Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2012

"ON" a voté pour le changement…mais…le syndicaliste trouve…

percepteur.jpg….Que le nouveau gouvernement  n’a pas compris  la nécessité de suspendre le processus de fermeture des perceptions en milieu rural, tout particulièrement à Fussy…Le village de Raffesthain…l’héritier de Sapin à la région…

Tout naturellement, il a écrit à son député qui lui répond ceci....

Une réponse qui comme les fables vise à donner une leçon de sagesse au lecteur :

"Ma réponse est politique allez-vous me dire et vous avez raison. Mais votre Syndicat ne fait que de la politique et c’est bien le drame du monde du travail dans notre pays. On n’a pas fini de le payer et les travailleurs aussi."

"DUEL DES CHEFS", Fromion ayrault de Coppé

Francois-Fillon-et-Jean-Francois-Cope..jpg

Le problème des "Doux Blancafort" évacué, libéré des charges de maire et  de metteur en scène des FFE. Notre intermittent du spectacle est disponible pour être le ayrault de Coppé.

Pour lire ce qu’il a déclamé place des bans : cliquer sur ce lien...

HLM, rue Ripoche à Aubigny, la rénovation urbain continue, démolition d’immeubles cinquantenaires.

Après-guerre, Aubigny a connu une phase d’industrialisation avec la disponibilité d'une main d'œuvre importante embauchée dans les ateliers de l’usine Moteurs  Drouard (1947), le développement de Matéric, le projet  de décentralisation de Mecachrome (1962), etc…

Rue Ripoche démolition.jpg

Provoquant un déplacement de population des zones rurales vers les zones urbaines provoquant un grand provoquant le mouvement d'urbanisation avec le développement de nouveaux faubourgs de la ville. Au début des sixties , Aubigny était un  grand chantier.

désiamiantage.jpg

Relisez ces deux articles (*) de la Nouvelle République publié en 1962, un compte rendu du Conseil Municipal du 7 février et l’extension du parc immobilier des HLM

Aujourd’hui ces logements sociaux s’ils ne peuvent être rénovés, doivent être détruits pour être remplacé.  La rénovation urbaine (dite loi Borloo), structurée autour d'un objectif de réduction des inégalités sociales et des écarts de développement entre les territoires,  constitue un changement qui bénéficie Aubigny.

Une nouvelle tranche de démolition, avec désamiantage, est en cours rue Ripoche.

(*) Revue de presse du Vieil Aubigny. Qui a les moyens de nous faire, à partir de ces articles une rétrospective sur les 50/60 dernières année des implantations de logements sociaux à Aubigny.

Qui était Maurice Ripoche ?

UN CROISSANT va-t-il remplacer la croix en haut du clocher de l’Eglise Saint-Eloi, rue JB Clément (quartier de Puits-Berteau).

Eglise Saint Eloi Vz.jpg

La vente de l’une des 6 églises de Vierzon fait le buzz, sur les blogs bien informés (comme vierzonitude.fr) , la presse écrite (comme leberry.fr).  Juste que sur les radios périphériques.Cette église du XXe siècle (1955), sous le patronage de saint-Eloi (patron des métallurgistes), a été mise en vente pour 170.000 € par sa paroisse début septembre 2012…

Plus inquiétant pour l’avenir de la Sous-Préfecture (sic), le dernier magasin arrivé au Centre Commercial l'Orée de Sologne vient d'être mis en réglement en redressement judiciaire

Un coup de pub pour une ville en déclin ?

Un média Belge n’a pas hésité à mette dans le chapeau de son post : En général on connait surtout la petite ville de Vierzon grâce à la chanson de Jacques Brel… "T´as voulu voir Vierzon Et on a vu Vierzon. T´as voulu voir Vesoul Et on a vu Vesoul …" lire la suite sur rtl.be...

Chapelle St-Ligori.jpg

On oubliera cette péripétie à Vierzon.

Qui se rappelle, à Aubigny, de la chapelle saint-Ligori ?

10/10/2012

LES GAGNE, si au Québec ce sont des sportifs émérites ou des reines du showbiz !...En Berry, les Gagné sont des spécialistes de l'art de vivre.

