Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2012

DOCTUS CUM LIBRIO, Savant avec le livre ! Enseigne de la bibliothèque municipale de Mennetou sur Cher en Berry.

Une cité médiévale du Berry aux portes de la Sologne, sur l'ancienne voie de Bourges à Tours. Un endroit stratégique pour passer le Cher sur la route des Bourges à Tours.

En 1356 en pleine guerre de 100 ans que Mennetou tombera dans les mains anglaises du Prince Noir.

doctus cumlibrio.jpg

L'enceinte médiévale a été érigée au début du XIIIe siècle sous le règne de Philippe II et sous la seigneurie d'Hervé II de Vierzon. De cette époque le village conserve 3 portes d'entrée de plan carré, 3 tours rondes défensives ainsi que des fragments du mur d'enceinte.

Les rues et ruelles du village, aux noms évocateurs (rue des trois rois, d'enfer et de paradis, etc.) sont bordées de maisons des XVe et XVIe siècles, dont certaines inscrites aux monuments historiques (Maison François Ier).

né Ane.jpg

L’une d’elle abrite la bibliothèque municipale, signalée par une bien belle enseigne.

Le village possède encore sa grange aux dîmes de style gothique angevin du XIIIe siècle ainsi qu'une partie du prieuré bénédictin implanté en 1206.

DOUX, Blancafort est monté à Paris…on va y retourner pas pour voir le Ministre du Redressement productif, mais le berrichon Sapin…

J’ai mis en ligne, hier le communiqué de la Région Centre, voici l’article publié par le Berry Républicain (*) après la visite au ministère de l’Agriculture…Un peut différant.

maison de l'emploi Sancerre Sologne.jpg

Le député de la 1ère circonscription du Cher et  Président de la Maison de l'Emploi du Pays Sancerre-Sologne n’est pas monté en ligne… Il ne donne plus de conseils depuis son coup de gueule du 7 août contre la Région.

Aphone, le président du CG18, le projet de visite de rencontre avec  Michel Sapin  va peut-être le faire sortir de l’ombre… (Raffesthain  avait Présidé la Région Centre après la 1ère démission  de Sapin)

Bizarre…aussi bien dans le communiqué de la Région, que dans l’article du BR, on parle du Ministre du Redressement productif… Un ministère au carrefour de plusieurs autres qui devrait conduire Arnaud Montebourg à travailler étroitement avec Pierre Moscovici, ministre de l’économie, Michel Sapin, ministre du travail ainsi que Fleur Pellerin et Sylvia Pinel, ses deux ministres délégués, en charge respectivement des TPE PME, et du commerce.

(*) L’agence de développement économique du Cher était représentée, selon le BR…Je pensais que ce machin n’existait plus ? Pour noir comment on y traitait le Cher-Nord … cliquer sur ce lien...

LAVOIRS, outil d'amélioration de la santé publique, les lavoirs jouèrent un rôle social de la plus haute importance au XIXe siècle.

Les 15 et 16 septembre 2012, la 29e édition des Journées Européennes du Patrimoine mettront à l'honneur les "patrimoines cachés". Pendant deux jours, les participants pourront découvrir tous les secrets et les trésors enfouis ou dissimulés que compte la communauté de communes Sauldre Sologne. Attendons que le site officiel des JEP 2012 (en maintenance ce W-E) donne les programmes.

J’ai déjà, sur le sujet publié ce post, cliquez sur ce lien....-

Mais aussi celui-ci...

Lavoir Pays-Fort.jpg

Aubigny cache un lavoir traditionnel  (avec 2 fûts en pierre), propriété municipale…En bord de Sauldre, j’ai déniché ce lavoir, avec une planche qui se montaient au cabestan suivant la hauteur du niveau de la rivière.

lavoir cabasson.jpg

Deux arguments pour monter ce petit patrimoine, les 15 et 16 septembre 2012 :

  • C’est Napoléon III, mécène de la Sologne,  montrant de l’intérêt pour l’expérience des lavoirs anglais, qui encouragea  la création en France d’établissement de ce type. La loi du 3 Février 1851 vote un crédit spécial (600000F) pour subventionner à hauteur de 30 % la construction des lavoirs. Il de quoi illustrer, en Sauldre Sologne, la prise de conscience collective de l’importance de la salubrité publique et des principes élémentaires d’hygiène

  Nicolas Leblanc , au nom prédestiné, le grand scientifique de la Communauté de Communes Sauldre Sologne, changeât la vie des lavandières, comme Vedette la vie de la Mère Denis…

18/08/2012

DOUX : la Région Centre reçue au Ministère de l’Agriculture

Communiqué et illustration repris sur la page facebook de François Bonneau, président du Conseil Régional du Centre. Publié le 18 août 2012, 8h.

