Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2012

TOURISME gastronomique by Azuréva...Sainte-Montaine...en Sologne...

Le 1er succès 2011, appelait à la récidive…

régalades 2011.jpg

régalades 2011a.jpg

En 2012, Azuréva Villages et Résidences Vacances fête ses 60 ans. 60 ans de bonheur, de confort, de convivialité, de bien-être, de sensation, de découverte et de valeurs….

Azuréva 60 ans.jpg

Alors pour la seconde édition des Régalades, les coproducteurs,  le directeur du centre de vacances Azureva Olivier Durieux et le maire Hervé de Pomyers ont vu  les choses en grand pour le samedi 28 juillet à partir de 18 heures.

Régalades nocturnes 2012.jpg

Dix-sept producteurs, un spectacle de modélisme naval, des animations pour les petits et l'orchestre...

Venez trinquer avec Teddy.jpg

Venez trinquer avec Teddy…en 2 CV, c'est mieux...

26/07/2012

SIECLE DES LUMIERES. Le XVIIIème siècle marque un véritable tournant en matière de théorie éducative : un débat s'instaure entre défenseurs et adversaires de l'éducation du peuple.

La commission du Vieil Aubigny organise, le samedi 15 septembre 2012 à 16H, une conférence animée par Catherine Baranger sur le thème "L'école au 18éme siècle".

L'école au XVIII è Vieil Aubigny.jpg

Epoque où quelques-uns de mes aïeux vivaient à Aubigny

Le siècle des Lumières débuta en principe au lendemain de la mort de Louis XIV, en 1715, et prit fin à l'avènement de la Révolution française

Nouvel_Obs_N_2198-2199.jpgEn 2006 Le Nouvel Obs (N° 2198-2199) nous offrait un excellant dossier consacré au Siècle des Lumières…

Je n’avais  pas résisté à "revisiter "sa couverture", tant Charles III (Lennox) duc de Richmond, deuxième duc d’Aubigny, illustre ce siècle.Sensible aux idées des lumières, homme de grande culture qui rencontra Montesquieu, Frédérick le Grand, L’Empereur François Ier, Nouvel_Obs_revisite.jpgLa Condamine....visita l’Europe…

Aujourd’hui envoyer nos chères têtes blondes à l’école nous semble plus que normal mais il faut savoir que pour en arriver là, c’est tout le système éducatif qui a dû évoluer et être transformer.  Le XVIIIème siècle marque un véritable tournant en matière de théorie éducative. Tout ceci s’inscrit dans le mouvement de renouveau intellectuel propre au siècle des Lumières. On peut retrouver cela dans l’une des œuvres de Rousseau : "Emile ou De l’éducation"

Emile ou de l'éducation

La publication de l'Emile, en 1762, restitue au problème de l'éducation sa place centrale en philosophie. De ses premiers mois jusqu'à la rencontre amoureuse, Emile est suivi dans chaque étape, à travers des expériences qui attestent d'abord le souci de considérer "l'enfant dans l'enfant", au lieu JJ Rousseaux.jpgde le sortir de son âge. Rousseau montre qu'il est possible d'éduquer un homme selon la nature et de quelle façon les vices et l'inégalité caractérisent désormais la condition humaine : double enjeu qui constitue sa "théorie de l'homme". La richesse incomparable de ce maître-livre tient aussi aux tensions qui le parcourent. Rousseau refuse le péché originel mais il doit rendre raison du mal et de la souffrance que ce dogme interdisait d'ignorer; il critique les philosophes de son temps mais il pousse à ses limites leur méthode empiriste; il proclame: "je hais les livres", mais il fournit le panorama le plus juste et le plus instruit de la culture du XVIIIe siècle, en face de l'Encyclopédie et, pour partie, contre elle. Parus ensemble, Emile et le Contrat social furent condamnés à Paris puis à Genève: la force du traité d'éducation n'échappa pas aux censeurs, même si Rousseau prétendait ne livrer que "les rêveries d'un visionnaire". Car la forme même de la fiction arrache l'ouvrage aux circonstances : pas plus que ses lecteurs des Lumières, nous ne sommes à l'abri de ses leçons.

Maitre d'école.jpg

Passez l’emprunter à la Bibliothèque Municipale  ou téléchargez (volume très volumineux, séparé en trois fichiers différents) :

  La 1re partie du livre (Livres I, II et III) cliquer sur ce lien.

