Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2012

INSCRIPTIONS TUMULAIRES de l’Eglise Saint-Martin d’Aubigny (Sologne-Berry)

Les visiteurs de l’Eglise Saint-Martin sont interpellés par de nombreuses  inscriptions tumulaires  gravées sur les piliers et les murs de l’église (intérieurs et extérieurs) dans la inscriptions tumulaires église.jpgseconde partie du XVIIème siècle.

Elles signalent des sépultures, très rémunératrices pour la fabrique de l’église Saint-Martin. Propriété des chanoines de Saint-Martin de Tours, jusqu’à la révolution.

En 1875, dans sa Statistique monumentale et historique Canton d'Aubigny, Buhot de Kersers (*) décrit celle des Durant. L’albinien chartiste, Alfred Gandihlon, archiviste départemental, donne les autres dans Aubigny sur Nère aperçu historique écrit en 1931.

Vous pouvez venir les découvrir de Pâques à la Toussaint, la visite de l'Eglise, est libre, tous les jours entre 14h30 et 18h30. Les samedis et dimanches de 10h30 à 12 h et 14h30 et 18h30.

(*)  Rééditée par Les éditions AàZ Patrimoine et bientôt disponible à la Maison de la Presse d’Aubigny Statistique monumentale et historique Canton d'Aubigny, Buhot de Kersers …cliquer sur le lien pour en savoir plus...

ECOLE DE GRAMMAIRE d’Aubigny… Idée reçue : "Au Moyen Age, les gens sont incultes"…

"La Grammaire parle, La dialectique enseigne, la Rhétorique colore les mots,

La Musique chante, l'Arithmétique compte, la Géométrie pèse, l'Astronomie s'occupe des astres." in Scholastique : Dictionnaire de pédagogie de Ferdinand Buisson

Grammar school.jpg

Les petites écoles de grammaire, c'est-à-dire celles dans lesquelles était dispensé l'enseignement primaire à l’époque où enseignait Jean Yvon à Aubigny, voici ce qu’en dit l’historien Philippe Ariès : " Au Moyen Âge et au moins du XVIè siècle, il n’existait en effet qu’une école latine, l’école de grammaire, « escole pour l’instruction de la jeunesse (…). Beaucoup [de ces écoles] se réduisaient à deux régents, l’un apprenant les rudiments, l’autre les arts libéraux."

Professeur Moyen Age.png

A la fin de la Guerre de Cent ans, vers 1450, tandis que le clergé affaibli était incapable de tenir les collèges, ce sont les villes, les plus actives du royaume,  qui ont commencé à rétablir les anciennes écoles et à en fonder de nouvelles dont elles nommaient les régents

La grammaire comprend les compétences langagières telles que la lecture et les mécanismes de l'écriture. Un des buts premiers de la grammaire est d'acquérir du vocabulaire et de gérer des concepts afin d'être capable d'exprimer ses idées et de comprendre des notions de complexité diverse. Les plus jeunes étudiants peuvent apprendre par cœur à l'aide de comptines et de chants. On fait référence à leur esprit en parlant d'"éponge", parce qu'il absorbe aisément un grand nombre de faits.

ecole-moyen-age.jpg

L'éducation classique inclus traditionnellement l'étude du Latin et du Grec ancien, qui permet de renforcer l'apprentissage de la grammaire, ainsi que le travail sur le langage. Les étudiants lisent alors les Classiques de la Civilisation occidentale dans le texte.

Les écoles de grammaire sont devenue école primaire. Ce nom a été conservé outre-manche.

Une grammar school est, dans les pays anglophones, un établissement d'enseignement secondaire ou, plus rarement, d'enseignement primaire. Les origines des grammar schools remontent à l'Europe médiévale.

Voici le règlement des écoles de grammaire de paris, conservées aux archives

  1. Il exercera loyalement l'office qui lui est confié d'enseigner les enfants, les instruisant soigneusement dans les lettres, les bonnes mœurs et par de bons exemples.

 la vie des écoliers.jpg 2. Ils montreront honneur et révérence au seigneur chantre et dans toute la mesure du possible ils observeront fidèlement les droits de la chantrerie, quel que soit l'état auquel ils seront parvenus.

