Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2012

FLODDEN, 1513-2013, 500ème anniversaire…la cité des Stuarts ne pourra zapper…

Flodden mort du Roi.jpg

Prince de la Renaissance épris des arts et des lettres, Jacques IV d'Écosse (1472-Jacques IV d'Écosse.jpg1513) paya de sa vie son alliance avec la France le 9 septembre 1513 à la bataille de Flodden. En France la "Vieille Alliance", "Auld Alliance" en scots,  est particulièrement commémorée à Aubigny-sur-Nère où se situe un mémorial et un musée consacrés à l'Alliance et où se déroulent chaque année des Fêtes franco-écossaises. La cité des Stuarts ne pourra zapper le 500ème anniversaire de Flodden!

Victoire des Anglais sur les Écossais, la bataille de Flodden se déroule à proximité de Branxton, dans le Northumberland. Pour honorer son alliance passée en 1512 avec la France (bien entendu l’éminent comité scientifique du CERAA, à passé sous silence) et détourner une partie des forces de l'armée anglaise, stationnée en France avec Henri VIII à sa tête, Jacques IV d'Écosse franchit la frontière le 22 août 1513 avec une armée flodden drapeau.jpgd'environ 30 000 hommes appuyée par de l'artillerie. Thomas Howard, comte de Surrey, lieutenant d'Henri dans le Nord, rassemble une armée d'environ 20 000 hommes pour le combattre. Craignant que les Écossais ne battent en retraite vers la frontière, le comte de Surrey lance un défi à Jacques, qui accepte d'attendre jusqu'au 9 septembre pour se battre. Le combat commence en fin d'après-midi. Les Écossais luttent avec acharnement, mais les hallebardes anglaises de 2,5 mètres de longueur (hampe munie d'une lame recourbée) s'avèrent supérieures aux longues lances écossaises (4,5 mètres), et l'action contre l'aile droite écossaise des archers anglais est, une fois encore, décisive. L'armée écossaise est anéantie avant la tombée de la nuit. Jacques IV est tué, ainsi que 10 000 de ses sujets au moins, dont des dignitaires de l'Église et de l'État et un grand nombre de nobles.

Matthieu Stuart.jpg

Nous concernant…héritier de Béraud Stuart, son cousin germain, Matthieu Stuart, comte de Lennox et seigneur de Darnley,  fut tué en 1513, à côté du roi d’Écosse, Jacques lV, à la bataille de Flodden.

Jean Stuart (III) , son troisième fils, succeda à Robert, seigneur d'Aubigny. L’aîné resta en Écosse, et la destinée de sa race fut illustre : on sait que Jacques, son petit-fils, réunit sur sa tête les couronnes d'Ecosse et d'Angleterre.... 

mary stuart darnley.jpg

(illustration : Mary et Henry Stuart, cheminée château d'Edimbough)

Ne dépucelons pas la future communication du fumeux "Centre de Recherche sur l'Auld Alliance Franco-Écossaise" (CERAA)

Commentaires

Rien au calendrier des fêtes.

Écrit par : JM | 29/12/2012

Les commentaires sont fermés.