Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2012

DOUX , Blancafort espoir de reprise de l'entreprise ?

Écrit par Yves Fromion, député de la 1ère circonscription du cher, vendredi 31 août 2012 13:50 sur son site parlementaire :

"A l'heure où cette information est postée, tout donne à penser qu'une solution positive se concrétise pour l'abattoir de Blancafort.

La Société DUC reprendrait le site avec un maintien d'environ la moitié des emplois.

C'est une fort bonne nouvelle.

Certes un certain nombre de salariés vont se retrouver sans emploi, mais on peut penser que la dynamique nouvelle insufflée par le Groupe DUC sur l'abattoir de Blancafort permettra un développement ultérieur de l'emploi.

Il est juste de dire que si cette issue favorable se concrétise, comme il y a lieu de le penser, le mérite en reviendra en grande partie à la mobilisation des salariés et à l'action personnelle de Monsieur Xavier Beulin, Président de la FNSEA.

Ceux qui étaient optimistes ont eu raison."

scoop à Blanca.jpg

NDRL :  Lancé en 1991, Duc était considéré comme la pépite du groupe Bourgoin. Il a été repris en 2000 par Verneuil Finance, une société financière dirigée par l'homme d'affaires François Gontier, au moment où l'ex-roi du poulet Bourgoin déposait le bilan et était dépecé. Aujourd'hui, Verneuil Finance possède 65 % du capital, au côté de la société Cecab, qui en détient 16,8 %.

De son côté, Sofiprotéol, présidé par Xavier Beulin, également à la tête du syndicat agricole FNSEA, avait déjà joué un rôle-clé, en tant que partenaire financier des industriels, lors de la découpe de Bourgoin en 2000. Puis, en 2007, il a pris le contrôle de Glon Sanders, présent d'abord dans la nutrition animale, mais qui possède aussi une activité de vente de volailles. Spécialisée dans le poulet destiné à la restauration et à l'industrie, Glon Sanders pèse près de 200 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires consolidé 2011 du Groupe Duc s’est établi à 180,70 millions d’euros, en nette progression de 12,37 % par rapport à 2010. Le chiffre d’affaires de l'activité poulet a représenté 60,11 % des ventes, la dinde 20,86 %, les produits élaborés 12,82% ; les 6,21% restants représentent l’activité de DRB en Bulgarie, des prestations et des produits dérivés.

Le Résultat net Part du Groupe s’établit à – 1,4 million d’euros contre une perte de 2,9 millions d’euros en 2010. Le résultat opérationnel courant ressort quant à lui à – 0,6 million d’euros contre – 3,7 millions d’euros en 2010.

Duc est le 1er producteur européen de volailles certifiées, spécialisé dans la production, l'abattage, le conditionnement et la commercialisation de volailles. Le groupe dispose de 4 sites de production implantés en France et est présent, depuis décembre 2007, en Bulgarie.

LADY DIANA SPENCER…31 août anniversaire de la mort de la Princesse de Galles…

Diana Princess of Wales.jpgIl y a 15 ans, Diana Spencer perdait la vie dans un accident de voiture à Paris le 31 août 1997. Son décès avait entraîné une vague d'émotion à travers le monde...et à Aubigny.

En fin de  la nuit du samedi 30 au dimanche 31 août 1997,  j’ai été réveillé par un coup de téléphone de FR3 Paris…   « Lady Diana est décédée dans un accident de la circulation cette nuit à Paris… nous vous  envoyons une équipe de reportage… elle sera au château des Stuarts vers 8h30… pouvez-vous la recevoir ? » Vous imaginez le réveil….

Quel lien entre la princesse Diana et Aubigny… pour que la TV se précipite ainsi à Aubigny le jour de sa disparition tragique aux côtés de Doddi Al-Fayed et de leur chauffeur Henri Paul ?

La princesse de Galles, Lady Diana SPENCER, était l'une des descendantes du fils (Charles Lennox, le duc de Richmond) que Louise de Keroual avait eu du roi Charles II (STUART, héritier des Stuarts-Lennox d’Aubigny,  ducs de Richmond et de Lennox).

