Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2012

La Place Adrien ARNOUX (place du Marché) d’Aubigny, relookée...reprofilée...prochainement...

Il y a trois ans, le 13 août…2009  je publiais ce post :

commerçants.jpg

"La municipalité a lancé, lors d'un dernier Conseil Municipal le relookage et le reprofilage de la place Adrien Arnoux...

Plus de prunus...Plus de trottoir...Plus de stationnement central, voici le produit d’une longue concertation avec les commerçants sédentaires et non-sédentaires, professions libérales, riverains et usagers....

Plus de trottoir.jpg

On vient d’assister à l'expansion croissante des panneaux indicateurs et autres joyeusetés... On ne les compte plus. Avec cette prolifération de panneaux (on est arrivé à au moins, à ce jour, 28 panneaux ...) on ne s'y retrouve plus. Reste donc l'unique issue: rendre obligatoire la présence d'un copilote lors de la conduite, parce que deux paires d'yeux, ça serait pas de trop! Les conducteurs sont convaincus que trop de panneaux sont  causes de confusion et de distraction. En bas en haut, c'est du superficiel, rien de plus. Concrètement, ça sert à quoi pour le conducteur? Pour le piéton (on a vu la semaine dernière) ? Ça sert surtout à verbaliser !

28 panneaux.jpg

Les prunus s’ils masquent les  belles façades à colombage, ils dissimulent aussi ce foisonnement de poteaux et panneaux...

Espérons une réduction drastique...et plutôt organiser et sécuriser la circulation des piétons...

Espérons la prise en compte des cycles, à commencer par leur stationnement...

Espérons aussi le retour de sanitaires dans le quartier...Les VRD sont déjà faits..."

Commentaires

Quid le FISAC ?

Écrit par : L'Albinien | 24/09/2012

FISAC (Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce) Sont éligibles aux aides du FISAC :
- les dépenses d'investissement relatives à la modernisation et à la sécurisation des entreprises et des locaux d'activité (vitrines incluses) lorsque le bénéficiaire est, soit la collectivité territoriale propriétaire, soit l'exploitant ;
- l'achat, par une collectivité publique, de locaux d'activité (hors fonds commerciaux) ;
- l'aménagement des abords immédiats du commerce concerné, notamment pour en faciliter l'accès, lorsque le projet est porté par une collectivité publique.

Écrit par : Philippe | 24/09/2012

Vive la loi de modernisation de l'économie de 2008,
Vive Nicolas Sarközy,

Écrit par : Nicolas18 | 24/09/2012

Les commentaires sont fermés.