Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2012

ENVOUTÉS…"Vous serez envouté par la Maison François Ier : maison de présentation et de promotion des savoir-faire locaux liés aux arts de la table et de la gastronomie".

C’est ce que vous pouvez lire sur le site de Berry Province en cliquant ICI.

C’est une publicité mensongère… C’est vrai qu’il y a deux saisons on avait lancé avec de grandes formules et d’effet de manche ce concept. On a même dépensé un peu de nos impôts l’an passé pour pouvoir faire des démonstrations culinaires. Mais voilà, en empruntant le terme culinaire juste, c’était un soufflet…vite retombé ! Personne l’a dit à Berry Province.

Inventaire du patrimoine culinaire région Centre.jpg

La cuisine, les terroirs, les savoir-faire… Le thème de La Journée du Patrimoine de Pays et Journée des Moulins (qui fête sa 15e édition ce W-E offrait  l'opportunité de découvrir des sites patrimoniaux ou des savoir-faire traditionnel.

Ces rencontres, pour la Maison François Ier,  pouvaient être l'occasion de mettre en valeur notre patrimoine culinaire régional riche et varié et de promouvoir la dynamique économique régionale…

Par exemple on pouvait organiser une rencontre autour de l'ouvrage "Inventaire du patrimoine culinaire de la région Centre " paru aux éditions Albin-Michel avec Loïc Bienassis, coordinateur de l’inventaire, et animée par Nicolas Raduget, doctorant à l’université de Tours. En faisant la promotion de produis locaux retenus dans cet inventaire.

Maison gastronomie assiette vide.jpg

A la Maison de la Gastromie d'Aubigny, l'assiette est réstée vide

(*) L’inventaire du patrimoine culinaire de la région Centre a été publié en mars 2012. Soutenu par le conseil régional du Centre et coordonné par l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA-Université de Tours), cet état des lieux du patrimoine gourmand du cœur de la France constitue un événement majeur puisqu’il marque l’aboutissement d’un travail scientifique de référence à l’échelle de notre pays.

En 1989, était en effet lancé, à l'initiative de Jack Lang, alors Ministre de la Culture, un programme de recherche visant à recenser le patrimoine culinaire de notre pays. La gastronomie et l’ensemble des patrimoines qui l’accompagnent avaient alors droit de cité au Ministère de la Culture. Pour coordonner cet Inventaire du patrimoine culinaire de la France, une structure fut créée : le Conseil National des Arts Culinaires (CNAC). Un comité de pilotage d' "experts nationaux" fut mis en place qui comptait deux ethnologues, Laurence Bérard et Philippe Marchenay (CNRS, direction des enquêtes terrain), un agronome, Jean Froc (agronome à l'INRA, décédé en février 2009) et deux historiens, Mary et Philip Hyman (direction des recherches historiques). Cet ambitieux projet a donné lieu à la publication de vingt-deux volumes entre 1990 et 2003 aux éditions Albin-Michel. Vingt-deux volumes qui forment désormais une collection prestigieuse, bien connue des gastronomes français. Le CNAC dut malheureusement cesser ses activités à la fin des années 1990 alors que trois régions restaient à couvrir : l’Auvergne, le Centre, la Réunion (et Mayotte).

Tandis que l’inventaire Auvergne était lancé – il a été publié en novembre 2011 –, l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation ne pouvait se satisfaire de voir ce programme exceptionnel demeurer incomplet. Le conseil régional du Centre a lui aussi mesuré l’importance de ce projet et l’a appuyé sans réserve.

Commentaires

Vous avez oublié que Fromion a "son" inventaire > http://aubignynewbuzz.hautetfort.com/archive/2011/09/17/le-grand-festin-dedicace-par-helene-tucbach-journaliste-et.html

Écrit par : Lasouris | 16/06/2012

Les commentaires sont fermés.