Région Centre reçue au Ministère de l’Agriculture.jpg

"Marie-Madeleine MIALOT, Vice-Présidente de la Région Centre, accompagnée d’une délégation, a été reçue par le Cabinet du Ministère de l’Agriculture, hier 17 août 2012.(relire ce post...)

Cette  délégation était composée des représentants syndicaux des sites de Boynes (45) et de Blancafort (18), un représentant des éleveurs, des Maires de Blancafort, Boynes et Pithiviers ainsi que des représentants des Conseils Généraux du Cher et du Loiret.

Lors de ce rendez-vous ont été évoquées les conséquences prévisibles sur les salariés et les éleveurs des offres de reprises déposées auprès du tribunal de Quimper vendredi dernier.

En ce qui concerne le site de Blancafort, l’absence de reprise n’est pas acceptée par la délégation, et il est demandé au Ministre de travailler à une reprise permettant de maintenir une filière de la dinde, d’élevage et de transformation, pour sauver ce site.

Le Cabinet du Ministre s’est engagé à tout mettre en œuvre pour que des repreneurs se manifestent pour réaliser une poursuite d’activité sur ce site qui remplit toutes les conditions économiques et sociales pour cela.

En ce qui concerne le site de Boynes ont été évoquées les conséquences de la reprise partielle des salariés et la nécessité d’un accompagnement des salariés victimes d’un licenciement, une indemnisation digne pour les salariés ayant de nombreuses années d’ancienneté, un examen attentif des travailleurs âgés de plus de 55 ans afin de leur assurer une forme de pré-retraite. La mise en œuvre d’un soutien financier à ceux qui souhaiteraient entreprendre une formation qualifiante. Il a été demandé la mise en place rapide d’une cellule de reclassement financée par Doux.

La Région Centre et les Départements du Cher et Loiret, avec l’Etat, ont affirmé être susceptibles de s’engager au soutien aux reprises des sites dans le respect des réglementations en vigueur, et à condition qu’un véritable avenir économique pérenne pour la filière avicole soit définit et mis en œuvre et le maximum d’emplois soient maintenus sur chaque site.

Conclusion, Marie-Madeleine MIALOT apprécie l’écoute du Cabinet du Ministre sur les problèmes des sites de Boynes et Blancafort, et pense qu’une mobilisation doit s’accentuer dans les jours qui viennent afin que les solutions évoquées se concrétisent avant l’échéance de liquidation fixée au 10 septembre 2012".

FRAICHEUR...vous avez besoin de fraicheur...

Fraicheur.jpg

Fraicheur 2.jpg

Fraicheur 1.jpg

fraicheur 3.jpg

cliquer sur ce lien... 

FETE DE LA BERLODIERE 2012, "LA" fête de la ruralité, 2 septembre à Ménétréol sur Sauldre

Fête de la Berdolière 2012.jpg

Fête de la Berlodière, "la" fête de la ruralité

Route de Sainte Montaine.

Exposition de vieux métiers agricoles.

Démonstrations d'anciens métiers.

Vente de produits fermiers.

Restauration sur place, réservations  et renseignements,

Association de la Berlodière / Jacky Berniau

Tél 02 48 58 23 04

MARCHE de Producteurs et de Fabricants, Blancafort 19 août 2012, 9/12h

Blancafort-marché-des-producteurs  19-8-2012.jpg

“SAINT CHRISTOPHE”, Villegenon, dimanche 19 août au lundi 20 août – les "Douze Heures de l'accordéon" – Dîner, "Omelette de Raymond" et Bal…

Mis en ligne le 07/08/2012

“Saint Christophe” patron des voyageurs et des automobilistes…

Saint christophe.jpg

Dimanche 19 août 2012

 • 10 h 30, messe avec Chantal Soulu et Aurélien Noël, vedette de Chabada sur France3

 Bieielle piston.jpg

• 13 h 30, bénédiction des automobiles ;

 • 16 h 30, ouverture du 19ème Gala Roger Sy. Plus d'une douzaine de célébrités doivent participer, dont Pascal Terrible, Denis Glomeau, Guillaume Genty et le benjamin, Pierre Maury, "recruté" en Corrèze.

 • à partir de 19 h, Thibault Colas accompagnera le dîner champêtre (13€) 

Lundi 20 août 2012

 • 17 h, bal gratuit avec l'orchestre de Pascal Michaud ;

 Affaubertis.jpg

• 19 h, omelette de Raymond en compagnie des Affaubertis ;  

 • 21 h 30, Pascal Michaud, jusqu'à épuisement.

