Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2012

QUI va apporter des œufs à sainte Claire pour qu'il fasse beau ce soir ?

Edité le 28 juillet 2012...11 août Sainte Claire, bonne fête Claire...

Pourquoi promet-on des œufs à Sainte Claire ?

oeusf pour sainte claire.jpg

Il y a très longtemps, une terrible période de pluies incessantes, d'orages, de brouillards, de froid rendait la vie impossible dans les prés et les champs. Des moniales, dont la sainteté était reconnue de toutes et tous, vivaient dans l'abbaye toute proche du village. Toutes ces religieuses avaient voué leur vie à la prière pour porter les souffrances que les gens leur confiaient. L'une d'entre elles était particulièrement proche du cœur des pauvres : elle se nommait Claire.

Or donc, les pluies étaient à ce point terribles que les gens commençaient tombaient et mouraient.

Une des plus malheureuses se rend au monastère, s'écroule aux pieds de Claire et lui expose les malheurs qui s'abattent sur le village. Claire se recueille dans son oratoire, puis répond à la jeune femme : "Amène-moi demain quelques œufs, et le soleil et la chaleur reviendront". La pauvre femme s'en retourne et expose la requête de Claire. Tout le monde court relever les œufs dans les poulaillers et le lendemain elle retourne avec son panier plein.

Claire les reçoit et les dépose sur l'autel de la chapelle.

A la seconde, le soleil chasse les nuages, la chaleur réchauffe les corps et les cœurs, les malades guérissent....

Depuis cette époque Claire, devenue Sainte Claire, est celle qui intercède pour nous pour que le soleil et le beau temps nous rendent le bonheur de vivre....

à condition de trouver un couvent de Clarisses, de promettre des œufs à Sainte Claire et de les lui apporter !

prévisions météo samedi 28 juillet.jpg

Comme tenu des prévisions météo, j’en connais un qui devrait prendre sa 2CV de fonction, avec sa réserve d’œufs  et  se rendre vite à Bourges…

Les Cordelières, ou Religieuses Clarisses, ou de Sainte Claire, ont été établies à Bourges en 1470. Le couvent a été fondé par Pierre Cadouet, alors prieur de la collégiale de Notre-Dame de Sales. Au début du 16e siècle, une chapelle  funéraire est construite pour Pierre d' Amboise, époux d’Anne de Bueil.

chapelle latérale de l’église rue Emile-Deschamps.jpg

Du couvent, reconstruit après un incendie ancienne église des clarisses en 1548, subsistent certains bâtiments, dont deux travées d’une chapelle latérale de l’église (rue Emile-Deschamps - actuellement lycée et collège privés Sainte-Marie-Saint-Dominique). Petit séminaire de 1822 à 1857. Couvent d’Ursulines de 1857 à 1901. Pensionnat Jeanne d'Arc tenu par des Dominicaines de 1904 à 1918, des Ursulines de 1919 à 1931, à nouveau des dominicaines depuis 1931.

10/08/2012

QUAND LES CLOCHERS TORS font tourner la tête…pas aux développeurs de l’économie touristique d’Aubigny.

Après l’incendie du 11 juillet 1512, Aubigny fut l’un des plus grands chantiers du royaume. Une fourmilière de compagnons se sont activés, pendant une génération, à relever de ses cendres la Cité. Leur travail, leurs techniques ont donné lieu à une étude des services du patrimoine, conclue par une exposition à Paris au Grand-Palais. Mais rien ne vaut la visite d’Aubigny...un musée dans la rue....

Quand les clochers tors.jpg

S’il y a une pièce maitresse dans la l'architecture d'Aubigny c’est le Clocher Tors, chef d'œuvre de charpenterie d'Henri Bourdoiseau d'Henri Bourdoiseau.