Si au Québec,les "Gagné"  sont des sportifs émérites ou des reines du showbiz  !...En Berry,  les Gagné sont les garant de l'art de vivre. : du repas gastronomique français. Le repas gastronomique est Inscrit au Patrimoine immatériel de l'UNESCO, Il représente à lui seul l'art de vivre à la Française et côtoie désormais 212 autres pratiques et coutumes culturelles au panthéon du patrimoine mondial immatériel de l'humanité.

Au pays de Gargantua, c'est davantage le rituel identitaire "estiné à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes" qui a été salué. Un mélange original de convivialité et de gastronomie, qui rassemble les Français autour d’une table apprêtée, en vue de partager des mets de qualité accompagnés d'un vin approprié.

Sylvain Letourneau roi du Boudin.jpg

Sylvain n’a rien à envier à ses cousines de "la Belle Province", reines du showbiz : Madonna, Céline Dion et Isabelle Boulay ! Lui…le descendant de Louis Gasnier/Gagné c’est le Roy du Boudin ! Un faciliteur de notre patrimoine immatériel : la bonne bouffe !

Boucherie du Centre 2.jpg

Sylvain Letourneau, écume les concours de boudin en France et à l’étranger (n’a-t-il essence de géranium.jpgpas obtenu un 1er prix à Liège, où l’on dit que les charcutiers y font le meilleur boudin blanc du monde et un autre plus récemment en Belgique)…

Parmi la douzaine de recettes de boudin blanc que Sylvain, grand voyageur,  présent  à son étal, il y a un boudin parfumé à l’essence de géranium !

Un clin d’œil …son Zénith, son Olympia à lui, la "Boucherie du Centre, rue du Prieuré, à Aubigny, truste les 1er prix départementaux de fleurissement

pain d'épice.jpgCette recette est au croisement culturel entre le Moyen-Orient, qui utile l'essence naturelle de géranium ajoute une dimension florale à sa cuisine, et l’Europe.

Sylvain a ajouté au  bon petit goût original de géranium, celui de pain d’épice..

Pour goûter pas besoin d’attendre le Marché de Noël !

SALON DES ANTIQUAIRES, Aubigny, les 27 & 28 octobre 2012, Rotary Aubigny-Argent, l’Humanité en action.

Salon des Antiquaires 2012 Aubigny.jpg

Mis en ligne le 06/08/2012

Le Salon des Antiquaires d’Aubigny est organisé au bénéfice des actions du Rotary Aubigny-Argent…cliquer sur ce lien…

Louis GASNIER ancêtre de la première lignée des "Gagné" d'Amérique et d’Aubigny…

Louis Gasnier ou Gagné, fils de Louis Gagné et de Marie Launay, a été baptisé le 13 septembre 1612 dans l'église Saint-Martin d'Igé, commune de l'Orne (France) située dans la région du Perche, troisième noyau important après Mortagne-au-Perche et Tourouvre de l'émigration percheronne. Il s'est marié en 1638 à Marie Michel à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême (France).

Dieppe embarquement.jpg

Avant de partir, sous le règne deLouis XV le Bien-Aimé,  de Saint-Cosme-en-Vairais pour le Canada en 1644 (il s’est embarqué à Dieppe), Louis exerce la même profession que celle de son père: il est meunier au moulin de Guémançais puis à celui de Courtoulin.

moulin de Guémançais.jpg

Le moulin de Guémançais existe toujours en ce début du XXIème siècle. Il se trouve à droite et en retrait de la route départementale D310, à 3 km environ de Saint-Cosme-en-Vairais, direction Bonnétable.

Très vite après son arrivée au printemps 1644, les actes le désignent sous le nom de Maître Louis Gagné. Il exerce la profession de laboureur, l'équivalent de propriétaire terrien. Louis obtint une concession de terre le 20 octobre 1650 au Petit-Cap, entre Saint-Anne-de-Beaupré et Saint-Joachim, en même temps que ses compatriotes Julien Fortin et Claude Bouchard, dans le voisinage de Julien Mercier et Robert Giguère.

Son frère frère Pierre..., baptisé le 2 janvier 1610 dans l'église Saint-Martin d'Igé, marié en 1639 à la sarthoise Marguerite Rozée, le rejoint vers 1653.

maison Saint-Anne-de-Beaupré.jpg

On peut toujours voir sa 1ère maison, à Saint-Anne-de-Beaupré, qu’il a construite face aux côtes de Lauzon. Là où fut construit, un siècle plus tard, le village d'Aubigny.