  La 2e partie du livre (Livre IV)  cliquer sur ce lien.

  La 3e partie du livre (Livre V) cliquer sur ce lien.

MAISONS FLEURIES, passage du jury communal, le vendredi 27 juillet, dans toutes les rues d'Aubigny

fleurissement aubigny.jpgLe Jury communal des Maisons Fleuries effectuera un passage, le vendredi 27 juillet, dans toutes les rues d'Aubigny afin de sélectionner les primés.

AUBIGNY, la municipalité en guerre contre le gouvernement, ne baisse pas la garde…

Logement et urbanisme : abrogation de la loi n° 2012-376 du 20 mars 2012 relative à la majoration des droits à construire...incrédule ?...cliquer sur ce lien.

Majo 30% moulin à vent.jpg

Le seul irréductible , à ne pas savoir, c’est le député-maire d’Aubigny ! Dites-lui de desceller sa Rossinante…

Les services municipaux, pour se mobiliser sur des combats stériles d’arrière-garde, doivent être en sureffectifs. Cette consultation, bidon, nous montre une piste d’économie. 

JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE. Thème 2012 : Les patrimoines cachés…montrés en "Sauldre Sologne" ?

Depuis 1984, les Journées Européennes du Patrimoine sont un rendez-vous culturel incontournable. À Aubigny (France), durant deux jours cet événement devient l’occasion de poser un autre regard sur le patrimoine au travers de parcours insolites, visites thématiques et excursions levant le voile sur des trésors et lieux habituellement fermés au public.

Journées Européennes du Patrimoine 2012.jpg

Mis à l'honneur lors de cette 29e édition des Journées européennes du patrimoine, les 15 et 16 septembre 2012, le thème du "patrimoine cachés" veut ainsi lever le voile sur un patrimoine qui se trouve derrière les portes, au fond des cours, sous nos pieds, Folie.jpgau-dessus de nos têtes, dans l'ombre ou en pleine lumière. Il s'agit de rester fidèle à la vocation   première de ces Journées – rendre accessibles le patrimoine immobilier et mobilier au plus grand nombre – et de suivre pas à pas cette injonction de Proust : «Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.»

L’argumentaire a été publié le 6 avril 2012 et les Fiches de participation aux Journées Européennes du Jeanne d'Arc porte et détail Aubigny.jpgPatrimoine devaient être retournées avant le 03 juin 2012, à la Drac Centre. Le programme en Sauldre Sologne, doit être bouclé. J’espère que cette année il fera l’effort pour respecter le thème 2012. Facile à décliner localement, comme la visite de cette folie de jardin (fabrique de jardin) pile poil avec le thème du Vieil Aubigny,

occasion de faire sortir de l’ombre notre compagnon passant charpentier bon drille du devoir. Comme la visite, maison des jeunes, d’un lavoir albinien authentique. Le programme, officiel, des Journées européennes du patrimoine sera disponible mi-août sur le site national.

25/07/2012

COMPAGNON Passant Charpentier Bon Drille du Devoir du Tour de France, Henry Cyrille Bourdoiseau, l’oublié du Vieil Aubigny

Mis en ligne le 16 mai 2012...repassez au "VIEIL AUBIGNY" ils sont peut-être réconcilliés avec Boudoiseau ?

Suite aux articles ayant lien avec l’exposition 2012 du "VIEIL AUBIGNY" , j’ai eu le plaisir de lire ce commentaire sur celui-ci   déposé par de Remy Lasne- Horkiska.

"Merci pour cet hommage au compagnonnage école de vie et d'excellence. Notre ancêtre Auguste Horkiska est l'auteur de cette œuvre (clé avec deux brochets entourant une boule) Il lui a fallu un an de travail pour sculpter le métal. Point de tour ni  de machine-outil, juste le résultat d'une maitrise manuelle.

Aujourd'hui Roman Horkiska après des études supérieures en école de commerce et un premier job pour un grand groupe allemand a décidé de reprendre le flambeau. Il a rejoint les Compagnons en tant que menuisier ébéniste et perfectionne son apprentissage. J'ai moi-même été bâtonnier de la Saint Eloi en 1972 alors que je dirigeais Toutub . Cette entreprise a cessé son activité en 1980 mais c'est avec émotion que je rencontre encore au hasard du marché du Samedi mes anciens ouvriers et amis. Cette époque fait partie du passé mais la vocation compagnonnique demeure pour longtemps. Respect du bon ouvrage, respect des hommes, respect des règles de vie et de la discipline personnelle.