Boudoiseau, ce n’est ni la tasse de thé du "Vieil Aubigny", qui snobe le compagnon charpentier , ni de l’Office de tourisme qui lui…voit en double les clochers tors

Pourtant, les clochers tors  ont  été invités au JT de 13h de Jean-Pierre Pernaut du 29 mars 2010. C’était pour annoncer que l’association des Clochers Tors d’Europe fêterait (sans Aubigny)  son  20ème anniversaire les 4, 5 et 6 juin 2010, lors de son congrès à Saint-Outrille et Nohant-en Graçay.  Une a association  initiée par Puisseaux

Pas vu, pas lu non plus la lettre du Fondation du Patrimoine...Quand les clochers Tors Font tourner la tête…

A quoi ça sert de dire que le Pays Sancerre Sologne se fait tailler des croupières, quand dans sa ville…

Illustration : d’après la une de la lettre du Fondation du Patrimoine N°5 du d’octobre 2009. J’ai échangé le clocher tors du Vieil-Beaugé par celui de la rue des Dames…Dans la cité de Jean Stuart, on peut se le permettre.

GLACE DE LA FERME © de la Rousselle…Quand le lait devient glace...naturelle et irrésistiblement délicieuse !

Edité le 17 décembre 2012...profitez du Comice Agricole d'Henrichemont pour découvrir et déguster ces délicieux produits de la ferme.

La Ferme de la Rousselle(Achères 18) est un lieu privilégié de nature, où depuis plusieurs générations du lait de vache de qualité est produit.

Ferme de la Rousselle.jpg

Depuis Août 2011, Amandine et Fabrice utilisent ce lait fraichement trait pour concevoir de délicieuses et onctueuses crèmes glacées et sorbets, sans colorant artificiel, ni conservateur. Avec des fruits frais de la région de Saint-Martin et des fruits exotiques

Fabrice, chef de l'exploitation, possède 70 vaches de race Prim'holstein nourries avec des fourrages et des céréales principalement produits sur place. Toute l'année, sauf en hiver, nos vaches broutent l'herbe de nos prairies du Pays-Fort.

La traite des vaches est effectuée deux fois par jour, le matin et le soir.

Tout au long de la traite, le lait est recueilli dans une cuve où il est aussitôt refroidi afin de ne rien perdre de  ses qualités  avant de servir à élaborer des crèmes glacées naturelles.

Aussitôt après la traite, Amandine utilise  le lait fraichement trait pour en retirer la crème. Ensuite elle mélange, en suivant scrupuleusement les recettes "glace de la ferme", les différents ingrédients : la crème et du lait de la ferme, des jaunes d'œufs (pasteurisés pour garantir une hygiène parfaite), du sucre et enfin la vanille, les noisettes, ou le nougat....selon le type de glace voulu. Les sorbets sont réalisés à partir de fruits entiers préparés par ses soins. Ce mélange est versé dans la machine à glace où il sera pasteurisé puis refroidi à une température de - 12°C.

Enfin, cette glace ainsi formée sera conditionnée dans des bacs ou des pots puis stockée au congélateur à - 18°C.

Glace de la ferme.jpg

La ferme de la Rousselle vous propose une vingtaine de parfums qui varie selon les saisons et les envies. Pour les fêtes de fin d'année nous vous proposons des bûches de fin d'année, 6 parfums sont disponibles :

   - vanille- fraise

   - chocolat- banane

   - vanille-noisette

   - chocolat-poire

   - caramel beurre salé- pomme

   - chocolat-menthe

Toute l’année, il est possible de réaliser des vacherins, des petits fours glacés ou des gâteaux individuels.

Amandine vous accueille le mardi et le vendredi de 17 H à 19H ou sur rendez-vous dans son magasin situé sur le lieu de production même .Vous pourrez y déguster de délicieuses et onctueuses crèmes glacées et sorbets. Les enfants seront heureux de pouvoir caresser les petits veaux vivant juste à côté du magasin.

Un large choix de parfums (plus de 500 recettes disponibles), des produits de  qualité et tout notre savoir-faire sont mis à disposition des professionnels de l'alimentation afin de satisfaire les besoins de leurs  clients.

Vous pouvez trouver les glaces de de la Rousselle dans plusieurs magasins de la région, à savoir dont les  Eleveurs de la Charentonne à Aubigny sur Nère.

La Ferme de la Rousselle se déplace dans les différentes foires, brocantes et marchés avec son petit chariot à glace pour vous proposer de bons cornets glacés et des bacs de glace à emporter.