17/08/2012

SOLEILs

soleils en PF.jpg

Prévisions pour la journée de demain samedi 18 août 2012 > cliquer ICI

Et pour dimanche  19 août > cliquer LA

SAINT-JACQUES de Saxeau a la réputation de faire la pluie…Il est actuellement en congé, comme Saint-Pipe, Saint Pons, Saint Gaudéric, Saint Probace et Saint Ernier !…

Saint-Jacques de Saxeau, fait partie de la longue cohorte des saints catholiques faiseurs de pluie, comme Saint-Pipe à Beaune-la-Rolande, Saint Pons de Figanières, Saint Gaudéric  à Perpignan, Saint Probace dans le Var et Saint Ernier aux marches de Bretagne…

procession La Chapelle.jpg

Autrefois maintes prières, cérémonies ont eu pour objet de faire tomber la pluie.En 1554, 1578, 1642, 1644, 1655, 1701 et 1712 qui furent des années de grandes Saint-Jacques de Saxeau.jpgsécheresses,  à la suite de pèlerinages la pluie tomba avec abondance...

La sécheresse continue à s’installer.

Les débits des cours d’eau continuent leur baisse significative. Neuf bassins versants sont concernés par des mesures de restrictions.Le bassin de la petite Sauldre est en alerte et Celui de la Grande Sauldre,en situation d’alerte renforcée. Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien

L’eau se fait de plus en plus rare dans La Grande Sauldre à Brinon

Comme  dans  La Petite Sauldre à Ménétréol

Le niveau des nappes phréatique est préocupant

Pas de concert de programmé par l’OTSS…

Il faut se rendre à l’évidence, seule l’organisation, comme en 1642, 1712, années de grande sécheresse, d’une grande procession peut faire tomber l’eau > pour en savoir plus, cliquer su ce lien...

 

BATAILLE DE VERNEUIL, 1424, Jean STUART, seigneur de Concressault et d'Aubigny, futur duc d'Evreux, s'y illustra avec XAINTRAILLE seigneur de Vailly sur Sauldre de 1440 à 1451

Mis en ligne le 06/02/2012...C’était  un  17 août

La bataille de Verneuil peut être mise au rang des plus tristes épisodes de cette guerre de Cent Ans dont le souvenir jette encore un voile de sang sur toute une période de notre histoire.

Bataille de Verneui bis.jpg

En 1424, le roi de France avait dû se retirer devant les Anglais triomphants, et peu à peu on voyait le parti national diminuer en force et en nombre devant l'étranger, dont le succès et la fortune commençaient à rallier les grands vassaux autour du "roi de France et d'Angleterre". Peu de provinces étaient restées fidèles au "roi de Bourges".»

chateau-ivry.jpg

En 1424, des partisans de Charles VII s’emparèrent de la forteresse d’Ivry la Bataille Le duc de Bedford décida alors de répliquer immédiatement, et mit le siège devant les murs du château.

Les assiégés, pris de court, acceptèrent de rendre Ivry à l’Angleterre si aucune aide ne venait à leur secours.

carte Verneuil.jpgCharles VII décida alors d’envoya un contingent franco-écossais à Ivry (qui avait été libéré), commandé par John Stuart  et Jean II de Valois, comte d’Alençon.

Dans un premier temps, les commandants de l’armée franco-écossaise voulurent lancer une attaque contre les Anglais. Cependant, ces derniers occupant une solide position, il fut donc décidé de église de Verneuil sur Avre.jpegdétourner leur attention.

En effet, les archers écossais (*) se déguisèrent en archers anglais, et partirent s’emparer de la cité de Verneuil sur Avre, se trouvant non loin de là.

Lorsque le duc de Bedford apprit la prise de la ville par les Franco-écossais, il abandonna le siège d’Ivry et marcha sur Verneuil.

John Stuart et Jean II, préférant lutter contre les Anglais plutôt que subir un siège, décidèrent donc de livrer bataille.

Dans un premier temps, les deux armées restèrent l’une en face de l’autre. En effet, une fois de plus, les Franco-écossais (entre 10 000 et 20 000 hommes.) étaient en supériorité numérique face aux Anglais (moins de 10 000 hommes.).

Les archers anglais, faisant face à l’aile gauche française, tentèrent de planter des pieux dans le sol afin de se protéger. Cependant, la chaleur ayant durci la terre, les archers eurent du mal à s’acquitter de leur tâche. Les chevaliers français y virent alors une opportunité, et décidèrent de charger. Leur assaut fut une réussite, mais ils décidèrent d’aller tout droit jusqu’aux bagages anglais.