  3. En tout ce qui regarde le gouvernement des écoles, ils prêteront obéissance au même chantre.

  4. Aucun des maîtres ne prendra en charge les enfants alloués à un collègue sans l'autorisation du chantre, mais qu'il se contente de ce qu'il a.

  5. Nul ne cherchera à soustraire, par ses propres moyens ou ceux d'un tiers, les enfants engagés par contrat à un collègue.

  6. Nul ne portera atteinte par médisance à la réputation d'un collègue ; il pourra cependant le dénoncer au chantre.

  7. Nul ne baillera ses écoles à ferme, ni n'aura de collègue associé, mais il pourra avoir un sous-moniteur.

  8. Nul ne tiendra avec lui un sous-moniteur qui aura été auprès d'un autre maître, à moins qu'il n'y ait trois écoles entre les deux.

  9. Aucun procureur d'une quelconque cour ne tiendra écoles.

 10. Aucun chapelain semblablement.

 11. Aucun sous-moniteur ne tiendra écoles à côté de son maître, à moins qu'il n'y ait trois écoles entre eux deux.

 12. Aucun maître ne vivra avec une femme de mauvaise réputation.

 13. Chacun gardera la paix avec son collègue ; et si un différend se fait jour à propos des écoles, il sera réglé par la sentence du seigneur chantre, sous peine de privation des écoles.

 14. Nul ne traînera en justice un collègue devant un autre que le chantre pour un procès portant sur les écoles, sous peine de la même sanction.

 15. Nul ne recevra les écoles d'un autre collateur dans quelque paroisse, à supposer qu'une autre personne que le chantre veuille les lui confier.

 16. Tous doivent être présents à vêpres la veille de la Saint-Nicolas (16 décembre) à la messe, le jour de la fête et à l'heure des vêpres, aux vigiles pour les défunts, et le lendemain à la messe.

 école au Moyen-Age.png17. Chaque maître ou chaque maîtresse se tiendra dans les limites qui lui ont été fixées [par le chantre], de façon à ne pas dépasser celles-ci en ce qui concerne le nombre ou le sexe des enfants, ou même la qualité des livres.

 18. Chacun rendra la lettre [testimoniale] à la fin de l'année, c'est-à-dire à la fête de la Nativité de saint Jean [24 juin] ou quand il quittera les écoles.

 19. Il n'est pas dans mon intention de confier à quelqu'un des écoles autrement que jusqu'au terme de la Nativité de saint Jean, et s'il ne prête serment et s'il n'a une lettre [testimoniale].

 20. Si quelqu'un dépasse le nombre d'élèves [fixé], je confisque [l'excédent] de revenus [perçus sur les] écoliers au-delà du nombre concédé.

 21. Que personne ne sorte de la ville, sauf un jour de fête, si ce n'est avec l'autorisation du chantre et s'il ne laisse un sous-moniteur suffisant et ceci du consentement du chantre.

 22. Tous les maîtres ou maîtresses doivent assister aux obsèques des maîtres ou des maîtresses défunts.

 23. Qu'aucune femme n'ait d'autres élèves que des filles.

 24. Que personne n'enseigne les livres de grammaire, s'il n'est bon grammairien et suffisamment compétent en la matière.

H. Denifle, Chartularium universitatis Parisiensis, t. 3, Paris, 1894, p. 51-52, n°1237). Traduction du latin

30/07/2012

RECTEUR de La Faculté de Médecine de Bourges en 1491, Jean Yvon tint une école de grammaire à Aubigny.

L'université de Bourges a été créée par une ordonnance du roi Louis XI à la demande de son frère Charles, duc de Berry. Cette création a été autorisée le 12 décembre 1464 par le pape Paul II. Les premières années sont assez difficiles, notamment à cause du manque de sérieux des enseignants.