RURALITE Comice Agricole d’Henrichemont, 10,11 et 12 juillet 2012

Henrichemont comice affiche.jpg

Tout le programme, en cliquant sur ce lien…

09/08/2012

LE MEDECIN qui soignait les pommes de terre…à Aubigny

Edité le 17/10/2011...qu'en est-il à l'aube du Comice 2012 d'Henrichemont ?

Il y a un siècle et demi, le médecin et le pharmacien avaient la main verte… Ils avaient coutume d’informer le Comice et la Société d’Agriculture  du Cher de leurs travaux…agricoles

c-hippocrate.jpg

G. Supplisson, médecin albinien et vice-président du Comice Agricole c’est penché sur la dégénérescence de la pomme de terre, l’une des nourritures de base des humains et de certains animaux. Consultez la note qu’il a lue au Comice et qu'il communiqua à la Société d'Agriculture du Cher en cliquant ICI .

médecin albinien.jpgIl est curieux d’apprendre que ces expérimentations se faisaient à La Lâche... ça perdure  de nos jours, mais pour les ignames. Les conclusions du Docteur ne sont pas loin de l’expérience des Incas... pays d'origine de la patate....Les Incas cultivaient la pomme de terre en tête de rotation, après la jachère. C'est encore le cas aujourd'hui. Mais les cultures sans labour ont été abandonnées au profit d'un pré-labour. La pomme de terre est cultivée en altitude pour remédier au phénomène récurrent de la dégénérescence des igname.jpgtubercules. Au-dessus de 2000 m, on plante à la Saint-Jean la papa imilla et la papa runa en petits sillons groupés en épis pour retenir l'eau d'irrigation. Au-dessus de 2500 m, on butte fin juillet et on sème immédiatement le maïs associé avec des haricots à rames et des calebasses comestibles. Entre 2500 et 3500 m dans les terrains sans irrigation, on plante en février la papa pureja que l'on récolte en mai. Les 300 variétés de pommes de terre cultivées originaires de la région du lac Titicaca se cultivent et se multiplient entre 3000 et 4800 m d'altitude. On coupe les beaux tubercules en quartiers de un à trois yeux et on les plante en lune descendante en haute altitude, car en dessous de 3000 m, elles se reproduisent mal et dégénèrent. Elles se conservent à l'étage des maisons en tas coniques, sur des claies en bambou. On dispose sous le tas, du feuillage de muña (plante insecticide à l'odeur de menthe). On place également quelques rondelles d'isaño (un tubercule à la saveur âcre) ou des petites pommes acides pour éloigner les vers.

Aujourd’hui on sait que la dégénérescence de la pomme de terre lors de cultures successives (c’est-à-dire le rabougrissement progressif des plantes et la diminution corrélative des rendements) est en fait la conséquence de différents  virus qui se disséminent dans une culture et perturbent le métabolisme des plantes.

CHEVAL de trait berrichon

Edité le 30 janvier 2012

L’article consacré à Laurent Nizou a suscité l’intérêt.  Pour certains c’est toute une enfance ponctuée par le son du marteau sur l'enclume et l'odeur de corne brûlée qui a refait surface.

Les 11 et 12 août 2012 seront jours de Comice Agricole à Henrichemont.

Plaques concours Sens-Beaujeu.jpg

Bon prétexte pour reparler du Cheval de Trait Berrichon. J’ai retrouvé son souvenir au cours de la balade de l’Office de Tourisme Cœur de Pays-Fort sur les terres du Marquis de Voguë, à Le Noyer : des plaques du Concours de Sens-Beaujeu.

Concors de Sens-Beaujeu.jpg

Le Haut-Berry était par excellence le pays de l'élevage du cheval, particulièrement en Pays-Fort dans les cantons d’ Henrichemont et de Vailly sur Sauldre.

foire aux polains.jpg

La foire aux poulains de novembre qui se tenait à Concressault, la dernière de l’année, réunissait un nombre considérables d’éleveurs arrivés, au cours de la nuit, parfois de fort loin. Un concours, perdurera à Concressault jusqu'à la fin du siècle dernier, grâce à une famille d’éleveurs passionnés (1), les frères Beaubois (de la famille de Laurent) éleveurs à La Sauloie et à l’Enfournée.

foire aux poulains Dugast.jpg

En 1923 a été constitué le Stud-Book du Cheval de trait berrichon... Un stud-Book est un registre où est inscrite la généalogie de tous les chevaux d’une même race.