Elle était aussi notre princesse….

Pour le 10ème anniversaire de sa disparition, rien de marquant à Aubigny, pas un air de cornemuse, exemption ce bel article dans la Nouvelle République.

Les princes William et Harry avaient organisé un  grand concert pour le dixième anniversaire de la mort de leur mère, la princesse Diana. Une cérémonie en sa mémoire a également eu lieu à Londres à la date anniversaire de cette mort, le 31 août 1997, en présence de la reine Elizabeth. Les princes y ont invité leur belle-mère Camilla, la nouvelle épouse du Prince Charles, et les membres de la famille de Diana, les Spencer.

armoirie lady Di.jpg

Diana n’est pas oubliée…Lundi 30 juillet 2012, un heureux événement est survenu pour Charles Spencer et sa femme Karen Gordon : la naissance de leur petite fille. Le bébé a été baptisé Lady Charlotte Diana Spencer, en hommage à sa défunte tante Lady Di.

Illustration : armoiries de la princesse de Galles sur fond de ses célèbres aïeux, Lque Louise de Keroual et Charles II d’Angleterre.

"LA PAC (Politique Agricole Commune) a permis à la famille Doux de hisser sa fortune personnelle à la hauteur du déficit qu'affiche l'entreprise"

..."Jusqu'ici largement abondé en fonds publics, notamment de la Pac, pour l'export,  le groupe Doux a été juteux.

Charles Doux bureau.jpg

Il  a permis à la famille Doux de hisser sa fortune personnelle à la hauteur du déficit qu'affiche l'entreprise.  Les salariés sont condamnés à attendre à quelle sauce leur destin professionnel sera accommodé par les juges consulaires du tribunal de commerce de Quimper, cette petite bourgade, comme dit Beulin.

Emploi, pas emploi, chômage et/ou déménagement ?

Les salariés eux n'ont pas leur mot à dire".

Source : blogs.mediapart.fr publié le 30 août 2012 par Michel Kerninon 

"SEPTEMBRE MUSICAL D’ARGENT" Concerts/Spectacles, 16, 23 et 30 septembre 2012

Mis en ligne le 9 mars 2012...attention modification de programme: Le concert du dimanche 16 septembre initialement prévu à 18h ne débutera qu'à 20h30.(Dimanche 23 et dimanche 30: 17h)

SEPTEMBRE MUSICAL D’ARGENT.jpg

Les Solistes de l’Orchestre de Paris

Dimanche 16 septembre 2012 à 18h00 20h30 à l’Église Saint André

Orchestre de paris.jpgRichard Schmoucler, violon

Marie Poulanges, alto

Guillaume Paoletti, violoncelle jouent "Les Variations Goldberg" de JS Bach

Les Solistes de l'Orchestre de Paris, est une formation issue de l'Orchestre de Paris fondé en 1967 par Charles Munch et héritier de la célèbre Société des concerts du Conservatoire depuis 1828.

" C'est un orchestre fantastique, et pas seulement les solistes des vents qui sont de véritables stars... " Paavo Järvi, le Figaro 2011

Ensemble Instrumental et Vocal Atout Voix

Dimanche 23 septembre 2012 -17h

"Requiem de Gabriel Fauré"

atout_voix_02.jpgDirection : Frédéric MURA

L’association "Atout Voix" a été créée afin de promouvoir l’art vocal. Une centaine de membres se répartissent dans le Chœur de Chambre, le Chœur d’enfants, l’éveil musical et vocal. Le Chœur de Chambre est constitué de 10 chanteurs. Son répertoire couvre sept siècles de chant choral. Son chef de chœur, Frédéric Mura, 1er prix de chant et de musique de chambre, enseigne la technique vocale dans plusieurs écoles de musique ainsi qu’à l’université de Tours.

