Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2012

RENOUEE DU JAPON, Aubigny participe à la dissémination de cette plante invasive!

J’ai publié, sans succès, à plusieurs reprises  ce post "laxisme à Aubigny, en bord de Nère", lire le dernier...

gyrobrayage.jpg

Quand on sait  que la Renouée du Japon (Fallopia japonica) se dissémine essentiellement par reproduction asexuée à partir de fragments de rhizomes et de boutures de tiges, l’homme porte une grande responsabilité de dissémination 

La fauche des massifs de renouée doit être la plus nette possible. En effet, chaque fragment de la plante peut redonner vie à un nouveau pied de renouée.

les déchets de renouée.jpg

Règle pour ne pas disséminer la plante :

  • Proscrire tout gyrobroyage sur les massifs de renouée du Japon (projection alentour)

  • Faucher les massifs de renouée du Japon de manière spécifique.

  • Eliminer toujours les déchets de renouée du Japon (feuilles, tiges, riromes) en sac étanche

  • Pas de compostage, pas de tas

  • Eliminer par ordure ménagère : incinération

La fauche des massifs de renouée doit être la plus nette possible. En effet, chaque fragment de la plante peut redonner vie à un nouveau pied de renouée. Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien...

Illustrations : clichés pris, parking et cheminement de la Nère, 2 octobre 2012.

Les commentaires sont fermés.