Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2012

DOUX "S'en laver les mains" une expression qui ne fait pas référence qu’au comportement de Ponce Pilate.

Dégueulasse, dégoûtant, répugnant, ignoble...Jouer au chat et à la souris avec des salariés…Intolérable, inhumain ! Dégueulasse!!!!

Pontius Pilatus.jpg

Les premiers salariés à avoir mis leur cou sur le billot  sont des représentants syndicaux de Doux à Boynes, vous avez certainement vu le JT de FR3 ce soir … lisez cet émouvant  message.

A part l’article de la Voix du Sancerrois, de cette semaine, je n’ai pas lu grand-chose d’objectif sur la situation insoutenable des "Doux Blancafort".

DEGUEULASSE  quand on sait que Glon Sanders (le repreneur) a ciblé des postes mais c'est le directeur et les Ressources Humaines  de Doux qui  décide qui restera  et ceux qui passeront à la trappe ! Le CE n'a pas approuvée, mais on passe outre ! Les hommes de la 2ème fortune de Bretagne, chez qui le députésortantcandidat  de la 1ère circonscription du Cher s'est précipité!.

Bizarrement le CE est mis à l’écart de tout malgré ses protestations et ses  réclamations… Ses rapports avec la déléguée syndicale sont très tendus et je dirai même pratiquement nulle depuis le dernier CE ou on a exprimé son désaccord sur les catégories professionnelles qui ciblait des gens à jeter.... madame la déléguée syndicale est la seule qui a des contacts avec le député. Elle a mis une affiche dans laquelle il est dit que le député accueillera tous ceux qui auront besoin...

Je ne comprends pas, lui qui aime jouer la mouche du coche, n’ai pas mis en ligne sur  son site un coup de gueule (pas un coup de menton) sur son site.

Rien de publié depuis le 10 septembre "L'abattoir de Blancafort sauvé"...! cliquer sur ce lien.

Il a l’air de se satisfaire de la situation !

Intéressant de relire ses autres interventions :

  • 4 septembre 2012 "Courrier à Michel Sapin Ministre du Travail et ancien Président de la Région Centre" lire ICI

  • 31 août 2012 "Espoir de reprise de l'entreprise DOUX de Blancafort" lire LA

  • "Courriel du 7 août à F Bonneau pour Doux " cliquer ICI.

  • 24 juillet "Question à Arnaud Montebourg au sujet de Doux" cliquer LA...

Si le député de la 1ère circonscription, président du pays, s’est mis en avant par ses déclarations, il n’est pas le seul élu. Qu’elles sont  les autres élus vivant dans la Communauté de Communes ? Quels silences !

L'article publié dans la "Voix du Sancerrois" du 27 septembre 2012

Commentaires

Christine > Ça y est fini pour moi, reçu ma lettre ce matin au bout de 35ans à Blancafort!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Aubignynew | 28/09/2012

Pascal Margerin , maire de Blancafort, commentaire concernant ce post, posté sur FB
« Malgré une demande insistante de la délégué syndicale mais également d'autres les ressources "humaines "....je ne vois plus ce qu'il y a d'humain dans le comportement de Doux...refuse de donner la liste des personnes qui vont recevoir leur lettre dans les heures qui viennent ; cette brutalité est malheureusement la suite logique de ce qu'il se passe depuis début juin ; redressement , liquidation du pôle frais, tribunal de commerce oú il n'y à plus à prouver les conflits d'intérêts , le refus d'accepter une offre de reprise qui sauvait beaucoup plus d’emplois, ....
Le comportement inhumain du groupe ira jusqu'au bout, comme si il fallait encore s'acharner sur des femmes et des hommes qui n'en peuvent plus et cela depuis des années ; personnellement, c'est l'écœurement qui domine après un très très court sentiment de soulagement de voir malgré tout resté sur la commune cette entreprise »

Écrit par : Aubignynew | 28/09/2012

Aprés l"attente ,les nuits blanches,les larmes cachées ,l'angoisse,aujourd"hui encore c'est l'humiliation!!!
Nous avons quitté notre travail sur une simple affiche,"pour ceux qui reviendront"mais les autres,moi peut être aussi,sont partis sans une parole comme si déjà ils n'existaient plus ou comme s'ils n'avaient jamais existés,que d'indifférence de tous!!!!
Des années de sueur,de peine et le grand vide sinon rien.
Personne et je dis bien personne n'a senti que c'était le jour à ne pas manquer pour ces hommes et ces femmes qui ont été fiers dans ce combat,qui jusqu"au dernier jour ont travaillé,ont espéré,alors remettez vous tous en question,nous ,nous avons fait ce qu'il fallait!!!

Écrit par : Josy | 29/09/2012

J'espère que les élus responsables (sic) liront.

Écrit par : Véro | 29/09/2012

Ajouté dans ce post , l'aticle "Doux, la fin de l'essorage" paru le 27/09/2012 dans la "Voix du Sancerrois"

Écrit par : Philippe | 29/09/2012

Les commentaires sont fermés.