Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2012

"VROUZ"...l'auteure signe un recueil orienté sur une forme ancienne, le sonnet, mais avec une versification terriblement libre.

C'est le livre de Valérie Rouzeau ,"Vrouz", qui a été récompensé par le prix Apollinaire 2012. Ce ‘Goncourt de la poésie', a fêté en 2011 ses 70 ans et compte dans son jury Francis Carco, Hervé Bazin, Robert Sabatier ou Tahar Ben Jelloun.

vrouz.jpg

Fondé en 1941, le Prix Guillaume Apollinaire couronne chaque année "en dehors de tout dogmatisme d'école, ou de technique, un recueil caractérisé par son originalité et sa modernité". Considéré comme étant l’un des plus importants prix de poésie en France, un véritable Goncourt de la poésie, il est décerné par un jury élu à vie à des poètes consacrés, unanimement reconnus.

La remise du prestigieux prix de poésie a lieu dans les salons de l’Hôtel Lutetiale samedi 20 octobre à 18h

Un extrait de Vrouz par Valérie Rouzeau - Editions de la Table Ronde - Mars 2012 (en vente à la Maison de la Presse):

"Je me souviens d'avoir été en parapluie

En parapluie au fond du ventre de baleine

Baleine de corset serré plus que café

Café noir expresso ça fait battre le cœur

Le coeur un peu plus vite alors tachycardie

Hardie la vie qui palpite en mon être

Mon être de chair aux amours de papier

A pied par quel chemin rendu sous les nuages

Les nuages font tomber de l'eau jamais vintage

Jamais vintage non plus l'étoile du berger

A la bergère parce que je ne voudrais pas perdre

Perdre dans cette histoire mon très précieux pépin

Cieux pépins tiens le monde est somme toute bien fait

Battre le cœur tomber l'averse et quoi encore."

Un autre :

"Propriétaire de rien

Employée de personne

Ma vie me l’improvise

Au fur et à mesure

Apple and pears

I go upstairs

Argot rimé ficelle

Je grimpe à mon échelle

Quand m’éprouvette grenouille

Devinette météo

Avec vieux scoubidou

M’entête et perd mes vers

C’est pépins pour ma pomme

Je coupe en deux cette poire."

Vous pourriez être intéressé par :

    • [note de lecture] "Vrouz" de Valérie Rouzeau, par Jacques Demarcq

    • Vrouz de Valérie Rouzeau  par Antoine Emaz

    • Vrouz de Valérie Rouzeau par Jacques Morin

"Bonne qu'à ça ou rien

je ne sais pas nager pas danse pas conduire

De voiture même petite

Pas coudre pas compter pas me battre pas baiser

Je ne sais pas non plus manger ni cuisiner

(Vais me faire cuire un oeuf)

Quant à boire c'est déboires

Mourir impossible présentement

Incapable de jouer ni flûte ni violon dingue

De me coiffer pétard de revendre la mèche

De converser longtemps

De poireauté beaucoup d'attendre un seul enfant

Pas fichue d'interrompre la rumeur qui se prend

Dans mes feuilles de saison"

"Voici du Vrouz" dixit le comédien Jacques Bonnaffé.... 

Commentaires

Valérie Rouzeau – Wikipédia : "Valérie Rouzeau, née à Cosne-sur-Loire, le 22 août 1967, dans une famille de récupérateurs du Cher…"
Journalistes ayez le courage de recopier la phrase entièrement et ajoutez Le Noyer.
Merci.

Écrit par : Berrichon | 18/10/2012

Pas les journalistes sportifs...
Lire page 47 du BR "Sports > Berry indicret"
la photo a été prise en Pays-Fort!
et concernant ses talents...un journaliste sportif ne pouvait pas savoir qu'il y a 20 ans...Valérie recevait le prix Tristant Tzara à Aubigny...
http://www.leberry.fr/cher/sports/actualite/cyclisme/2012/10/17/lui-cest-le-velo-et-sa-frangine-la-plume-1298215.html

Écrit par : Aubignynew | 18/10/2012

La famille de Valérie Rouzeau est originaire du de Thou . Ceci dit, elle remporte un beau succès de reconnaissance. Sera-t-elle au salon du livre de Vierzon ce samedi prochain, car les reconnaissances se font aussi concrètement sur le terrain et auprès des lecteurs et des acheteurs ?

Écrit par : Michel Coquery | 18/10/2012

Les commentaires sont fermés.