Le duc de Bedford en profita alors pour attaquer l’infanterie française, qui se retrouva contrainte de reculer, se réfugiant à Verneuil.

Thomas Montaigu, qui avait lancé l’attaque contre les Ecossais, reçut alors l’aide du duc de Bedford, qui attaqua les arrières de l’ennemi. Les hommes de John Stuart, encerclés, furent alors massacrés par les Anglais.

John Stewart, Earl of Buchan.jpg

La bataille de Verneuil fut un nouvel échec pour Charles VII, qui perdit près de 7 000 hommes au cours de cet affrontement, dont 4 000 Ecossais (dont John Stewart, Earl of Buchan, dit Boucan, lequel fut fait connétable de France).

Les Anglais, quant à eux, bien que victorieux, avaient perdu environ 1 500 hommes (un chiffre largement supérieur aux pertes subies à Azincourt.).

Jean Stuart de Darnley.jpg

(*) dont John STUART of Darnley, futur comte d'Évreux, seigneur de Concressault et d'Aubigny, il est le fils de Sir Alexander Stewart (1368-1406), Duke of Darnley, et de sa première épouse, Marguerite. Il épousa en 1408 Elizabeth Lennox († novembre 1429). Jean_Poton_de_Xaintrailles.jpgConnétable d'Écosse, il débarqua en 1419 avec un corps de 6 000 compatriotes venu au secours du dauphin. Il participa aux batailles de Baugé, de Cravant et de Verneuil, puis contribua à la libération de Montargis en 1427. Il arriva à Orléans le 8 février 1429 avec un corps de 1000 hommes. Mais il fut tué quatre jours après lors de la désastreuse "journée des harengs". Il fut inhumé en la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans.

Et Xaintrailles (Jean Poton, seigneur de Xaintrailles et de Vailly sur Sauldre, gentilhomme de Gascogne, maître de l’Écurie du roi, bailli de Berry et sénéchal du Limousin), prit part à la Guerre de Cent Ans et en particulier à la bataille de Verneuil.

DOUX, une délégation d’élus de la Région Centre reçue aujourd’hui au ministère

BR Doux 17-8-2012.jpg

On ne sait pas si le maire de Clémont, conseiller général du canton d’Argent sur Sauldre fait partie de cette délégation ?

Ni si le député de la 1ère circonscription du Cher et son attachée parlementaire-conseiller régional sont du voyage ?

Relisez ces posts :

      Dossier Doux...O'Centre...

      Où sont nos élus ?...

CREDO : symbole de Nicée-Constantinople

Le symbole est élaboré, dans un premier temps, au cours du Ier concile de Nicée, en 325, réuni par l'empereur Constantin Ier. Celui-ci avait réuni l'Empire romain après avoir vaincu Licinius à Adrianopole, en septembre 324. Se rendant en Orient, il constate aussitôt le très grand nombre des dissensions au sein du christianisme. Afin de rétablir la paix religieuse et de construire l'unité de l'Église, il décide de convoquer tous les évêques afin de décider d'une loi (doxa, du grec, c'est-à-dire un dogme) commune aux chrétiens.

Nicée tapisserie.jpg

Ce concile qui réunit des représentants de presque toutes les tendances du christianisme réussit à mettre en place de façon quasi-unanime un socle commun de croyance, exprimé en peu de mots :

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible,

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles:

Il est Dieu, né de Dieu, lumière, né de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu

Engendré non pas créé, de même nature que le Père ; et par lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel;

Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures, et il monta au ciel; il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie; il procède du Père et du Fils.

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire; il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Amen.

 

Illustration : Concile de Nicée, l’une des 3/12 tapisseries tissées à Aubusson, offertes par Louis XIV à la duchesse de Portsmouth et d’Aubigny, illustrant, le cycle de vie de l’Empereur Constantin. Visible au Château des Stuarts d’Aubigny.

HERBORISER était très mode au XIXème siècle. Antoine BLANDIN et François DION furent des botanistes albiniens réputés...Deux plantes qui poussent à Aubigny le Fallopia japonica et le Phytolacca americana n’ont jamais été couchés sur leurs herbiers.

Flore Analytique Du Berry Dans Les Départements De L'indre & Du Cher.jpg

L’existence d’activité botaniques en Berry est attestée par dès le XVIIème siècle par l’herbier réalisé par Claude Tillier, médecin décédé en 1669.

