Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2012

CHAT, fête le 25 nivose (14 janvier), Le chat et les religions.

Confucius avait, paraît-il, un chat qu'il aimait beaucoup.

muezza.jpg

Le chat occupait une place d’honneur dans la société sous les pharaons.

La bible ne parle pas du chat. Dans l’Occident chrétien le chien est la création de Dieu, le chat est associé au Diable. Il est dit que lorsqu’Adam et Eve ainsi que leurs enfants ont été chassés du Paradis un chat les suivit et fut le seul à se souvenir du chemin du retour à l’Eden. Il emmena un des petits garçons du couple originel aux portes du Paradis. Depuis ce jour, parmi nous il reste un enfant et un chat qui connaissent le chemin du jardin d’Eden. Depuis le jardin d’Eden, le chat suit l’homme, s’adapte aux civilisations mais il se laisse apprivoiser lorsqu’il le veut.

Le pape Innnocent VIII ordonna à l'Inquisition de traquer les adorateurs du chat.

Selon la légende, le chat serait le seul animal de la création à ne pas avoir pleuré la mort de Bouddha. Cela lui a réussi car en Inde le chat a été domestiqué pour la Chat écossais.jpgpremière fois 10000 ans avant l’ère chrétienne

L’Islam comprend des enseignements qu’il peut être utile de soumettre à tous ceux qui défendent la dignité des animaux. Le Coran affirme ainsi : "Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communautés." (Coran, 6,38).

Tel est l'Islam, tel est notre Prophète.

Pour les musulmans, le chat est né sur l'arche de Noé, le lion, alors que l'arche était infestée de rats, se serait gratté le museau. Celui-ci éternua et fit naitre un couple de chats (l'expression avoir un chat chat démoniaque.jpgdans la gorge viendrait de cette histoire). Si le chat n'aime pas la pluie, cela viendrait aussi de Noé qui aurait puni le chat en l'envoyant sur le pont supérieur de l'arche parce que l'animal aurait fait ses griffes sur le bois du bateau.

Dans le Coran, il est dit que le prophète Mahomet aurait préféré abandonner un morceau de son vêtement plutôt que réveiller sa chatte "Muezza" qui dormait dessus. Elle le remercia alors par une révérence et Mahomet accorda aux chats le don de toujours retomber sur leurs pattes, on prétend même que Mahomet "aimait" tellement sa chatte qu'il la prenait dans ses bras pour aller prier à La Mecque. L'Islam interdit de tuer les chats et ces animaux sont d'ailleurs libres d'entrer dans les mosquées et sont très respectés des musulmans. Le chat est assuré de trouver sa place au Paradis musulman.

Commentaires

Un auteur, Pierre Duranton, chantre du Berry colonial (d'Aubigny jusqu'à Néris-les-Bains), parle du chat comme pourchassé au Moyen âge par la chrétienté. Cependant, la peste ayant sévi, seul les campagne, pas encore vraiment évangélisées et qui avaient conservé leurs chats, avaient été épargnées grâce à ceux-ci puisqu'ils chassent les rats vecteurs de ce fléau.
Selon le même auteur, après ce fait, les évêques de la contrée, lors de cérémonies défilaient avec un chat sur l'épaule pour réhabiliter ce sauveur.

Écrit par : JB Luron | 23/11/2012

Ce n'était pas plûtot le chat-noines ?

Écrit par : Kir | 23/11/2012

"Le Chat" a écrit dans le courrier des lecteur du BR, aujourd'hui

Écrit par : Albinien | 23/11/2012

Je vous complimente pour votre article. c'est un vrai boulot d'écriture. Continuez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Je vous complimente pour votre critique. c'est un vrai exercice d'écriture. Continuez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.