Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2012

TRAVAIL MANUEL, 1er prix, du district 1720 du Rotary international, à Maxime Chagot pour la restauration d’un cor d’harmonie, modèle 1820… l’Assemblée de District c’est un peu la fête du travail du Rotary !

Edité le 01/0/2012, lire l'article du Berry Républicain du 13 juillet 2012, en cliquant sur ce lien

 La littérature talmudique fait du travail la base même de l'existence…"Une bénédiction ne resplendit que sur le travail des mains de l’homme"

"Revaloriser le travail manuel serait une meilleure chose, dire la réalité à nos enfants sur leur avenir aussi. Dans le temps, on arrivait à avoir des bases solides dès la fin du primaire, pourquoi n'y arrive-t-on plus maintenant ?" in Passe ton bac d’abord…lire la suite de cet la suite de cet article du Nouvel Obs...

Maxime Chagot.jpg

En 1905 Paul Harris, avocat de métier, réunit trois de ses amis pour leurs exposer son idée de se rencontrer régulièrement afin d’étendre leur cercle de connaissances professionnelles…Ce devait être la première réunion d’un Rotary Club. L’héritage de Paul Harris est présent partout dans le monde,  en particulier  pour la commission d'action professionnelle. L’action professionnelle cherche à promouvoir une éthique professionnelle, à valoriser toutes les professions ainsi qu’à chercher à répondre aux besoins de la société. Elle incombe à chaque rotarien et à chaque club sur les lieux de travail et dans la collectivité.  La remise tous les ans d'un Prix du Travail Manuel, à un jeune qui s'est distingué dans un domaine manuel ou artisanal en est l’un des points forts.

maxime 2.jpg

Ce prix doit récompenser un travail remarquable tant par sa conception que par sa réalisation. Mais le parcours du concurrent, son mérite, son environnement social, professionnel et familial sont également pris en compte.

Le prix décerné localement, comme par le Rotary Club Aubigny-Argent permet en outre au lauréat de participer à la compétition au niveau du District.

Ainsi, en raccourci, nous pourrions dire que l’Assemblée de District c’est un peu la fête du travail du Rotary !

Hier à La Ferté Bernard, lors de la passation de pouvoir entre les gouverneurs Jean-Paul Dellenbach et Michel Bezault, le Prix du Travail Manuel (accompagné d'un chèque de 1000€) à distingué  le jeune Maxime Chagot. Il a présenté la restauration d’un cor à deux pistons "Stoëzel"» du fabricant français Couturier de 1820. La salle Athéna , comble, en a apprécié le résultat sonore…et son dossier à l'entr'acte...

Maxime 1.jpg

Maxime est aussi à l’aise en dans vallons du Perche que dans ceux du Pays-Fort.

Maxime prépare un BMA (Brevet des Métiers d'Art) en facture instrumentale option instruments à vent en alternance sur deux ans. Chez les Trompes Cornélius en Pays-Fort et à l’ITEMM du Mans.

Félicitations à cet "Artisan d’Art en devenir", à son jeune maitre de stage Frédéric Verplancke (le facteur de trompes le plus en vue de l'hexagone) et à Gilles Berthelot (mécanique de précision à Aubigny) qui l’ont accompagné.

Les rotariens du D1720 retrouveront Maxime le 6 avril 2013,  Michel Bezault l’a invité à la Conférence de District à Romorantin (Sologne).

Cliquer sur les liens en surbrillance...

Commentaires

Les jeunes albiniens qui auront obtenu une mention trés bien au bac 2012 ou qui ont été distingués au CAP, BEP ou encore tout autres lauréats d'exceptions sont invités à se faire connaitre en mairie.

Écrit par : Pierrot | 03/07/2012

Ce n'est pas un albinien!

Écrit par : Michel | 03/07/2012

Il réside Avenue de l'Hippodrome...est incrit sur les listes életorales d'Aubigny et a même voté le mois dernier!

Écrit par : Philippe | 03/07/2012

Bonjour
Merci d'avoir repris mon billet

Écrit par : Bibliante | 08/07/2012

Il était "bien" dans le sujet traité dans ce post

Écrit par : Philippe | 08/07/2012

Les commentaires sont fermés.