Bref tout un programme dans un monde qui a oublié ces valeurs fondamentales."

cahier N° 139 couverture.jpg

L’occasion de revenir sur l’exposition 2012 qui a complètement (pourquoi ?) zappé les travaux du "Compagnon Passant Charpentier Bon Drille du Devoir du Tour de France"  Henry Cyrille Bourdoiseau

Pourtant un petit coup de mulot sur Base de données bibliographiques "Malraux"  suffisait  pour avoir des sources d’informations solides et scientifiques.

Le plus récent document est celui d’Anne-Isabelle Berchon, aujourd’hui chargée à la DRAC Centre (Conservation régionale des monuments historiques) de la recherche, recensement, protection pour le  Cher et d l’Indre : La maison dite "maison Bourdoiseau" 15 et 17, rue des Dames et rue Porte-Sainte-Anne à Aubigny-sur-Nère (Cher). Cahiers d'archéologie et d'histoire du Berry, septembre 1999, n° 139, p. 149-160…

Une communication faite au 58ème congrès de la Fédération des Sociétés Savantes du Centre de la France (où elle site Jacques Durand).

article Bourdoiseau.jpg

Anne-Isabelle Berchon pouvait nous faire une belle conférence…à moins qu’il fallait éviter de lui faire voir les dernières mutilations de la Maison Rix…

Communication que l’on pouvait illustrer facilement à partir d’Aubigny : architectures : exposition itinérante / préparée et présentée par le Service régional d'Inventaire du Centre… (là il suffit d'ouvrir les deux caises et puiser)

Maison Bourdoiseau extrait CP.jpg

Autres sources : Annie Chazelle (Conseil Général du Cher Service de l'Inventaire du Patrimoine) : Du bois pour bâtir. Vieilles maisons françaises, 1995, n°157, p.22-25 et bien entendu Jacques Mallet,  Vieilles maisons d'Aubigny-sur-Nère. Vieilles maisons françaises, 1971, n°47, p.16-22 : Ill….

AUBIGNY, dernier conseil municipal avant la trêve estivale 2012…

Le conseil municipal se réunira jeudi 26 juillet à 20 h 30 au château des Stuarts. (Séance publique)

Piège à con mail Guichard.jpg

Parmi les points abordés, l’acquisition d’une parcelle à proximité de la Forge, les frais de pleins de bon sens et de bonnes idées.jpgrestauration scolaire à l’école Sainte-Solange, la modification de l’accueil périscolaire, l’examen du rapport annuel sur l’élimination des déchets et une délégation de pouvoir financier au maire par le conseil municipal…Questions diverses…

Je ne sais pas si seront d’actualité la signalétique de la zone bleue, la sécurisation du cheminement piéton, mail Guichard et l’accès routier du parking du Pré qui Danse dans le sens Bouges > Paris…

Pour sécuriser la circulation on fait disparaitre un platane il y a quelques mois. Le trou laissé n’est toujours pas bouché.

Après un long temps de réflexion, on a réaménagé l’entrée au parking PL du pré qui danse. Si le stationnement des PL est banni, cars, camions approvisionnement d’Aldi ont droit de circulation…

 pas facile de s’engager dans ce sens.jpg

Aménagement bizarre, c’est comme si l’accès n’était prévu dans le sens Paris > Bourges. Malgré la flèche qui vous invite, dans le sens Bourges > Paris, à traverser la route, pas facile de s’engager dans ce sens avec une automobile…avec un car…

Nos échevins,  toujours pleins de bon sens et de bonnes idées, vont bien trouver la solution…

DOUX séance du mardi 24 juillet 2012. Le député UMP de la 1ère circonscription du Cher interroge le ministre du Redressement productif sur l’actualité

Le député UMP de la 1ère circonscription du  Cher a posé hier une question d’actualité à Arnaud Montebourg

Fromion speaker.jpgLa passe d'armes entre le député minoritaire UMP et le ministre PS du Redressement productif a tourné court. C’est Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l'Agroalimentaire qui a été chargé par le gouvernement de la réponse.

Cheminement Q Doux.jpg

Voir la vidéo de la séance du 24 juillet 2012 (vidéothèque de l’Assemblée générale)

Cheminement : >cliquer sur ce lien   >  cliquer sur 1ère séance : Questions au Gouvernement, Election des juges à la cour de justice de la république… > cliquer  sur  Entreprise Doux….