Quatuor Baroque

Dimanche 30 septembre 2012 - 17h

"L’Europe Baroque aux XVIIe et XVIIIe siècle" œuvres à préciser

Delphine Leroy, flûte traverso

Née en 1979, Delphine Leroy passionnée par la musique et la littérature, Delphine a Musique-baroque.jpgLeroy a étudié à l’Université d’Orléans et s’est vue décerner en 2001 une Maîtrise de Littérature comparée Mention Très Bien. Elle commence ses études de flûte traversière avec Arlette Biget à l’Ecole Nationale de Musique d’Orléans, où elle obtient en 1999 un D.E.M ainsi qu’un 1er  Régional de flûte traversière. Elle se spécialise en musique ancienne au Conservatoire National de Région de Cergy-Pontoise, puis au Conservatoire Royal de la Haye (Pays-Bas). En juin 2008, elle obtient le "Master in Music".

Elle enseigne actuellement au Conservatoire de Mantes-en-Yvelines, elle est également professeur dans le cadre du stage de musique de chambre de Mehun-sur-Yèvre.

Pascale Chochod, clavecin violoncelle

Pascale Chochod est pianiste et claveciniste, diplômée du Conservatoire royal d’Anvers en clavecin dans la classe de Jos van Immerseel.

Elle mène conjointement une carrière de concertiste et d’enseignante. Chef de chant à la Maîtrise Notre-Dame de Paris durant cinq ans, accompagnatrice au CRD de Mantes en Yvelines, elle enseigne le clavecin au CRD de St Germain-en-Laye.

30/08/2012

ENQUETE PUBLIQUE du CG18 portant sur le Schéma de Prévention et de Gestion des Sous-Produits de l’Assainissement (SPGSPA)

acclogo.jpgLe département du Cher révise actuellement le Schéma de prévention et de gestion des sous-produits de l'assainissement..

Ce document est un outil de planification qui vise à coordonner pour les 12 années à venir les actions à mener par l’ensemble des acteurs de l’assainissement. Ce document est une annexe du Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PPGDND) qui sera adopté à l’automne 2012 par l’Assemblée départementale.

L’ensemble des orientations et des objectifs proposés est issu de travaux et de réflexions menés en concertation avec l’ensemble des acteurs de l’assainissement. La Commission consultative du Plan et l’Assemblée départementale ont émis un avis favorable sur le projet de Schéma et son évaluation environnementale à chaque étape clé de la révision.

Les objectifs de prévention du Schéma s’inscrivent dans une volonté d’amélioration de la qualité des sous-produits de l’assainissement et de diminution de la quantité transportée pour être traitée.

Ce nouveau Schéma doit faire l’objet d’une enquête publique. La procédure permet à chaque habitant du Cher de prendre connaissance du projet et de faire part le cas échéant de ses remarques. L’enquête publique du Schéma se déroulera du 11 septembre au 11 octobre 2012 inclus. Le dossier soumis à l’enquête publique est consultable ci-desous et aux heures d’ouverture au public : à l’hôtel du département – place Marcel Plaisant à Bourges ; dans les mairies chefs-lieux de cantons du département.

guide de l'enquête publique.jpg

Un membre de la commission d’enquête se tiendra à la disposition du public, aux lieux, jours et heures suivants :

  ▪ Mairie d’Aubigny sur Nère : Mardi 11 septembre 2012 de 13h30 à 17h30, Mercredi 26 septembre 2012 de 13h30 à 17h30 (voir le site municipal)  

  ▪ Hôtel du département, place Marcel Plaisant à Bourges : Mercredi 12 septembre 2012 de 8h00 à 12h00, Mardi 09 octobre 2012 de 8h00 à 12h00

  ▪ Mairie de Saint Amand Montrond : Mardi 11 septembre 2012 de 8h30 à 12h00, Jeudi 04 octobre 2012 de 8h30 à 12h00

  ▪ Mairie de Sancerre : Mercredi 12 septembre 2012 de 14h00 à 17h00, Mardi 09 octobre 2012 de 14h00 à 17h00

