Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2012

FETE DE L'ASSOMPTION texte intégral de la prière envoyée par Mgr Vingt-Trois à tous les diocèses de France

Dans un texte envoyé à tous les diocèses, André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France, appelle à prier pour la famille et le couple homme-femme, en réaction au projet de loi sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe et au débat sur l'homoparentalité.

éducation de Marie Aubigny.jpg

"Frères et Sœurs,

En ce jour où nous célébrons l'Assomption de la Vierge Marie, sous le patronage de qui a été placée la France, présentons à Dieu, par l'intercession de Notre-Dame, nos prières confiantes pour notre pays :

  1. En ces temps de crise économique, beaucoup de nos concitoyens sont victimes de restrictions diverses et voient l'avenir avec inquiétude ; prions pour celles et ceux qui ont des pouvoirs de décision dans ce domaine et demandons à Dieu qu'il nous rende plus généreux encore dans la solidarité avec nos semblables.

  2. Pour celles et ceux qui ont été récemment élus pour légiférer et gouverner ; que leur sens du bien commun de la société l'emporte sur les requêtes particulières et qu'ils aient la force de suivre les indications de leur conscience.

  3. Pour les familles ; que leur attente légitime d'un soutien de la société ne soit pas déçue ; que leurs membres se soutiennent avec fidélité et tendresse tout au long de leur existence, particulièrement dans les moments douloureux. Que l'engagement des époux l'un envers l'autre et envers leurs enfants soient un signe de la fidélité de l'amour.

  4. Pour les enfants et les jeunes ; que tous nous aidions chacun à découvrir son propre chemin pour progresser vers le bonheur ; qu'ils cessent d'être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l'amour d'un père et d'une mère. Seigneur notre Dieu, nous te confions l'avenir de notre pays. Par l'intercession de Notre-Dame, accorde-nous le courage de faire les choix nécessaires à une meilleure qualité de vie pour tous et à l'épanouissement de notre jeunesse grâce à des familles fortes et fidèles. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur."

Illustration : détail du tableau offert par la confrérie Sainte-Anne (menuisiers) " l'éducation de Marie" (par ses parents Joachim et Anne), église Saint-Martin d’Aubigny.

L’église est ouverte aux visites (free) tous les jours entre 14h30 et 18h30. Les samedis et dimanches de 10h30 à 12 h et 14h30 et 18h30. Pour préparer votre visite, cliquer sur ce lien.

Commentaires

Et le célibat pour les prêtres André Vingt-Trois?
Contrairement à ce qu'affirme le Vatican, le célibat des prêtres n'a rien d'évangélique ou de biblique. Le mariage des prêtres, des diacres et des évêques est aussi mentionné dans la Bible par Saint Paul dans la première Epître à Timothée chap. 3(1-13).

Écrit par : Chrétien | 15/08/2012

Eh oui, la prière a une dimension politique > http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/13/01016-20120813ARTFIG00407-mgr-barbarin-la-priere-a-une-dimension-politique.php

Écrit par : Joachim | 15/08/2012

Il y n’y qu’à aligner PaCS sur mariage.
Non seulement les signataires d'un PaCS n'ont pas accès à la pension de réversion (allocation veuvage) mais ils perdent le bénéfice d’un un grand nombre de droits individuels et donne pas accès à l’ensemble des droits sociaux des couples mariés.

Écrit par : Pax | 15/08/2012

Si on en revenait à l’assemblée constituante "Les évêques sont élus par l'assemblée des électeurs du département et les curés par celle des électeurs du district, que les électeurs professent la religion catholique ou non."

Écrit par : JJ | 15/08/2012

A-t-on déjà vu des élections populaires dans cette institution qui se racornit à la hauteur des sectes (moins de 6 % de pratiquants réguliers en France, bientôt moins que l'Islam) et qui, évidemment, par l'épuration de son groupe se radicalise, perdant par là des membres, bref, le chien qui se mord la queue !
Mais, c'est bien qu'elle se dévoile et se positionne clairement à droite pour garder ses lubies ! Nos concitoyens peuvent mieux la situer sur la réalité du message !

