Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2012

BREGANÇON 4 août 2012…

Nuit des privilèges 2012.jpg

"4 août 1789... rappel de la Vérité escamotée

Les grands perdants de cette journée du 4 août furent le peuple dans toutes ses corporations et les provinces qui perdirent tous des avantages justiciables en fonction de la difficulté de leur profession ou de l'isolement de la Province ou encore les levers de l'octroi (péages) payé par les habitants d'une ville pour les efforts financiers consentis à l'entretenir ou construire un pont par exemple.

 Les ouvriers en particulier furent les grands perdants car avec le vote ensuite de  la loi  le Chapelier ils n'eurent plus pour les aider à lutter contre les comportements injustes de certains patrons, la protection de la corporation qui ayant perdu ses lois privées inhérentes fut également dissoute laissant la jungle s'installer dans une mécanique sociale bien huilée pour le Bien Commun de tous depuis 7 siècles, malgré quelques rares abus comparativement à la population, abus vite réglés à l'intérieur même de la corporation par des juges en faisant partie; En résumé, les prudhommes qui fonctionnent maintenant sont moins bons pour défendre la justice entre patrons et employés que les corporations d'avant la Révolution."

Par Alliance Royale Nivernais-Berry

Commentaires

"Par l'Alliance Royale Nivernais-Berry".
Une source très fiable, sans aucun doute. Et on ne peut plus objective.

Écrit par : Hugo | 05/08/2012

Philippe, il me semble que tu fais une erreur dans ton interprétation de 1789 : ce ne fut pas une révolution populaire mais une révolution bourgeoise !

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 06/08/2012

gauche caviar déjà!

Écrit par : JP | 06/08/2012

On peut faire tout un tas de comparaisons : On peut aussi comparer avec la Libye que Sarkozy a libéré pour la donner aux extrémistes... Vous voyez le ridicule de votre propos.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 06/08/2012

Je vois...Vous préférez "l'inaction" du président de la République, vassal du président russe Vladimir Poutine, face aux massacres perpétrés par le régime syrien.
Pas moi !

Écrit par : JP | 06/08/2012

Je préfère la paix.

Je me souviens de l'action de JF Deniau - entre autres - en Afghanistan. Et nous avons vu le résultat avec les talibans qu'il était allé défendre au nom de l'humanisme.

Je suis prudent c'est tout. Il vaut mieux laisser les peuples prendre eux-mêmes les décisions qui leur incombent. Et surtout éviter de recevoir des dictateurs.

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 06/08/2012

La Paix!
Il faut alors raser les forts...
Commençons par Bregenson!

Écrit par : JP | 06/08/2012

Apparemment, c'est plus l'alternance qui vous décoiffe que la situation de la Libye !

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 06/08/2012

Les commentaires sont fermés.