  ▪ Mairie de Sancoins : Mardi 11 septembre 2012 de 13h30 à 17h45, Jeudi 04 octobre 2012 de 13h30 à 17h45

  ▪ Mairie de Vierzon : Mardi 11 septembre 2012 de 8h00 à 12h00, Mercredi 26 septembre 2012 de 8h00 à 12h00

Le département du Cher met  à  notre disposition les dossiers suivants :

   Guide de l'enquête publique

   • Résumé non technique de l'évaluation envirtonnementale

   Notice explicative

   Consultations administratives

   Révision du SPGSPA  (Version soumise à enquête publique)

   Evaluation expérimentale

Origine, site du CG18, mise à jour du 27 août 2012.

SAINT-FIACRE, se fêtera le 2 septembre à Aubigny. La confrérie du patron des jardiniers était l’une des plus actives de la paroisse. Le père Stéphane Quessard invite ses paroissiens désirant honorer Saint-Fiacre à apporter fleurs et légumes dans l’Eglise

Mis en ligne le 28/08/2012...Bonne fête aux Fiacre...

A l’entrée du faubourg des Margotteries ancien quartier des jardiniers, comme le faubourg Sainte-Anne était  celui des tanneurs, vous pouvez encore voir une niche, vide où était une statue du bon saint.

Aubigny St-Fiacre.jpg

Dans l’Eglise paroissiale, Saint-Fiacre se partage et une chapelle, particulièrement bien garnie, avec Saint-Blaise et Saint-Eloi, les patrons de deux autres confréries influentes (Alfred Gandillon (†), archiviste du Département du Cher).

St-Fiacre détail vitrail.jpg

Ils se retrouvent tous les trois illustrant le vitrail (détail St-Fiacre) de cette chapelle. L'église d'Aubigny se visite , dans cette chapelle vous pourrez admirer une peinture murale et une statue, face à celle du patron des cardeux, du patron des jardiniers.

St-Fiacre peinture murale.jpgLe bâton, rangé dans les fonts baptismaux, à comme la niche  du faubourg des Margotteries perdu sa statuette. Ce n’est pas irrémédiable...Il devait certainement, aussi, exister une bannière.

Qui fut Saint-Fiacre : Fils d'un roi d'Ecosse ou d'Irlande (on s'interroge sur ses origines), il émigra en France à l'époque St-Fiacre Statue.jpgmérovingienne. Il fut ermite dans la forêt de Brie, accueilli par saint Faron, évêque de Meaux. Son ermitage donna naissance à la localité de 77470 Saint Fiacre. On lui prêta beaucoup de vertus guérisseuses après sa mort. Le roi Louis XIII portait une médaille de saint Fiacre et la reine Anne d'Autriche lui rendait grâces de la naissance de son enfant qui devint Louis XIV. Moine défricheur, son ermitage devint un hospice pour les pauvres qu'il nourrissait des fruits et légumes qu'il cultivait pour eux. C'est pourquoi il est spécialement honoré par les jardiniers et les maraîchers.

Le père Stéphane Quessard, qui a déjà ravivé les traditions de la Fête Dieu et de la procession mariale du 15 août avec succès,  n’aura pas dimanche 50.000 fleurs à ses pieds comme dans l’'église de Saint-Marceau à Orléans (*). Je suis certain qu’il verrait avec bienveillance, batons confrèrie.jpgdans une ville labélisée 4 fleurs, où tout le monde à la main verte, renaitre notre confrérie de Saint-Fiacre...par exemple avec une décoration de la chapelle.

Néanmoins, pour la messe dominicale du 2 septembre 2012 (11h), il invite ses paroissiens désirant honorer Saint-Fiacre à apporter fleurs et légumes dans l’Eglise.