Chevaux berrichons dans l'Atlas statistique de la production de chevaux en France_ 1850.jpg

Moults  prix glanés par un éleveurs quelques années avant que le stud-book Percheron, ouvert en 1883, regroupe en 1966, alors que l'élevage du percheron déclinait, plusieurs races de trait locales furent désignées comme sous-races du percheron et englobées dans le livre de ce dernier : Trait Berrichon, Trait Nivernais (gros trait, de couleur noire à l'origine), Trait du Maine, Trait Augeron, Trait Bourbonnais, Trait de la Loire et Trait de la Saône et Loire.

Images du terroir.jpgOn trouve un peu de littérature concernant la plus belle conquête de l’homme en Berry...Le Commandant de Rancourt, en 1939 « Le cheval et la défense nationale ». Il s’y fait le porte-parole des éleveurs berrichons producteurs du « bidet sancerrois ». J’y reviendrai. Le « Cheval de trait berrichon ». Thèse, Lyon, 1946... Le Cheval de trait berrichon...de Pierre Cordeau aux éditions de Paquet, 1946.... Le cheval berrichon semble être issu de l'ancien cheval de la Sologne ?... in Revue de médecine vétérinaire - Écoles nationales vétérinaires de Lyon et de Toulouse., 1948.

Les éleveurs de le Noyer c’étaient fait remarquer aux comices des cantons de Vailly – Aubigny-Argent-la Chapelle qui se tenait chaque année depuis 1931 sous l’impulsion du marquis de Vogüé à Aubigny.

Sous sa présidence, concours de 1853, François Joubert de Forges, commune du Noyer, canton de Vailly recevait le 1er d’ensemble et 100 frs pour ses chevaux destinés à l’armée. En 1859, Agnan Ridet du Noyer recevait un 1er prix pour ses pouliches et 60 frs...

(1), Des éleveurs passionnés de Percherons, comme nous en trouvons  dans le canton percherons.jpgd’Aubigny à Ménétréol aux Grandes-Landes . Réunis dans une association les éleveurs de chevaux du Berry se défendent plutôt bien sur le plan régional comme sur le plan national puisqu’une quinzaine d’entre eux sont sélectionnés tous les ans pour le spécial Percheron (concours de modèles et allures) au Haras du Pin et obtiennent de bons résultats. Exemple un concours, a été organisé par les Haras nationaux de Blois (races comtoise et percheronne), pour notre secteur le 10 Aout 2010 sur le terrain de Port-Gallier à Poilly-les-Gien (Berry).

Gravure, Chevaux berrichons dans l’Atlas statistique de la production de chevaux en France, 1850.

COURRIER, insupportable de ne pas avoir de réponse à ses lettres….

Subitement préoccupé par la fermeture des classes dans la 1ère circonscription du Cher, le député, repenti, a écrit  à l’Inspecteur d’académie ...cliquer sur le lien pour la lire....

vacances en Corse.jpg

Je sais que déjà que notre duchesse Louise, se plaignait de la Poste…mais…dans les communes de Boulleret, de Menetou-Salon et d’Aubigny … où "les attentes des élus et des parents d’élèves sont fortes"…on est depuis 33 jours en attente de réponse.

C’est insupportable !

S’il te plait Monsieur Peillon dit à Monsieur le Préfet ce que doit répondre Monsieur l’Inspecteur d’académie.

Samedi, le député doit faire un discours au Comice agricole !

08/08/2012

HENRICHEMONT,Comice Agricole 2012 > baptême de l’air en hélicoptère le 12 août au-dessus d’une ville construite sur un plan géométrique, selon la volonté de Sully. Une place carrée très caractéristique, d'arbres, en est le centre….

