Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2012

QUAND LES CLOCHERS TORS font tourner la tête…pas aux développeurs de l’économie touristique d’Aubigny.

Après l’incendie du 11 juillet 1512, Aubigny fut l’un des plus grands chantiers du royaume. Une fourmilière de compagnons se sont activés, pendant une génération, à relever de ses cendres la Cité. Leur travail, leurs techniques ont donné lieu à une étude des services du patrimoine, conclue par une exposition à Paris au Grand-Palais. Mais rien ne vaut la visite d’Aubigny...un musée dans la rue....

Quand les clochers tors.jpg

S’il y a une pièce maitresse dans la l'architecture d'Aubigny c’est le Clocher Tors, chef d'œuvre de charpenterie d'Henri Bourdoiseau d'Henri Bourdoiseau.

Boudoiseau, ce n’est ni la tasse de thé du "Vieil Aubigny", qui snobe le compagnon charpentier , ni de l’Office de tourisme qui lui…voit en double les clochers tors

Pourtant, les clochers tors  ont  été invités au JT de 13h de Jean-Pierre Pernaut du 29 mars 2010. C’était pour annoncer que l’association des Clochers Tors d’Europe fêterait (sans Aubigny)  son  20ème anniversaire les 4, 5 et 6 juin 2010, lors de son congrès à Saint-Outrille et Nohant-en Graçay.  Une a association  initiée par Puisseaux

Pas vu, pas lu non plus la lettre du Fondation du Patrimoine...Quand les clochers Tors Font tourner la tête…

A quoi ça sert de dire que le Pays Sancerre Sologne se fait tailler des croupières, quand dans sa ville…

Illustration : d’après la une de la lettre du Fondation du Patrimoine N°5 du d’octobre 2009. J’ai échangé le clocher tors du Vieil-Beaugé par celui de la rue des Dames…Dans la cité de Jean Stuart, on peut se le permettre.

Commentaires

Deux clochers tors, rue des Dames...
Arretez le whisky à l'OTSS

Écrit par : Ludion | 10/08/2012

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Développez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Je vous approuve pour votre éditorial. c'est un vrai œuvre d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.