Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2012

SAINTE MARINE d'Antioche que les latins appellent sainte Marguerite, était fêtée le 20 juillet (Culte ancien)

Fille d’un prêtre païen d’Antioche (actuelle Turquie), sa mère décède alors qu’elle est encore enfant et c’est une femme chrétienne qui en prend soin puis l’adopte. Convertie, elle se consacre à Dieu.

Sainte Marguerite-Marine.jpgL'histoire raconte que la très belle Marguerite refusa sa main au préfet Olybrius (Turquie) et qu'elle se proclama chrétienne.  Elle est dénoncée comme chrétienne puis assignée en procès et enfin condamnée à subir le martyr, sous le règne de Dioclétien (IIIe siècle). Victorieuse de dragons, bravant d'horribles tortures, elle meurt dans d'horribles souffrances, martyrisée à Antioche de Pisidie (aujourd'hui Akehir en Turquie).

Toujours honorée en Orient, Marguerite (ou Marine, Marina), jadis si populaire au calendrier des saints, a été retirée de celui d'Occident.

La popularité de Sainte-Marguerite doit beaucoup au fait qu’elle soit apparue à sainte-Jeanne d’Arc  et fut, avec saint Michel et sainte Catherine, l'une des " Voix " inspiratrices et secourables

Sainte-Marguerite est patronne des sages-femmes et des accouchées, des infirmières, des maçons,  des paysans, des personnes exilées, des personnes faussement accusées, des femmes et des femmes en couche. Elle est invoquée par les jeunes mères qui souhaitent allaiter leur enfant, pour la guérison des maladies des reins et contre la stérilité.

Dicton du 20 juillet. :

À la Sainte-Marguerite, Forte pluie est maudite

S'il pleut à la Sainte-Marguerite, Les noix seront rentrées bien vite.

Brouillard qui monte en été, pluie annonce. (Ardennes)

Illustration : Ste Marguerite représentée, traditionnellement,  terrassant le dragon du mal. Statue de l’église Saint-Martin d’Aubigny, Sainte Marguerite est figurée un dragon à ses pieds. Une statue ancienne, XVIe  On devine l'intérêt qu'elle présente pour l'histoire du patrimoine religieux.

Commentaires

hé bien moi , j'ai fêté ma fille , Marina !

Écrit par : Claudine | 21/07/2012

Les commentaires sont fermés.