Peu avant la cinquantaine, vers 1661, Louis Gagné s'éteint au pays des Aganiers (Iroquois) qui l'avaient capturé sur la côte de Beaupré. Ses huit enfants s'allieront aux Bouchard (Louise), Berthelot dit "Leloutre" et Abelin (Marie), Faure dit "Planchet" (Pierre), Pépin (Olivier), Gagnon (Louis), Lacroix (Anne), Dodier et Tremblay (Ignace), Marcoux (Joachim). Le 31 décembre 1729, Louis Gagné et Marie Michel, sa femme, ont 541 descendants, ce qui leur donne respectivement droit au 29è rang et au 28è  rang parmi les pionniers.

Scalp iroquoi.jpg

lI y vécut jusqu'au drame du 18 juin 1661.Louis Gagné et son voisin, disparaissent sans laisser de traces. On ne les reverra jamais. On apprendra plus tard qu'ils sont tombés aux mains des Iroquois.

Il y aurait plein de chose à dire sur la lignée deLouis Gasnier ou Gagné. Je vous ferai un post sur le retour des Gagné en France et à Aubigny, au XXème siècle.

Gérard Gagné (*) et son épouse ont fait un travail remarquable de généalogiste. Ils mériteraient que le futur-maire d’Aubigny, donne les instructions pour faire partager cette mine d’information, à la population. Il ne faudrait pas faire, à cette compilation, le sort  la valise de Jules Doucet!...

(*) Les époux Gagné ne se cantonnent pas à la généalogie. Ce sont d’ardents conservateurs du patrimoine local. Ils ont sauvé et restauré à leur frais une fabrique de jardin (une vrai folie) construite par Henry Bourdoiseau ...Mais voilà le charpentier Bourdoiseau ne s’inscrivait pas dans la démarche du Vieil Aubigny 2012…On n’en a rien dit…On n’a pas visité...

REHABILITATION de la Place Adrien-Arnoux à Aubigny…"Ite, missa est"…

Commentaire et illustration d’un albinien (contribuable d’Aubigny) émigré Over Sea Nère, proche professionnellement d’urbanistes et d’architectes (bien un mec sans expérience on dira à la cour du château):

Philippe salut,

Je suis régulièrement tes billets d'humeur et d'informations qui sont toujours pertinents et enrichissants. Ton dernier propos (cliquer sur ce lien, pour lire ) sur l'aménagement de la place du  marché est un pavé dans la mare car c'est une piste qui pourrait fédérer le plus grand nombre d’Albiniens.

Milly la Fôret.jpg

A ce sujet je t'informe qu'une halle existe à Milly la Forêt dans un environnement similaire à celui de la place du marché et que ce lieu est très connu au moins au niveau départemental est très prisé aux beaux jours. Beaucoup de gens en ballade et il me semble que les commerçants en sont ravis...

Réagissez…

Les documents concernant la réunion de la  réunion publique du 24 septembre, sont en ligne sur le site municipal.

  • Le Projet ( la genèse du projet, chronologie, le montage financier et les contributions recueillies réunion 25/7) cliquer sur ce lien

  • Compte rendu de la réunion du 24 septembre cliquer sur ce lien

"Ite, missa est"

LE QUEBEC, une histoire de famille ou l’héritage d’une race de champions! Les Gagné

 Le Québec, une histoire de famille raconte en 52 clips de 2 minutes les moments forts de l’Histoire du Québec à travers l'épopée de nos familles. Chacune des clips relate l’origine, les lieux marquants, les membres célèbres et les événements importants dans l’Histoire politique, sociale ou économique d’une famille québécoise. Ces 52 familles possèdent l'un des patronymes d’origine française les + répandus du Québec.Diffusions à heures variées sur TVA et LCN, notamment dans le cadre de Salut, Bonjour! (lundi 7h35, mercredi 8h32, vendredi 6h33) ainsi qu'en soirée. Famille de la semaine : les Gagné …Le clip consacré sur la famille  Gagné a été  diffusée durant la semaine du 23 septembre 2012.  