école de grammaire Aubigny.jpg

La Faculté de Médecine était la plus dépourvue en professeurs. Martial Rigault seul professeur qui lui fût resté et qui avait constamment refusé d'admettre des docteurs de Paris, de Montpellier ou d'autres universités fameuses, mourut en 1490. La ville de Bourges présenta pour lui succéder Henri de Dunses de Paris et Jean Pigné de Montpellier, mais l'université leur préféra un certain Jean Yvon, qui, peu de temps avant, tenait une école de grammaire à Aubigny, et qui était allé à la hâte se faire recevoir docteur dans quelque Université complaisante, comme celle d'Avignon. C'est ce qu'on appelait un docteur par bulle.

Jean Yvon aurait exercé comme professeur à Bourges de 1490 à 1498.

A cette époque Robert Stuart, le seigneur d’Aubigny membre de l'Ordre de Saint-Michel se couvrait de gloire au siège de Grenade, puis lors de la conquête de Naples.

29/07/2012

LA GRAVIERE, Le Noyer, Pays-Fort "LE GRAND CHANTIER D’ETE" du 30 juillet au 3 août 2012, une initiation au développement durable et à l’écocitoyenneté

Mis en ligne le 28 juin 2012

"Le grand chantier d'été de la Gravière commence demain pour la semaine, si vous passez dans le coin n'hésitez-pas arrêtez-vous nous dire bonjour !"

Dominique Lacroix

Vous avez été nombreux  à  suivre "DES RACINES ET DES AILES", passion patrimoine : de la route "Jacques Cœur" à la Nationale 7 en passant par

Gravière 2012.jpg

Madeleine, la présentatrice, vous a donné envie de vous joindre à l’équipe de bénévoles qui s’active à faire retrouver lustre et vie d’antan à la Manœuvrerie de la Gravière à Boucard (ISMH) - XVIème siècle… Occasion rêvée, on vous y propose, du 30 juillet au 3 août 2012, une initiation au développement durable et à l’écocitoyenneté…

Au menu du  chantier de bénévoles 2012,  à la Gravière :

▪ Travaux  d’enduit sur torchis,

Gravière logo.jpg▪ Menuiserie (fabrication de tables), solivage, bardage,

▪ Enduit sur mur gouttereau de la cuisine (finition) et sur le mur du fond de la cheminée,

▪ Fabrication de deux grandes barrières en châtaignier fendu,

▪ Nettoyage des mares, taille des haies,

▪ Peinture,

▪ Cuisine

▪ Tri brocante et nettoyage du grenier

 Gravière 2012 2.jpg

Pour en savoir plus et s’inscrire, cliquer sur ce lien

Autre option , pour vous informer, profitez de votre visite à l'exposition Joe Neill.

MARECHAUSSEE, servir dans la maréchaussée, à Aubigny, il y a deux siècles, sous l’Empire n’était pas sans danger

maréchaussée Aubigny 2012.jpg

Après avoir servi sous le général Custine, l'Assemblée nationale législative et la Convention nationale, lors des opérations sur Rhin (prises de principautés appartenant à des princes-évêques germaniques sous tutelle autrichienne : Mayence [21/10/1792], Francfort [24/10/1792],...) finir sa carrière à Aubigny pour Laneau , ce n'était pas pantoufler!

Georges Belloc, préfet du Cher écrit (1812) dans un rapport... "qu'un déserteur, conduit par un gendarme d'Aubigny, l'a désarmé..., blessé... et laissé pour mort.... La Gendarmerie explique que ce déserteur était un Espagnol..."

GENDARME DE L’EMPIRE : Paul-Antoine DELANEAU dit LANEAU, naquit le 18 septembre 1749 à Celon (Indre). Maréchal-des-logis-chef à la résidence d'Aubigny (Cher), il se fixa à Aubigny, où il est mort le 21 décembre 1830

Paul-Antoine Delaneau dit  Laneau, naquit le 18 septembre 1749 à Celon (Indre, au sud d'Argenton, au bord de l'A20).

