne".

Depuis la loi AZF, quatre préfets se sont succédés place Marcel-Plaisant et toujours pas de PPRT d’arrêté.

Importante évolution depuis ce post  depuis ce post on parle d’enterrer les stockages de gaz pour 2014… C’est avec l’éloignement du risque lié aux déchargements des gros porteur et l’arrêt des approvisionnements par rail, depuis la 1ère réunion du CLIC (16 décembre 2008) une avancée importante.

Cette solution retenue, enterrer les stockages de gaz c’est assez conforme à ce qu’avait j’avais entendu en 2004 à Orléans. J’avais participé, professionnellement, à un séminaire sur les risques industriels organisé par Bureau Veritas. L’ingénieur intervenant (par ailleurs conseiller auprès du préfet de Région pour l’application de la loi AZF) nous disait qu’il serait difficile d’échapper au contraintes de la loi. Le vrai problème étant les limites économiques du cout des solutions à mettre en place.

Techniquement deux solutions :

  Sphère sous talus.jpg

   • Mise des sphères de stockage  sous talus comme indiqué page 25 de ce document édité en 2004 par la Drire Picardie par la Drire Picardie

  réservoir sous talus.jpg

  • Mise des réservoirs sous talus  recouverts par une couche de terre de 1 mètre d'épaisseur qui protège le réservoir et rend inutile les dispositifs d'arrosage.

  • Pose d’une coque béton comme à Aumale (Butagaz)

Les réservoirs sous talus disposent des mêmes équipements de sécurité qu'un réservoir aérien.

La mise en place d’un PPRT est complexe, vous pouvez vous en rendre compte en consultant les documents et pièces du PPRT Butagaz à Lévignen, premier PPRT prescrit en Picardie en 2008

Les commentaires sont fermés.