Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2012

MEGALITHE à mi-chemin de St. Gondon et Lion en Sullias à la jonction des territoires des Carnutes, Sénones, Boïens, Bituriges et Éduens... Face au Château de La Ronce, prison dorée de Voltaire.

Un mégalithe néolithique surnommé "le Crapeau" ou "Pierre Gargouille", haut de onze mètres et fait, suppose-t-on, de mains d'hommes à Lion-en-Sullias ("Gargogilum" mentionné au Xème siècle), un territoire qui marque la frontière entre Orléanais et Berry (Lion en Sullias était à la jonction des territoires des Carnutes, Sénones, Boïens, Bituriges et Éduens).

le Crapeau.jpg

Ce mégalithe, visible du CD951, fait face au Château de La Ronce (XVIIème), où séjourna Voltaire.

Château Lion en Sullias.jpg

A cause de pamphlets qui égratignent le Régent! Malgré ses dénégations, Voltaire, âgé de 22 ans,  est condamné en 1716 et 1719 à quitter Paris pendant quelques mois avant de goûter pendant un an le séjour de la Bastille. Ami du duc et de la duchesse de Sully, il trouve refuge dans leur château à Sully sur Loire. C’est pendant cet exil que l’impertinent fait la connaissance de Suzanne-Catherine Gravet de Livry, qu’il courtisa au Château de La Ronce.

Commentaires

Je vous approuve pour votre article. c'est un vrai travail d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.