Empire gendarme uniforme 1.jpg

Enrôlé volontaire dans le régiment de Lanan-dragons le 27 avril 1769, il y servi jusqu'au 27 avril 1777, époque à laquelle il reçut son congé d'ancienneté. Il reprit du service le 14 mars 1779 comme cavalier dans la maréchaussée, et passa brigadier le 30 mai Empire gendarme uniforme 3.jpg1785. Maréchal-des-Logis le 15 octobre 1792, et maréchal-des-logis-chef le 1er mars 1793, il fit les campagnes de 1792 à l'an IV aux armées du Rhin et de la Moselle, et eut le bras droit cassé. De retour à la résidence de Fontainebleau le 29 fructidor an IV, et fait maréchal-des-logis-chef quartier-maître de la compagnie du Cher le 1er messidor an IX, il quitta ces fonctions le 1er  frimaire an X pour reprendre celles de maréchal-des-logis à la résidence d'Aubigny (Cher), au château? (*). Membre de la Légion-Empire gendarme uniforme2.jpgd’Honneur le 25 prairial an XII, et admis à la retraite le 22 décembre 1809, il se fixa à Aubigny, où il est mort le 21 décembre 1830.

Illustrations : uniforme des maréchaux-des-logis avant 1812

(*) Le régicide Jacques Foucher (né à Coullons, Loiret, notaire à Aubigny dans le Berri, avant la révolution, député à l'assemblée législative pour le département du Cher en 1792, puis à la Convention nationale, vota pour la mort de Louis XVI), le 19 février 1793, fit, au nom du comité des domaines, un rapport sur la terre d'Aubigny, possédée par le duc de Richemont, pair d'Angleterre et de France, et conclut au séquestre ; ce qui fut décrété. Le château des Stuarts devint Gendarmerie Impériale, puis la propriété de la commune d’Aubigny en 1812.

"LE P’TIT VOYER d’Aubigny" se prenant pour Foucher, d’après le détournement de Walter Lewino…

Chaque semaine "Le Point" publie les détournements de Walter Lewino. Un facétieux journaliste (héros de la dernière guerre) qui consacre sa retraite en s’amusant à détourner des gravures populaires du XIXe.

le petit voyer Foucher.jpg

Ecoutant la "Vox populi", je vous offre ce modeste détournement d’après Walter Lewino…"Le p’tit Voyer d’Aubigny" se prenant pour Foucher...

Pour "l’égérie du conseil" j’hésite entre (pour son sourire) entre Julie d'Aubigny et Catherine de Balsac d’Entraygues.

CAUSE toujours…

"Les plans pour la nouvelle place Arnoux ont reçu un accueil très frais des riverains. En cause : la diminution des places de parking. Elles devraient cependant être plus nombreuses qu’annoncées". suite de l'article du BR...

cause toujours.jpg

"Peu de débats, des mesures adoptées à l'unanimité : le conseil municipal a traité les affaires courantes lors d'une séance au léger parfum de vacances". cliquez sur ce lien... 

REGALADES 2012

500è visiteuse.jpg

500ème visiteuse Chantal avec Michel et Olivier…avec les visiteurs ça a fait beaucoup de monde

azuréva feu d'artifice.jpg

Magnifique feu d’artifice, sur l’eau et sonorisé.

Azureva nuit.jpg

Bonne nuit et à l’année prochaine…avec un panel d’exposant aussi top.

Aruréva Queue.jpg

Bravo aux co-organisateurs et à tous les acteurs de cette soirée particulièrement bien réussie…

28/07/2012

SCOTLAND'S NATIONAL AIRSHOW, la journée la plus excitante de l’Ecosse, c’est aujourd’hui samedi 28 juillet 2012 à 9,5 km d’Haddington.

The Scotland's National Museum of Flight est basé à East Fortune en East Lothian, un aérodrome militaire historique de 18 miles à l'est d’Edimbourg (9,5 km d’Haddington).