Un vol pour ceux qui ont lu ou qui vont lire Henrichemont, "Henrichemont, un rêve inachévé" de Florence Semence…

Henrichemont Comice 2012.jpg

"Henrichemont est une petite ville rurale où il fait bon vivre, comme dans de nombreux autres villages ruraux. À première vue seulement. En effet, Henrichemont est un cas unique en France. Jugez plutôt  Son nom est un hommage à un roi de France : Henri IV.

Henrichemont un rêve.jpg

Henrichemont est l’une des rares villes en France à avoir été construite au XVIIème sur le modèle des "villes nouvelles". Henrichemont est une capitale, celle de la principauté Henrichemont plan.pngsouveraine de Boisbelle et indépendante du royaume de France. Henrichemont dispose d’un patrimoine riche et varié. Forte de son passé, Henrichemont est aujourd’hui une ville dynamique qui œuvre pour le présent et l’avenir. Partez à la découverte de cette cité atypique au charme et à l'histoire insoupçonnée."

Henrichemont, une ville à découvrir ou à redécouvrir, une ville à survoler…

Info et réservations, en cliquant sur ce lien

JEANNE D’ARC, sur les traces de l’histoire…passages à Aubigny de Jehanne La Pucelle

En Sologne ou Berry, Jeanne d’Arc serait passée partout. C’est en tous cas ce que revendiquent beaucoup de villes et villages…

Départ de Vaucouleurs.jpgSur ce point la Cité des Stuarts, la joue modeste. Le 600ème anniversaire anniversaire de da naissance , ou pas certains lettrés, vous diront même qu’elle n’y serait pas passée.

Centres de ressources: La Maison de Jeanne d'Arc 3, place de Gaulle 45000 Orléans (d'octobre à mars: de 14h à 18h - projection toutes les heures. D'avril à septembre : de 10h à 18h - projection toutes les 1/2 heures. Fermé les lundis et jours fériés. Plein tarif: 4€ - Tarif réduit : 2€)  et le Centre Jeanne d'Arc, Médiathèque d'Orléans 1 place Gambetta à Orléans (du lundi au jeudi : 9h-12h / 14h-18h ; Vendredi : 9h-12h / 14h-17h). Il  a été fondé en 1974 par Mlle Régine Pernoud, sous les auspices de Monsieur André Malraux. Il a été successivement dirigé par M. Contamine, membre de l'Institut et professeur à l'Université Paris IV - Sorbonne, et par Mme Michaud-Fréjaville, professeur à l'Université d'Orléans et par Mme Clin, conservateur du Musée d'histoire de la Médecine à Paris.

La Maison de Jeanne d'Arc présente plusieurs cartes où se trouve Aubigny. En particulier celle de "La Chevauchée De Jehanne La Pucelle De Vaucouleurs À Chinon". Le départ a lieu le 13 février 1429 (Jean Stuart, seigneur de Concressault et Aubigny est tombé le 12 février 1429, à la bataille des harengs), arrivée à Chinon le 23 février 1429.

Chevauchée de Vaucouleur passant par Aubigny.jpg

Autre passage incontestable dans la cité de Jean Stuart II, commandant l’escorte royale…1429, du 20 juillet à octobre, Jeanne d’Arc participe à l’expédition de l'Ile-de-France, de la Brie et environs.... Prise ou soumission des villes suivantes : Saint-Marcoul, Vailly, Soissons, Laon, Château-Thierry, Crécy, Coulommiers, Provins, Nangis, la Ferté-Milon, Crépy, Dammartin, Compiègne, Beauvais, Lagny, Saint-Denis, etc., etc. Attaque de Paris.... Troisième ou quatrième blessure de Jeanne. Ensuite retour à Bourges, par Bray, Courtenay, Château - Renard, Montargis, Gien et Aubigny....

