Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2012

LE PRINCE NOIR, 28 août 1356 envoya son connétable Jean Chandos et James Audley gouverneur de l'Aquitaine et grand sénéchal de Poitou, s’emparer par les armes d’Aubigny et la dévaster par les flammes.

Édouard de Woodstock, dit le Prince noir (1330, Woodstock - 1376, Westminster), prince de Galles, comte de Chester, duc de Cornouailles et prince d’Aquitaine, était le fils aîné d’Édouard III d’Angleterre et de Philippa de Hainaut.

Incendie Aubigny 1356.jpg

Il fut nommé lieutenant de Gascogne. Mandaté par son père, il arriva à Bordeaux le 20 septembre 1355 en pleine guerre de Cent Ans pour protéger les possessions anglo-gasconnes contre les Français.

Jean Chandos.jpgAu printemps de 1356, sa réputation de stratège et la crainte qu’il inspire lui permettent de lever sans mal une armée disparate composée surtout d’Anglais, de Gallois, et de Gascons. Cette campagne de 1356 le conduira cette fois à travers le Poitou en passant par Bourges qu’il ne parvient pas à enlever, prenant Vierzon dont il fait passer la garnison au fil de l’épée. Ralentie par son considérable butin et fatiguée par les combats, sa troupe se replie vers Bordeaux et à Maupertuis, près de Poitiers, il infligera une sévère défaite aux Français qui le poursuivaient. C’est lors de cette Bataille de Poitiers, le 19 septembre 1356, qu’il captura le roi Jean II, ce qui permit des tractations avantageuses pour l’Anglais.

C’est la fameuse chasse royale où Le Prince Noir envoya son connétable Jean Chandos et James Audley (blessé à Poitiers, gouverneur de l'Aquitaine et grand sénéchal de Poitou) James Audley.jpgs’emparer par les armes d’Aubigny et la dévaster par les flammes (pour en savoir plus, cliquer sur ce lien). Pas de quoi boire, sur le zinc,  une 1356!

656 ans ont passé, Le Prince Noir reste toujours aussi populaire, que Jeanne d’Arc en France, en Angleterre et en Aquitaine.

Dans de nombreux endroits en France, vous aurez probablement l'occasion de tomber sur un site, une maison, un château  en parallèle avec le Prince Noir, que ce soit dans un petit village tranquille en Gascogne ou sur le site d'un ancien champs de bataille dans le centre de la France qui rendent une visite bien plus intéressante.

raisinsprincenoir.jpgEx : du 16 au 28 juillet 2012 on a donné "les raisins du Prince Noir", le nouveau spectacle médiéval de la Tour de Termes d'Armagnac, un spectacle historique et humoristique

En Poitou, les communes de Nouic et de Bussière-Boffy, proposent un circuit autrefois suivi par le Prince Noir et sa suite en 1356…

Grande fête médiévale : Beaulieu (Dordogne) au temps du Prince Noir

Le Prince noir, ses chevaliers et ses princesses sont au rendez-vous, chaque année au château Bardins de Cadaujac (sud de Bordeaux)...

Si la maison du Prince Noir à Marmande est devenue l'Office de tourisme communautaire de la Communauté de communes Val de Garonne (CCVG)… pour valoriser le tourisme…

Édouard, prince de Galles, à la cuirasse noire, le vaillant chevalier, n'est pas en cours à Aubigny. On aime se faire tailler des croupières !

Ne parlez pas ici de Jean Chandos, capitaine du roi Anglais qui prit  possession d’Angoulême en 1360 conséquence du Traité de Brétigny et de la cuisante défaite de Jean le Bon.

Ne passez pas à la "Maison de la Gastronomie" pour découvrir la mode à l'époque du Prince Noir...

Black Prince fashion.jpg

Pas grave si demain on ne célèbrera pas, le siège du 28 août 1356, à Aubigny, Jean Chandos, James Audley, Édouard de Woodstock et tous leurs chevaliers seront ce W-E au château de Béthune...

Commentaires

heureusement qu'un chevalier Limousin vengeât cet affront d'un trait d’arbalète sur un de ses descendants...et que le tournoi des 6 nations nous permette de leur secoure les plumes, à ces britishs.

Écrit par : Gueraud | 27/08/2012

Au fait, c'est quoi l'entente cordiale ?

Écrit par : JBL | 28/08/2012

Je vous complimente pour votre exercice. c'est un vrai œuvre d'écriture. Continuez .

Écrit par : cliquez ici | 11/08/2014

Les commentaires sont fermés.