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 15/08/2012

http://delurons.hautetfort.com/archive/2012/08/15/la-revelation.html

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 15/08/2012

Les sectes, Jean-Baptiste Luron, parlons-en!
Avec la cathédrale Linard, consacrée par Frédéric Mitterrand et Yves Fromion!
Depuis 1905, la France a une loi imposant la séparation des Églises et de l'État, interdisant à l'État de reconnaître ou de financer la moindre religion.
Ils ne devaient pas savoir!

Écrit par : Christaline | 15/08/2012

Ma chère Christaline,
Votre vision de l'oeuvre de de Jean Linard est bien éloignée de la clarté de votre nom. Nous sommes bien loin de 1905 dans ce cas. Pas un siècle, mais des années lumières !

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 15/08/2012

Monsieur Jean-baptiste Luron, n'en déplaise, la "cathédrale Linard" c’est le "Mandarom du Pays-Fort".
Un lieu dédié et voué au culte chamanique !

Écrit par : Chistaline | 15/08/2012

Votre aveuglement vous donne des visions !

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 15/08/2012

Où est la secte sinon dans les esprits réfractaires à l'art ?

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 15/08/2012

A Pax
"Top 100 des déclarations homophobes" > "le florilège des politiques" : Yves Fromion (Député UMP du Cher ) déclaration du 3 novembre 1998 lors du débat sur le PACS à l'Assemblée : "Les tantes vont pouvoir se marier !"
Ce député a signé la pétition homophobe de Michel Pinton des maires contre le CUS (Pacs).

Écrit par : Sappho | 15/08/2012

"Mandarom du Pays-Fort"
Bien vu!

Écrit par : Lucifer | 15/08/2012

Le Mandorom, ne sont-ce pas plutôt ces grandes tours quelques centaines de mètres plus haut sur la Motte d'Humbligny ? Là, tout le monde rend un culte à ce dieu depuis chez soi !

Écrit par : Jean-Baptiste Luron | 16/08/2012

Contrairement, à JJ, je n'ai pas la nostalgie de l'époque révolutionnaire, où les curés et autres décideurs étaient élus uniquement par les riches, à condition qu'ils soient de sexe masculin. Y revenir ne pourra satisfaire que les bobos machistes. S'il peut y avoir un semblant de démocratie à certaines occasions dans l'Eglise, ce n'est pas toujours idéal. En politique, les élus ne sont pas toujours les meilleurs. Pour un croyant, l'Eglise est dirigée par Dieu qui ne se préoccupe sans doute pas des instituts de sondages.
A Aubigny, en 1792, le curé réfractaire fut remplacé par Charles Page, jeune prêtre assermenté et révolutionnaire convaincu. Il se fit attribuer par le Comité de Surveillance du District, émanation locale du Comité de Salut Public, le droit d'ouvrir toutes les lettres et tous les colis qui arrivaient à Aubigny. En outre, la confession était obligatoire au moins une fois par an, et on n'avait pas le doit d'aller se confesser dans une autre paroisse. A aucun moment les prêtres ne se sont autant immiscés dans la conscience des gens.
L'abbé Page s'est marié, ce qui provoqua une émeute. Être femme de curé n'était pas de tout repos. L'épouse du curé fut chahutée par les Gardes Nationaux, et deux Albiniennes furent traduites devant le tribunal correctionnel pour l'avoir traitée de guenon.
De nos jours, épouser un curé serait un plongeon dans la pauvreté car les curés gagnent moins que le SMIC.

Écrit par : Catherine Baranger | 17/08/2012

C'est lui qui a fait installer les cameras de surveillance ?

Écrit par : Bidochon | 17/08/2012

Les commentaires sont fermés.