St-Marceau panier.jpg

(*) Le dernier week-end d'août, chaque année depuis 1806, le quartier Saint-Marceau à St-Marceau décors.jpgOrléans honore Saint-Fiacre, patron des jardiniers, des maraîchers et des pépiniéristes. A cette occasion, la Corporation de Saint Fiacre organise une grande fête florale : plus de 50 000 fleurs, agrémentées de bassins, fontaines et jets d'eau, viennent habiller l'église de Saint-Marceau. Une cérémonie religieuse d'ouverture de la fête de la Saint-Fiacre, un concert et une messe solennelle sont donnés dans cette église.

Référence dans la région et en France, cette année, la rose des fêtes de la saint-Fiacre a eu pour marraine Anne Roumanoff. L'humoriste a baptisé une rose à son nom, le 26 août, au parc Léon-Chenault à Orléans.

FÊTE DE LA BERLODIERE, c’est dimanche prochain…

Fête de la Berdolière A 2012.jpg

En savoir plus...cliquer sur ce lien....

LES COCUS du Berry ne sont plus seuls…Il y en a aussi en Hollande….

Cocus de Hollande.jpg

Les cocus du Berry,  cliquer sur ce lien....

Illustation L'Express N°3191 paru le 29 août 2012

29/08/2012

DOUX…nouvel avis de tempête sur les tribunaux de commerce ?…

tribunal-de-commerce.jpgCe mercredi matin, Xavier Beulin, le président de la FNSEA, était l’invité de Jean-PIerre Elkabbach, sur Europe 1. Il n’a pas manqué de tacler le tribunal de Quimper, cliquer sur ce lien pour lire l'article de Ouest-France...

C’est la Réforme des Tribunaux de Commerce qui fait question.

Dans notre pays les tribunaux de commerce ne sont pas des institutions publiques mais fonctionnent sur un mode essentiellement privé.

On dit que le Conseil constitutionnel pourrait forcer le président de la République à engager une réforme indispensable devant laquelle ont reculé tous ses prédécesseurs. Y compris son conseiller particulier, en 1998  Jospin " l'Etat ne peut pas tout pour l'emploi" (rapport Colcombet/ Montebourg : Les tribunaux de commerce: une justice en faillite)

La mesure phare  du rapport Colcombet/ Montebourg était l'échevinage qu'il convient d’explorer…

tribunal-de-commerce-de-quimper.jpg

J’ai pas entendu, hier, les législateurs présents à la manif de Blancafort s’exprimer dans ce sens.

SIXANIER ou cizanier, un métier du bois disparu en Sologne…à retrouver au Vieil Aubigny, au Musée des Métiers d'Argent-sur-Sauldre ou dimanche ou dimanche à la Fête de la Berdolière ?

Hier, dans le Berry Républicain, le bon plan pour les touristes et les retraités est la visite de l’exposition du Vieil Aubigny (*) qui a choisi comme thème les métiers du bois...

L’occasion de rebondir sur un métier du bois disparu en Sologne… Le sixanier (cerclier) dont on parle dans cet article de la Nouvelle République.

Cerclier 2.JPG

Le cerclier fabriquait des cercles en lattes de bois de châtaignier pour maintenir les lattes de bois des tonneaux et barriques. Pour faire les cercles, on prenait une branche de châtaignier que l’on coupait pour ensuite en enlever les nœuds à l’aide d’une lame à poignées nommée plane. Ensuite, pour donner aux lattes la forme circulaire, on les passait dans une cintreuse. On mettait enfin 24 de ces tiges dans un moule de bois, puis on les liait entre elles avec une tige de fer, formant ainsi des cercles.

cerclier.jpg

D’autres pistes pour retrouver les outils du sixanier…passez au Musée des Métiers d'Argent-sur-Sauldre ou dimanche la Fête de la Berdolière....

(*) Quelques post d’archives publiés, traitant de l’exposition du Vieil Aubigny, ici, cette année:

  "Vieil Aubigny" dans un écrin...

  Charpentier, bon drille du devoir...

  Sculptures-bois XVI, XVIIè église...

  exposition du "Vieil Aubigny"....

  Tournage du bois....

  coups de battoir....

  prochaine conférence...

