Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2012

ITINERAIRES JACQUAIRES, pourquoi ne pas réhabiliter l’Itinéraire de Bruges , traversant le Pays Sancerre-Sologne ?

La constellation des itinéraires jacquaires ne cesse de s'étendre. Et remet au goût du jour de nombreux autres chemins de pèlerinage. À chacun sa voie ! 

Lorsque la Société des Amis de Saint-Jacques-de-Compostelle a relancé le pèlerinage, dans les années 1950, et jusqu'au début des années 1980, les pèlerins étaient rares. Deux événements ont réveillé son engouement : en 1987, la proclamation du chemin de Saint-Jacques comme «premier itinéraire culturel » du Conseil de l'Europe et, en 1989, la venue de Jean-Paul II à Santiago pour  les 4ème Journées mondiales de la jeunesse. En une vingtaine d'années, la fréquentation a été multipliée par cinquante : 2900 pèlerins en 1987 ont reçu la Compostela à Saint-Jacques, confirme le bureau d'accueil de  la  cathédrale, et plus de 145000 en 2009. Pour cette année jubilaire (2010), 200000  pèlerins y sont attendus (Pèlerin N° 6643 du 25 mars 2010)

En réalité ils ont été beaucoup plus nombreux, 270818 pèlerins en 2012 ont reçu  la Compostela.

Signe du nouveau regain de la popularité du pèlerinage vers Santiago, les « jacquets » repassent par Aubigny.

Auraient-ils retrouvé l’Itinéraire de Bruges ?

Un relevé précis de cette route est attesté dans un manuscrit conservé à la Bibliothèque de l’Université de Gand (Belgique) qui daterait de 1380.Repris par ar Joachim Lelewel. Brux. J.-H. Dehou. En 1858.

A Bruges, les "wollewevers" tisserands en laine, qui honorent saint Jacques comme patron, l’empruntaient pour se rendre en Galice :"De Brugis usque Bourges en Berry per Parisius directe." etc...

Pélerins passez par Aubigny.jpg

Le recueil donne pour la France le tracé de 35 routes. Deux de ces routes conduisant les pèlerins à Bourges par le Berry et la Sologne : de Bruges à Bourges par Orléans et (Pierrefitte sur Sauldre, Souesme, Neuvy-sur-Barangeon) et de Bruges à Bourges par Paris par (Montargis, Gien, Coullons, Argent, Aubigny, la Chapelle, Saint Palais).Avec une variante de Paris à Bourges par Romorantin et Vierzon.

A Bourges les pèlerins prenaient la Voie de Vézelay qui a obtenu en 1998 le classement au Patrimoine Mondial de l’Unesco, au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France.

Les marcheurs qui arpentent les chemins de Compostelle de nos jours adoptent un nouvel attribut destiné à devenir l'accessoire indispensable du pèlerin: l'iPhone.

Tout ce qui peut concourir à nourrir l’économie touristique ne doit pas être négligé…Pourquoi ne pas réhabiliter en pays Sancerre-Sologne, ces itinéraires ?

Annexes : Itinéraire de Bruges vers Compostelle par l’église d’Aubigny…pour lire cliquer sur ce lien…

Commentaires

Faisant des recherches sur l'ancien chemin de st jacques de compostelle passant par "Pont à Gasson "Château-Landon.
J'ai pu voir sur votre site l'itinéraire de Bruges à Bourges passant par Paris. Auriez-vous des connaissances de l'histoire de ce tracé, à quel période a t-il été retiré et pourquoi?
Existe t-il des documents ou livres sur ce sujet.
Je suis complétement d'accord avec vous pour la réhabilitation de cet itinéraire mais qui aurait le pouvoir de cela ?
Merci de votre aide si précieuse.
Cordialement
TANESY Brigitte

Écrit par : TANESY Brigitte | 22/08/2012

Je vous ai retourné un mail

Écrit par : Philippe | 22/08/2012

Les commentaires sont fermés.