SAINTE MONTAINE, second miracle de l’année : Les Régalades de Ste-Montaine, samedi 28 juillet 2012, dès 18h

Régalades nocturnes 2012.jpg

24/07/2012

VISITEZ une église… Croyants, pratiquants, amateurs d'art, touristes, on ne visite pas une église de la même manière…Visitez Saint-Martin d’Aubigny….

"Visiter une église, c'est beaucoup plus que traverser un simple bâtiment....."

affiche église juillet 2012L.jpg

Nombre de touristes n'hésitent pas à faire halte dans des édifices religieux lors de leur passage. Laurent Jacquot, professeur d'histoire-géographie au lycée du Dauphiné à Romans et président de la Société d'Etudes Historiques de Romans - Bourg de Péage, explique comment appréhender ces bâtiments et quel intérêt peut trouver le visiteur à l'observer, que l'on soit croyant ou non. In "Drôme Hebdo" dans son édition du 5 juillet 2012, a publié, sous la plume d'Aurélien Tournier,  un article titré : " Comment visiter un édifice religieux

Xavier Accartin  "La vie" du 23 juillet 2009 : "Entrer dans une  église  nous introduit dans un lieu sacré voulu par des hommes de foi.  Il serait  dommage que ce patrimoine nous apparaisse comme  un poussiéreux  vestige du passé ". x ".

Croyants, pratiquants, amateurs d'art, touristes, on ne visite pas une église de la même manière…Il y a plein de détails qui peuvent interpeller votre curiositer comme le pélican que l’on retrouve à la fois dans  l’héraldique médiévale, la symbolique chrétienne et du rite Écossais Ancien et Accepté (franc-maçonnerie)pour en savoir +, cliquer sur ce lien....

(*) L’église Saint-Martin d’Aubigny est ouverte aux visites (libres), tous les jours entre 14h30 et 18h30. Les samedis et dimanches de 10h30 à 12 h et 14h30 et 18h30.

SOLOGNE, Pays-Fort et Sancerrois, l’affichage électoral sauvage et illégal, pollue visuellement notre paysage. Les virtuoses du bombage vont-elles "passer à l'action" afin de nettoyer leurs graffitis et nous rendre nos paysages ?

L’affichage sauvage (affichage militant par excellence) est une vieille tradition du militantisme politique. Le maquillage ou la lacération du matériel de campagne constitue l’un des moyens les plus archaïques de la communication politique. Les graffitis, cette technique de communication "du pauvre" a été rajeunie par le bombage. C’est-à-dire l’utilisation de bombes aérosol de peinture acrylique. Une technique abondamment utilisée dans le nord de la 1ère circonscription du Cher, causant de sérieux préjudices.

rajeunie par le bombage.jpg

“L’affichage sauvage (*) nuit gravement à l’environnement, au tourisme, au débat démocratique et au bien-être physique et mental des populations.”

A l’heure où les élus  nous vantent la qualité de nos paysages urbains et ruraux, où la préservation de notre environnement semblait faire l’unanimité des candidats aux législatives, il convient à mon sens de mettre ses actes en conformité avec ses paroles (souvenez-vous du pamphlet sur l'affichage cult(u)el ! )

Les virtuoses du bombage vont-elles "passer à l'action" afin de nettoyer leur graffitis et nous rendre nos paysages ?

(*) Affichage sauvage: gare aux sanctions…Selon la loi du 29 décembre 1979 et la “loi Barnier” du 2 février 1995, relative au renforcement de la protection de l’Environnement, l’affichage non commercial en dehors des emplacements destinés à cet effet, constitue un affichage sauvage. (Quelle que soit la nature de l’affichage: commercial, non commercial ou politique). En cas d’absence de déclaration préalable, l’article L. 581-29 du code de l’environnement donne pouvoir au maire ou au préfet de faire procéder d’office à la suppression immédiate de cette publicité et expose le contrevenant à une amende administrative de 750 €uros. Outre ces mesures de police et de sanctions administratives, le code de l’environnement prévoit des sanctions pénales dont la mise en œuvre est laissée à l’appréciation du procureur de la République, au vu des procès-verbaux établis par les agents habilités à les dresser. Ainsi, l’article L. 581-34 de ce code sanctionne d’une amende délictuelle de 3 750 €uros l’affichage sauvage en des lieux interdits, ainsi que l’absence de déclaration voire d’autorisation préalable. Aux termes de cet article, l’amende délictuelle est applicable autant de fois qu’il existe de publicité en infraction.