Dans liste des principales plantes signalées dans le Berry par Lemonnier en 1774 on trouve le sambucus racemosa, L. (sureau de montagne !...) dans les bois d'Ivoy.

sambucus-racemosa.jpg

Au XIXème siècle, c’est la grande vogue de la botanique. On a recensé, à cette époque pas moins de 129 botanistes Le plus célèbre a été, sans doute, Antoine Le Grand (Gien 1939 – Bourges 1905). Cet agent voyer est l’auteur de la " Flore analytique du Berry " contentant toutes les plantes vasculaires spontanées ou cultivées en grand dans les départements de l'Indre & du Cher (Pour la BM, La reproduction de l'édition de la Flore analytique du Berry de 1887 est encore en vente à la boutique du muséum de  Bourges, alors qu'elle est épuisée en librairie.). Il disposait d’un réseau de botanistes fourni. Parmi ceux qui herborisaient, on trouve près de nous à Aubigny:

Polystichum thelypteris.JPG

Antoine-Théodore Blandin  d’Aubigny-sur-Nère, Cher, (1797-1881)Contrôleur contributions directe,ancien élève de l'abbé Pierre Blondeau (1765-1825),  et explorateur de la Sologne .  Il hérite des manuscrits de ce dernier qu’il a fait déposer à la Bibliothèque Municipale de Bourges. Distingué par Le Grand [1894]. Blandin explore surtout la Sologne. Le Polystichum thelyp­teris = Thelypteris palustris (*) récolté en 1819 à Aubigny et que Le Grand [1891] trouve dans les herbiers du musée de Bourges est toujours dans la collection Jaubert & Saul. Herbier signalé par Boreau (1849). Des parts à Cardiff (NNIW) dans l'herbier Deseglise (Harrisson, 1985]

François, Eugène Dion, né à Veaugues en 1850, instituteur. Il fut directeur d’école à Aubigny de 1883 jusqu'à sa retraite en 1907... Il fut abondement cité par Le Grand (1896, 1897, 1900) dont il est « un des satellites ». Au Muséum de Bourges, collectes berrichonnes dans l’herbier Le Grand.

parking de la nere.jpg

Si vous voulez herboriser à Aubigny, pas besoin d’aller très loin. Vous garez sur le parking de la Nère et vous trouvez à l’entrée du parcours de la Nère deux plantes qu’Antoine Blandin et François Dion n’ont jamais couchées sur leurs herbiers... Elles n'existaient pas à leur époque, à Aubigny!

Cote à cote des pieds de phytolacca americana  et d’autres de fallopia japonica ! Les pigeons (heureusement rares à Aubigny) perchent au-dessus, prêt à assurer la prolifération des graines de raisin d’Amérique. Les Services Techniques tondent la pelouse en pulvérisant un peu de renouée gdu Japon : le meilleur moyen de la multiplier ! Montrez les au Muséum de Bourges  vous verrez  la réputation de ces deux plantes invasives...choyées à Aubigny.

(*) Thelypteris palustris, appelée Fougère des marais, Polystic des marais ou Polystic des marécages. Cette fougère vit dans des marécages et bois humides, souvent en zone tourbeuse. Elle fait partie des espèces protégées dans de nombreuses régions dont la Région Centre.

16/08/2012

FOIRE AUX FROMAGES (27e), Vailly Sur Sauldre, 17 août 2012 de 9 heures à 13h 30, dans la rue principale fermée à la circulation…fromages et vins des valeurs communes...

La Foire aux Fromages de Vailly sur Sauldre existe depuis 1986, elle est organisée par les producteurs fermiers du canton.

Foire aux fromages 2012 Vailly.jpg

Au cœur du Pays Fort, le 3e vendredi du mois d'août à lieu la Foire aux Fromages, le centre bourg est consacré, lors de cette matinée, aux producteurs de la Région qui viennent présenter, au public, leurs fromages. Le Crottin de Chavignol y tient une place prépondérante mais vous retrouvez aussi des fromages de vache,  de brebis et des produits de terroir.

Fromages et vins des valeurs communes…

vins et fromages de Savoie.jpg

Cette année, Fromages et vins de Savoie sera l’invité d’honneur de la 27ème Foire aux Fromages  qui se déroulera  vendredi  17 août 2012 de 9 heures à 13h 30, dans la rue principale fermée à la circulation

Animation toute la matinée  dans la rue et concert gratuit à 11h15, par le groupe de musique traditionnelle vierzonnais L’Accord à Virer l’Évent

Spectacle gratuit pour les enfants, à 10h, par la compagnie du bateleur de Nevers : La Roulotte de Charlotte…

Il y en aura donc pour tous les âges, pour vos papilles, vos pupilles, vos nez et vos oreilles !

Pour tout renseignement contacter Pierre West au 02.48.73.88.42