L'ESPOIR est la plus grande entrave à la vie. En prévoyant demain, aujourd'hui se perd (Sénèque)

J’ai hésité  avec cette citation d’Albert Camus : L’espoir, au contraire de ce qu'on croit, équivaut à la résignation. Et vivre, c'est ne pas se résigner.

Mais c’est celle Woody Allen J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient ?  Qui colle le mieux à la situation.

  BR couv 29-8-2012.jpg

•10h00 : Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, rendez-vous de Stéphane Le Foll avec Xavier Beulin et Philippe Tillous Borde (qui assume les fonctions de conseiller du président de Sofiprotéol et de Président du groupe Glon Sanders) en présence de Guillaume Garot ministre délégué chargé de l'Agro-Alimentaire.

  • 17h00 : Audience du Président de la République à Xavier Beulin Président de la FNSEA

Quand j’ai lu en rentrant  l’article de "La France Agricole" publié  hier mardi 28 août 2012 à 18h49...avant le JT de France 3…j’ai compris que les deux messages d’espoir concluant les interventions, salle des fêtes de Blancafort, étaient certainement deux messages de désespoir!…

L’avenir de Doux Blancafort n’était pas la préoccupation Xavier Beulin et François Hollande c’était "Reprendre la main sur la production agricole et la recherche". Et pour Stéphane le Foll, la situation préoccupante : "le marché des grains"...

NON-CUMUL : la lettre de Martine Aubry à ses cumulards….

..."Une règle commune à tous les socialistes : « l’interdiction du cumul d’un mandat de parlementaire et d’un exécutif local (Maire ou Maire-adjoint, Président ou Vice-Président de Conseil Général ou de Conseil Régional, Président ou Vice-Président d’un EPCI) sera inscrite dans les statuts du Parti socialiste."... Dommage que ne soit pas dans loi !

Martine lettre.jpg

Lisez la lettre de Martine,  en cliquant sur ce lien...

28/08/2012

DOUX Blancafort, manifestation de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles : Cher, Loiret, Allier et Loir-et-Cher….

D’après FR3, nous étions 300 à avoir répondu à l’invitation de d’Etienne Gangneron, président de la FDSEA du Cher pour manifester.

Manif Doux 28-8-2012.jpg

Juste une quinzaine de salariés de l’abattoir de Blancafort et quelques-uns du groupe volailler Doux, de Boynes et Amilly dans le Loiret…

Françoise Lavisse, déléguée syndicale CFTC de Doux à Blancafort a justifié (sic) le boycott des  salariés de l’abattoir, par l’absence des éleveurs  le 20 juillet dernier (Environ 150 personnes avaient manifesté). C’est jouer «petit bras» !

Manif Doux  B 28-8-2012.jpg

Par contre la déléguée syndicale CFTC avait oublié que les élus étaient….rares le 20 juillet et moins motivés que leurs collègues bretons. La communauté de commune du pays de Châteaulin et du Porzay a mis 16 cars à disposition des habitants des villes du territoire, qui voulaient soutenir les salariés du groupe Doux, le jour de l'audience au tribunal de commerce, à Quimper!

Manif Doux  C 28-8-2012.jpg

Aujourd’hui, les élus se sont mobilisés : maire, conseillers généraux et municipaux, député et sénateur. En particulier ceux qui peuvent peser sur le dossier (majorité du CG18 et de la Région Centre)…Performance, comme une bonne "mée couisse", le député-maire d’Aubigny couvait sous ses ailes une douzaine de ses conseillers… municipaux…Dommage que son aura n’ait pas dépassé sa commune !

Pascal Margerin a proclamé que rien n’était définitif…s’appuyant sur l’annonce que Xavier Beulin, l’homme aux deux casquettes (président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) et également de Sofiprotéol) était reçu ce matin au ministère et cet après-midi à l’Elysée….

Ce qui a permis à Etienne Gangneron, président de la FDSEA du Cher, de ne pas conclure…Doux Blancafort n’est pas fini !