En outre, pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l’article L. 51 du Code électoral prévoit que tout affichage relatif à l’élection, même par affiches timbrées, est interdit  en dehors des panneaux d’affichage d’expression libre lorsqu’il en existe. Si le maire refuse ou néglige ces prescriptions, le préfet peut prendre les mesures pour en assurer l’application immédiate. L’article L. 90 du Code électoral punit d’une amende maximale de 9 000€ euros toute contravention à l’interdiction d’afficher, pendant les six mois, en dehors des emplacements réservés.

ATHENAÏS, la grâce du baroque français, église Saint-Pierre de Concressault, 15 septembre 2012 à 20h30.

Athénaïs, un ensemble féminin de musique ancienne.

Formé par Laurence Pottier en 2008, cet ensemble féminin composé de six chanteuses et d’une basse continue - orgue et viole de gambe - se consacre au répertoire sacré de la période baroque

Concressault concert 15-9-2012.jpg

Depuis sa création, les solistes de l’ensemble Athénaïs effectuent un travail d’interprétation reposant sur les connaissances et les recherches musicologiques de Laurence Pottier qui s’attache à faire connaître un répertoire souvent méconnu en en restituant les sonorités d’origine.

Dans le cadre de leurs premiers programmes, en français, les chanteuses se sont familiarisées avec le diapason d’origine – 392 hz – et la prononciation du latin « à la française ».

Les huit musiciennes de l’ensemble donnent de nouvelles couleurs à cette musique, la rendent vivante et accessible. La qualité des voix et la singularité des timbres éclairent la polyphonie très travaillée de ce répertoire avec légèreté et fraicheur.

Athénaïs 15 septembre 2012 Concressault.jpg

Athénaïs  et les Amis de l’église Saint-Pierre, vous invitent à un Voyage à Rome : église Saint-Pierre de Concressault, 15 septembre 2012 à 20h30.

Parcours du petit motet en France et en Italie à l'époque baroque

Six solistes : Ellen Giacone, Cécile Pierrot, Marine Beelen, Lynda Bish, Laure Slabiak ; Valentine, Kitaine…en savoir plus...cliquer sur ce lien...

Basse Continue :Oksana Delaforge orgue et clavecin Laurence Pottier viole de gambe

Direction artistique : Laurence Pottier.

voyage à Rome.jpgN’hésitez donc pas, le samedi 15 septembre, à faire ce voyage (à Rome) en passant par Concressault, . Vous contribuerez ainsi à la sauvegarde de l’église Saint-Pierre, tout en passant un bon moment à l’abri des frimas.

(*) Depuis l’achèvement de la première tranche des travaux de restauration, qui a consisté à refaire à neuf sa toiture et sa voûte lambrissée, l’église Saint-Pierre a, accueilli de nouveaux concerts : un concert Fauré avec Achora et l’ensemble Eklis, un autre de musique slave avec le groupe Plaï, un concert avec Gospel Groove et enfin, le quatuor de saxophones Afone….

La dernière tranche a concerné la réfection de la façade ouest, très délabrée, dont le crépi en ciment doit être remplacé par un enduit à la chaux, et sera également consacrée à la consolidation des contreforts.

Après seulement pourra être envisagé le dernier chantier très attendu : la mise à jour des peintures murales du XVème siècle, recouvertes de plusieurs couches de badigeon par l’histoire.

église saint pierre concressault.jpg

Grâce aux fonds récoltés lors des diverses manifestations (concerts, méchouis, brocante, repas champêtre, randonnées-jeu de piste …), l’association des « Amis de Saint-Pierre » a déjà contribué au financement des travaux pour plus prêt de 40000€…

N’hésitez donc pas, le samedi 15 septembre, à faire un détour par Concressault. Vous contribuerez ainsi à la sauvegarde de l’église Saint-Pierre, tout en passant un agréable moment.

23/07/2012

MARIANNE D’OR, la Cité des Stars, mal barrée pour être distinguée.

Hadhésif zone bleue.jpgLa zone bleue, rue du Prieuré, est aussi réussie, que le parcmètre, inauguré, place du Marché le jour du 50ème anniversaire de Gaston Lagaffe , le 1er mars 2007….Les cousins albiniens de Longtarin assurent, généreusement, l’accueil des touristes et hôtes d’Aubigny. mals stationnés.