Scotland's National Airshow.jpg

Le dernier samedi de  la fin de Juillet de chaque année, le musée abrite le salon aéronautique

Scotland National Airshow est une journée palpitante de spectacles aériens et passionnante pour les activités familiales au sol.

East Fortune carte.jpg

Pour la 1ère fois depuis cinq ans, participation de la patrouille de Grande Bretagne, les célèbres "Red Arrows" .

Lion aéroclud.jpg

Va-t-on voir un lion rampant sur le tarmac d’East Fortune… le nouvel avion de l'aéro-club d'Aubigny-sur-Nère, tout juste sorti de chez Issoire-aviation?

27/07/2012

STATIONNEMENT sécurisé pour les véhicules de transport et accompagnement pour les personnes en situation de déficience motrice….ce n’est pas à Aubigny… une priorité !...

En 2007, les élus albiniens ont acté un projet d’achat d’un véhicule, collectif,  pour Personnes à Mobilité Réduite (PMR) pour trois personnes et leurs accompagnateurs : Un  projet louable et généreux, voire philanthropique pour les personnes en situation de déficience motrice.

Stationnement H place du Marché.jpg

Le véhicule acquis est équipé d’un hayon, qui assure l’accès  des personnes à déficience motrice, quel que soit leur handicap.

Ce type de véhicule équipe aussi le foyer d’accueil médicalisé ANAIS d’Aubigny sur Nère.

Cinq ans plus tard,  à Aubigny le dimensionnement des emplacements réservés aux handicapés moteurs, n’a pas suivi l’évolution technique…

Les emplacements sont adaptés pour les véhicules ayant des accès latéraux… mais pas pour ceux, de plus en plus nombreux comme l’investissement albinien, qui ont un hayon ou une rampe à l’arrière. On charge et décharge les fauteils roulants sur la chaussée.

Les élus albiniens, pourtant prêts à supprimer presque la moitié des emplacements de parking place Adrien Arnoux, sont à l’évidence pas sensibilisé à ce problème.

MAÏ VER EECKE, la plus solognote des peintres belges, aux cimaises du château des Stuarts du 28 Juillet au 27 Août 2012.

Maï Ver Eecke.jpgMaï a vécu en Belgique jusqu'en 1968 puis est partie vivre aux Pays Bas. Après une carrière commerciale dans l´industrie graphiques elle attaque en 2001 des cours d´arts abstraits à l´académie ARTIBUS à Utrecht (Pays Bas).  Les années suivantes elle suit différents stages dans divers pays, dont un de Jérôme Tisserand, artiste Français, internationalement reconnu pour ses peintures abstraites. C´était un voyage exceptionnel dans la couleur, la lumière, mais surtout une découverte à se libérer en exploitant la peinture.

Sa première exposition personnelle a lieu en 2004. Pour cette exposition sur le thème “Rencontre“ elle crée des peintures à l´acrylique, ainsi que des objets eMaï dans son atelier.jpgn céramique. Mais toujours à la recherche d´autres médiums, c´est en 2009 qu’elle découvre la cire d´abeille. La cire d´abeille, est une substance aussi bien liquide que dur et ce sont ces 2 éléments qui lui donnent de nouvelles possibilités de s´exprimer. Intuitif, imaginatif, et subtil elle cherche la lumière, l’ombre, la profondeur et des structures. C’est un exercice qui se construit couche par couche, qui passe par des surprises et des imprévus. Toutes ces découvertes qui l’amène à s’interroger en cour de route, afin d’aboutir à une peinture à l´encaustique.  Aujourd'hui elle vit avec son mari partiellement aux Pays Bas et en France à Presly (Communauté de Communes Sauldre Sologne).

Maï Ver Eecke oeuvre.jpg

L'exposition de Maï Ver Eecke (pour voir sa galerie, cliquer sur ce lien)"Du mouvement vers l'horizon", sera visible au château des Stuarts du 28 Juillet au 27 Août : vendredi, samedi, dimanche, lundi et jours fériés de 10h à 12h 30 et de 15h à 19h

VISITES NOCTURNES théâtralisées d’Aubigny, ce soir et….