Il n’avait pas encore lu l’article de "La France Agricole" publié ce mardi 28 août 2012 - 18h49…Xavier Beulin et François Hollande ont-ils parlé de Doux?…

lire l'article en cliquant sur ce lien....

MARTINE, après quelques corrections esthétiques a retrouvé son perchoir, rue Pousse-Panier. Elle sonnera pour la St-Fiacre.

Martine le bourdon qui donne le "do" grave  du carillon mis en place en 1850 (*), par le curé doyen Louis Quentin avait, déjà,  dû être choyée, en 2004, pour retrouver son brillant et la pureté de sa sonorité.

Bourdon Aubigny.jpg

Elle avait été descendue  centimètre par centimètre avec un luxe infini de précautions, Martine a été transférée dans l'usine mère de la firme Bodet (spécialisée depuis 1868 dans la restauration des cloches et des horloges)  pour y subir une opération dite "de recharge de cloche et de point de frappe". Elle a reçu  une nouvelle couche de bronze et un battant d'un acier plus doux afin d'atténuer la force du point d'impact. Cette entreprise spécialisée, unique en France, a mis au point un procédé spécifique destiné à redonner une seconde vie aux cloches usées.  (Pour tout savoir sur le déroulement d'une restauration de cloche par Bodet,cliquer sur ce lien.)

les "Martine" sont capricieuses et élégantes...Elle vient de d’avoir recours à  la chirurgie esthétique, reconstructrice et plastique pour se refaire un nouveau lifting et re-changer son battant.

Fonderie Bollée.jpg

Elle est de retour aujourd’hui…et sonnera pour la St-Fiacre. Important, pour l’égo du maire…quand on sait qu’elle est le plus gros bourdon du département, après celui de la cathédrale.  

La société Bodet est bien connue, par les anciens de l’entreprise  Moteurs Drouard, Ils ont fabriqué la plupart des moteurs qui ont servi à l’électrisation des cloches…des églises de France et d’ailleurs.

Bodet services.jpg

Martine (do), Louise (), Alphonsine (mi) et Estelle (la), les cloches de l’Eglise Saint Martin, fondues par Bollée, ont été électrisées grâce à un mécénat de Jean Drouard. (Jean Drouard a délocalisé à Aubigny son entreprise en 1947, aujourd’hui WILO INTEC). Les 4879 kg de bronze (*) se balancent en haut de notre clocher grâce à des moteurs électriques Drouard, fabriqués route d’Ennordres.

Jean Drouard avait aussi fait installer par Bodet un système d’électrotintements utilisés pour la sonnerie des heures, carillons, glas, angélus... Il y a bien longtemps que le "carillon" du clocher n’as pas égrainés l’Avé Maria… et ce n’est pas la cause d’un petit voyage à Rome...Le remettre en état et en service ne doit pas être une aventure surhumaine.

(*) Ce carillon remplaçait les cloches dégringolées dans le grand creuset national , un grand massacre officialisé par la Convention nationale (merci Foucher... ) à la révolution. Martine (1886,500 kg), Louise (1311,500), Alphonsine (924) et Estelle (757). Les archives de la fabrique disent qu’à 3,45F/kg, il en coûta aux donateurs en 1850, la somme de 16855,55F…ça fait beaucoup d’indulgences...(Un franc 1850 vaut environ 2,53 €, 16855,55F en 1850 font 42645€ d'aujourd'hui)

MANIFESTATION A BLANCAFORT, mardi 28 août 2012, 15h devant l’entreprise Doux.

Le maire d’Aubigny a reçu l’invitation de d’Etienne Gangneron, président de la FDSEA concernant la manifestation organisée le mardi 28 août à 17 h 00 à Blancafort, suite à la menace de fermeture de l'Abattoir Doux.

Aubigny.net 28-8-2012.jpg

Il invite ses collègues du Conseil Municipal à l’accompagner…cliquer sur ce lien pour lire...