Jeanne d’Arc à Aubigny, curieux, si vous voulez en savoir plus, quelques pistes. Passez au Centre de Recherche sur l’Auld Alliance (Place de la Résistance-Aubigny). A l’Office de Tourisme Sauldre Sologne (place des Bans), ou au Vieil Aubigny (Îlot des Dames)…

LES POIDS-LOURDS du tourisme dans la région…vu par la "Nounou"…

Intéressant  cet article de la Nounou, cliquer sur ce lien pour lire....

poids lourds du tourisme bis.jpg

Il confirme qu’ici on se fait tailler des croupières

Attendez, ça ne va pas durer… on va bouster notre économie touristique...Comment ? cliquer sur ce lien!

07/08/2012

DOSSIER DOUX…"O'Centre" ma région, le magazine de la Région Centre…numéro spécial…édito de… "Je veux qu'il n'y ait si pauvre paysan en mon royaume qu'il n'ait tous les dimanches sa dinde au pot".

"O'Centre",ma région, le magazine de la Région Centre…numéro spécial…édito du député de la 1ère circonscription du Cher… pour lire, cliquer sur ce lien....

O Centre n° spécial.jpg

"Pâturage et labourage sont les deux mamelles de la France"....Ce Week-End,  attendez-vous pour le Comice Agricole d’Henrichemont, pour faire plaisir aux électeurs et à  Henri IV, qu’un politicard déclame "Je veux qu'il n'y ait si pauvre paysan en mon royaume qu'il n'ait tous les dimanches sa dinde au pot".

"LE BRIE de Meaux Farci aux Crottins de Chavignol et noisettes Torréfiées"…L’Auld Alliance entre Brie et Berry….

C’est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe…Le député UMP de la 1ère circonscription du Cher (Lettre du Cher N°121 : Août 2012 et BR du 6 août) et Wladimir, sont prometteur second de cuisine (électorale) appellent à soutenir J.F. Copée pour l’élection du Président de l'UMP.

New deal.jpg

Pour renforcer ces liens de ce "New deal ", il conviendrait de célébrer prestement, à la Maison de la gastronomie d’Aubigny les Noces de cire de ces deux succulents fromages que sont le Brie de Meaux et le Crottin de Chavignol...cliquez sur ce lien

Pendant près de trente ans l’Auberge des Templiers de Boismorand, située entre Montargis et Gien, a arboré deux étoiles Michelin. Philippe Dépée, le propriétaire de ce Relais et Châteaux.

brie farci au crottin.jpg

Il  nous a confié cette recette qu’il a sa carte :

"Le Brie de Meaux Farci aux Crottins de Chavignol et noisettes Torréfiées"

    • Couper dans son épaisseur un Brie de Meaux AOC fait à cœur.

    • Ecraser des Crottins de Chavignol, qui commencent à fleurir, avec un peu d’huile de noisettes.

    • Griller des noisettes légèrement concassées (elles devront croquer sous la dent)

    • Les mélanger aux crottins

     Etendre un centimètre et demi de ce mélange sur le demi Brie

    • Poivrer légèrement (ou piment d’Espelette)

    • Couvrir avec l’autre partie du Brie.

06/08/2012

L'HISTOIRE EST DANS L'ASSIETTE ! Dossier documentaire de la Maison de l'histoire de France…à l’attention de maison (virtuelle) de la gastronomie d’Aubigny…

La première moitié du XVIe siècle marque l'apogée du château de Blois, avec les règnes fastueux de Louis XII et de François Ier, qui reconstruisent le château ... Le château de Blois met, cette année,  en scène les festins de la Renaissance en présentant dans leur contexte des objets - pièces archéologiques et muséales - liés au repas aristocratique.

Plus modestement, à Aubigny, ville du lieutenant général du Roi Louis XII à Naples et de Robert Stuart, maréchal  de France sous Louis XII et de François Ier, nous avons la maison dite de François Ier, maison virtuelle de gastronomie. Mais rien à se mettre sous la dent  cette année !

Festins de la Renaissance expo Blois.jpg

Pour aider retrouver nos échevins albiniens à retrouver l’envie de cuisiner,  je leur propose de savourer le dossier que  la Maison de l'histoire de France a publié …

L’histoire de l’alimentation est longtemps restée un domaine technique et spécifique. Depuis les années 1980-1990, ce champ s’est ouvert à de nouvelles approches qui ont permis de l’intégrer dans une histoire plus générale des sociétés. L’alimentation n’apparaît plus uniquement comme la résultante mécanique du climat et des conditions naturelles, mais comme le résultat de choix sociaux et culturels : l’alimentation d’une société reflète sa culture et son organisation collective.

