Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2012

"DIABLOTAINS", appelés aussi pastilles aphrodisiaques de Naples…Chazereau, pharmacien instruit et secrétaire du comice agricole d'Aubigny s’est-il essayé à en confectionner ?

Jean Baptiste François Joseph Chazereau , né le 7 mars 1798 à Sainte-Gemme décédé le 24 mai 1871, fut maire d'Aubigny sur Nère et membre du Conseil d'arrondissement, à Aubigny où il était établi pharmacien.

Diablotins Chazereau.jpg

Joseph Chazereau, pharmacien chimiste et géologue, dont le zèle pour la science a valu plus d'une communication intéressante a fut le premier (1849) à signaler l'existence du phosphate de chaux naturel dans le département du Cher.

Pharmacien instruit et secrétaire du comice agricole d'Aubigny, a analysé 268 échantillons de calcaires, dont 246 proviennent du seul département du Cher; les autres, de l'Indre, du Loiret et de Loir-et-Cher. Pour chaque échantillon se trouvaient indiqués la teneur en carbonate de chaux, le lieu d'extraction, etc…Exposé jusqu’à Paris.

Joseph Chazereau, secrétaire et délégué du Comice d’Aubigny-sur-Nère, correspondant du Muséum, membre correspondant de la Société d’Agriculture et de la Commission historique du Cher, avait plein de centres d’intérêt. En 1860, il avait adressé  à la Société impériale zoologique d'acclimatation une demande de graines de diverses espèces de végétaux et de ver à soie du Chêne (Bombyx Yama-maï) Quel était son objectif ?

Le plus étonnant fut sa lettre publiée en 1826, adressée à Pierre-Joseph Pelletier. Pelletier s’était fait la spécialité de réaliser des extractions de substances actives tirées des végétaux. Il a isolé la quinine

Pelletier quinine.jpg

Tout le monde n’est un lettré émérite du centre de recherche sur l’Auld Alliance, ni disciple de Pline l'Ancien … "Caryophyllus aromaticus"…ce sont les clous de girofle que l’on met dans le vin chaud le pot-au-feu, les marinades et la choucroute.

Le clou de girofle est un des plus puissants aphrodisiaques naturels …

Et la "Caryophilline", une substance active tirée des clous de girofle...

En 1642, Anders Rydaholm, herboriste suédois, précise que "si un homme perd sa puissance virile, il doit cesser de boire de l’alcool pour le remplacer par du lait épicé de 5 grammes de clous de girofle. Cela le fortifiera et lui fera désirer de nouveau sa femme."

Joseph Chazereau, pensait-il à fabriquer des diablotins appelés aussi pastilles aphrodisiaques de Naples ?

Commentaires

C'est en vente à la boutique de l'OTSS?

Écrit par : Camille | 25/08/2012

à l’Office de Tourisme, rue de l’église, vous allez découvrir une autre pharmacopée étonnante, "Les Burnett’s"

Écrit par : Ricochet | 25/08/2012

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai charge d'écriture. Développez .

Écrit par : cliquez ici | 11/08/2014

Les commentaires sont fermés.