Comme chaque année, l'office de tourisme Sauldre Sologne (1, rue de l'Église, tél. 02.48.58.40.20) propose de découvrir la ville d'Aubigny-sur-Nère à la lueur des lanternes.

visite nocturne aubigny.jpg

Les visiteurs sont accompagnés par les personnages illustres qui ont marqué l'histoire de la ville (de Béraud Stuart à Louise de Keroual en passant par la Malnoue). Cette balade au cœur de la ville et de ses monuments sera ponctuée par des saynètes et des surprises.

Les balades ont lieu les vendredis : aujourd’hui 27 juillet, 10 et 24 août et 14 septembre 2012. Le rendez-vous est donné devant l'office de tourisme. Participation : 6€ pour les adultes, 3€ pour les enfants de moins de douze ans.

Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien...

SN’IF...nos vieux Ifs centenaires

Mis en ligne le 29 septembre 2011

On connait la vraie raison de ce sacrifice ! C’est pour compenser la future disparition des places de parking intra-muros (place du Marché)…

 Et l’éternité même est dans le temporel

 Et l’arbre de la grâce est raciné profond

 Et plonge dans le sol et touche jusqu’au fond

 Et le temps est lui-même un temps intemporel.

   Et l’arbre de la grâce et l’arbre de nature

   Ont lié leurs deux troncs de nœuds solennels,

   Ils ont tant confondu leurs destins fraternels 

Que c’est la même essence et la même nature.

 Et l’arbre de la grâce et l’arbre de nature

 Se sont liés tous deux de nœuds si fraternels

 Qu’ils sont tous les deux âme et tous les deux charnels

 Et tous les deux carènes et tous les deux mâture.

   Et l’arbre de la grâce et l’arbre de nature

   Se sont étreints tous deux comme deux lourdes lianes.

   Par-dessus les piliers et les temples profanes,

   Ils ont articulé leur double ligature.

Aubigny, le renouveau du paganisme. On a rasé cette fois l’ivaie au profit de la Déesse Automobile.

 La terrasse interdite aux voitures.jpg

L’If est un arbre  très ancien, très longévif à cause de la dureté de son bois, on en connait de millénaires

Il est l'un des très rares conifères capables de "drageonner", c'est-à-dire de produire des jeunes pousses à la façon des feuillus (ce qui lui permet de supporter remarquablement la taille).
La sève circulant sous une écorce particulièrement mince, l'if ne semble guère affecté de vivre avec un tronc totalement creux, ce qui est le cas de la quasi-totalité des vieux sujets.
Ses graines doivent subir plusieurs vernalisations avant de pouvoir germer.
Sa croissance est l'une des plus lentes du règne végétal.

Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage

Qui veut tuer ses ifs lance un diagnostic biomécanique et sécuritaire.

Les Ifs de la terrasse des Grands-Jardins ont été sacrifiés sur l’hôtel de la déesse automobile...Comme la bassecour du Château qui devient un parking...

Les plus anciens arbres plantés par la Duchesse Louise vont laisser la place à un parking...Il sera libre aux heures d’entrée et de sortie des écoles (mdr)

Un projet de 86000€ HT, financé à 50% par le produit des amendes de police.

Quand vous oubliez votre disque sur la Place du marché, sachez que vous faites une bonne action. Vous contribuez à évitez aux jeunes mères de familles et aux enfants le long trajet "pedibus jambus" du parking du Printemps (tout neuf) vers l’école, au travers d’un magnifique parc.

DEMOCRATIE PARTICIPATIVE (sic) réunion publique, mercredi 25 juillet 2012, pour le réaménagement de la Place Adrien Arnoux.

Projet 2013 Place du marché flyer.jpg

Pour en connaitre le cadre, cliquer sur ce lien

Edité le 6 juillet 2012