À l’occasion de l’exposition "Festins de la Renaissance, Cuisine et arts de la table à la Renaissance " au château de Blois jusqu’au 21 octobre 2012, la Maison de l'histoire de France nous propose d’explorer un thème de recherche aussi riche que savoureux... découvrez en cliquant sur ce lien...

BALADE patrimoniale, découverte de Vailly sur Sauldre pour la sainte Claire, 11 août 2012 – 17h…Un voyage au cœur de l’histoire…

Un bon plan pour l’année du 600ème anniversaire de la naissance de Jeanne d’Arc, une balade à Vailly sur Sauldre, la ville de Xaintrailles, "Un des plus vaillants capitaines du royaume de France, qui fut cause avec La Hire de chasser les Anglais ".

découverte vailly 11 aout 2012.jpgUne balade avec un circuit complet, de la grange pyramidale en passant par le bourg Vailly et son histoire qui se décline autour de l’Eglise Saint-Martin et de son château.

Château Vailly.jpg

Départ 17h, samedi 11 août 2012 (Claire) à la grange pyramidale.

porte du château de vailly.jpg

Illustrations, château de Vailly (la porte a été transportée au château du Pezeau à Boulleret), de Serge laborie... 

Jean Poton de XAINTRAILLES, célèbre compagnon de Jeanne d’Arc, seigneur de Vailly sur Sauldre (Pays-Fort)...Un héros de roman de cape et d’épée in live...

Le château de Vailly-sur Sauldre, a connu bien des propriétaires. C’est sans contexte Xaintrailles l’une des plus fidèles et solides épées au service du Dauphin Charles, futur Charles VII, compagnon de Jeanne d’Arc qui en fut le plus célèbre et prestigieux.

Xaintrailles.jpg

Jean  Poton de Xaintraillespremier Ecuyer de du Corps de l'Ecurie du Roy, Bailly de Berry, fut aussi capitaine de la Grosse-Tour de Bourges, seigneur de Vailly.

château de Vailly-sur Sauldre.jpg

Il posséda le château de Vailly de 1440 à 1451...Un héros de roman de cape et d’épée in live...

Jean Poton de Xaintrailles ou Saintrailles (né v. 1400, † 1461), vicomte de Bruillois, seigneur de Salignac, Roques, Villeton, Tonneins, Vailly et Saint-Macaire. Avec son compère et amis Étienne de Vignolles, dit La Hire, se signale à la reprise de la forteresse de Coucy en 1418. Capitaine de Chalusset.

La Hire, Xaintrailles.jpg

Il fut le compagnon d’armes de Jean Stuart de Darnley, connétable d’Ecosse, seigneur de Concressault, puis d’Aubigny aux batailles de Verneuil (La Hire, Xaintrailles, qui menaient une des ailes, renversèrent tout sur leur passage) et Cravant.

Xaintrailles arriva à Orléans dès le début du siège, combat à Jargeau, Meung, Beaugency, puis à Patay.

Xaintrailles blason.jpgS’attachant à Jeanne d’Arc dès son apparition, il la seconde victorieusement.

Écuyer d'écurie du roi le 17 juillet 1429, puis premier écuyer du corps, et enfin maître de l'écurie royale. Xaintrailles participe à la reconquête de la Normandie, devient gouverneur de Falaise en 1450. Prend une part active à la reconquête de la Guyenne, fait gouverneur du château Trompette à Bordeaux, et gouverneur de la Guyenne en 1458. Jean Poton de Xaintrailles sceau.jpgXaintrailles est promu maréchal de France en 1454, destitué en 1461 par Louis XI. Mourut le 7 octobre 1461, au château Trompette.

A sa mort les registres du Parlement de Guyenne le qualifient ainsi : « Un des plus vaillants capitaines du royaume de France, qui fut cause avec La Hire de chasser les Anglais ».