Il y a un véritable problème de signalétique> évoqué dans cet article.

Sancerre  a mis en place une signalétique adaptée à la voirie de son centre historique...

On a voulu (mal)copier dans la Cité des Stars…

Les biroutes longeant les trottoirs viennent d’être cerclées d’adhésif bleus, devant évoquer aux automobilistes qu’ils sont garés en zone bleue…Pas gagné...

Fait, encore,  dans la précipitation, le petit Marianne-d_or.jpgvoyer municipal, ne doit pas savoir que l’on peut approvisionner du ruban adhésif personnalisé…

Les Marianne d’or ont été créées en 1984. Leur but est de distinguer des communes dont les politiques dans des domaines très divers (développement durable, économie, culture, etc.) ont des résultats concrets.

FINE GACHETTE : Henri Georges de Créqui-Montfort, fils de la danseuse Eugénie Fiocre, aux JO de 1912 à Stockholm.

Il y a 100 ans, le cousin germain du Docteur Bernard Fiocre (, ancien vétérinaire à Vailly), Henri Georges de Créqui-Montfort participait aux Jeux olympiques d'été de 1912 (*).

Henri Georges de Créqui-Montfort.jpg

Henri Georges Le Compasseur de Créqui-Montfort, marquis de Courtivron, né le 27 septembre 1877 à Sainte-Adresse et mort le 4 avril 1966, est un explorateur, anthropologue, diplomate (Il mena une mission française en Amérique du Sud), homme d'affaires et tireur sportif français.

Tir aux Jeux olympiques d'été de 1912.jpg

Les Jeux de la 5e Olympiade de l'ère moderne, ont été célébrés à Stockholm, en Suède du 5 mai au 27 juillet 1912.

Il finit 6e avec l'équipe française de tir aux pigeons par équipes et 35e en individuel, 6e avec l'équipe française de pistolet à 30 mètres par équipes et 26e en individuel au pistolet tir rapide à 25 mètres. La France prit, derrière la Suède et les USA, au tir des Jeux olympiques d'été de 1912, la 3ème  place.

En 1924, il termine 21e en individuel au pistolet tir rapide à 25 mètres.

Henri Georges Le Compasseur de Créqui-Montfort est le fils de la danseuse Eugénie Fiocre et de l'aristocrate Stanislas Le Compasseur de Créqui-Montfort, marquis de Courtivron.

Eugénie Fiocre Degas.jpg

 

Eugénie FIOCRE Wintherhalter.jpg

Eugénie Fiocre buste.jpg

Eugénie Fiocre (tante de Bernard), marquise Créqui-Montfort de Courtivron (1845-1908), fut l’une des grandes danseuses de l’opéra Garnier, du Second empire. Peinte par Degas et Winterhalter, sculptée par Carpeaux , passez au Musée d'Orsay.

Eugénie Fiocre tombeau.jpgElle entra par son mariage dans la haute aristocratie.

Elle repose au cimetière de Passy avec son fils. La chapelle de famille dans laquelle ils reposent possède un magnifique vitrail

(*) Anecdotique, en 1912, aux Jeux olympiques de Stockholm, le baron Pierre de Coubertin introduit des disciplines artistiques. Il remporte d’ailleurs l’or en littérature

22/07/2012

PONTON DE PECHE, aménagé, au "Petit" étang municipal d’Aubigny, pour permettre aux personnes à mobilité réduite de profiter des joies de la pêche…avec parking et cheminement accessibles.

Calme, symbiose avec la nature, convivialité : la pêche est un loisir qui devient accessible grâce à des pontons spécialement adaptés.

Pêche et handicap.jpg

A Aubigny, on aime faire des expériences ... si bien qu’un ponton a été aménagé pour permettre aux personnes à mobilité réduite de profiter des joies de la pêche.

Un ponton de pêche avec parking et cheminement accessibles (à proximité de sanitaires) qui mériterait, après les deniers aménagements : poubelle, signalétique…..être labellisés "Tourisme et Handicap".

Qui mériterait aussi d’être répertorié sur site de l'Office de Tourisme de la communauté de communes "Sauldre et Sologne" (quand l'activité pêche sera mieux considérée et personnalisée)

Félicitations à la commission communale pour l'accessibilité, présidée par Michel Autissier.