LE Québec les gagné.jpg

L’animatrice Gagné Mélanie Gagné, qu’on peut maintenant voir à MétéoMédia, nous raconte cette histoire passionnante qui va des Ursulines de Roberval, où s’est illustrée Mavina Gagné , à la grève des mineurs de Murdochville. Deux athlètes émérites se joignent à elle : l’olympienne en nage synchronisée Marie-Pierre Gagné et l’ex-releveur des Dodgers de Los Angeles (baseball de la Ligue majeure de baseball située à Los Angeles) Éric Gagné, lauréat du prestigieux trophée Cy-Young en 2003 

"Je m’appelle Marie-Pierre Gagné 

Et moi Eric Gagné. 

Voici l’histoire de nos familles! 

Les 34 000 Gagné du Québec descendent principalement de deux frères : Louis et Pierre. 

En 1644, Louis (Gasnié qui deviendra Gagné)  quitte le moulin du Guémançais, dans le Perche, avec sa femme, Marie, et sa fille, Louise. 

Il est rejoint en Nouvelle-France par son frère Pierre, dont l’un des fils se verra attribuer le surnom de Bellavance ; patronyme de 2 000 Québécois aujourd’hui. 

[Florent Gagné] : "C'est ici sur cette terre de Sainte-Anne-de-Beaupré que Louis s’établit en 1650." 

En 1819, Joseph Gagné est un voyageur. L’explorateur John Franklin l’engage comme rameur lors d’une expédition pour cartographier la côte arctique de l’Amérique du Nord. 

Après 2 ans de voyage, à l’embouchure du fleuve Coppermine, le froid et le manque de provisions obligent Franklin à laisser Joseph repartir vers Montréal. 20 autres poursuivent le périple. 11 n’y survivront pas ! 

En 1882, Mère Saint-Raphaël, née Malvina Gagné, fonde à Roberval le pensionnat et le monastère des Ursulines. 

Objectifs : former les jeunes filles pour devenir de bonnes épouses d’agriculteurs. 

[Monique Cloutier] : "Mon arrière-grand-tante a ainsi créé la première école ménagère agricole au pays." 

En 1957, Murdochville vit essentiellement de la Gaspé Copper Mines. Les mineurs créent un syndicat et élisent à sa tête Théo Gagné. L’entreprise s’y oppose et congédie Théo. S’ensuivent : sept mois de grèves ponctués de violences et de répression policière soutenue par le gouvernement Duplessis. Un lourd bilan, mais annonciateur du début de la Révolution tranquille. 

Au Québec, les Gagné sont des sportifs émérites ! 

[Éric Gagné] : "Citons Marie-Pierre : six fois championne canadienne et ancienne membre de l’équipe olympique de nage synchronisée." 

[Marie-Pierre Gagné] : "Et Éric Gagné, lanceur droitier au Baseball : auteur de 84 sauvetages consécutifs et le premier Québécois à avoir remporté le trophée Cy Young." 

[Mélanie Gagné] : "Voilà, c’était l’histoire des Gagné! 

Gérard Gagné epouse.jpg

Ils ont fait court et n’ont pas dit que mon boucher, de la rue du Prieuré à Aubigny sur Nère, le champion du boudin, est aussi un descendant de Louis,comme  Madonna, Céline Dion et Isabelle Boulay ! 

Je vous expliquerai, cette filiation, plus tard… 

Justement, sa mère et son oncle, "les Gagné d’Aubigny", sont rentrés dimanche de leur visite "aux Gagné du Québec" et des States… 

09/10/2012

FFE new…

FFE 2013 new.jpg

Vous avez-lu le Berry Républicain de ce matin ?

FILIÈRE AVICOLE les déboires de Doux Blancafort, n’ont pas enterré le dynamisme et les projets des éleveurs locaux…

Enquête publique Blanca.jpg

Le Journal de Gien a publié la semaine dernière un avis d’Enquête publique pour l’extension de l’élevage avicole du Gaec d’Enséfort, au lieu-dit Ensefort  (ou Dansefort) …cliquez ici pour lire l’insertion.

Anséfort Blancafort carte.jpg

 

MARCHE GOURMAND et artisanal, Henrichemont 27/28 octobre 2012, place Henry IV, 10/19h...une invitation de l’OTSI…

Henrichemont Marché gourmand 2012.jpg

GUEST STAR…qui sera, à Aubigny, la guest star de la Foire de la Saint-Michel 2012 ?

On nous a habitué au pire et au mieux.

député du Laos.jpgLe pire, un député du Laos,  représentant d’un des régimes le pire au monde. Un régime révolutionnaire imposé par le Phathet Lao. Peut-être que l’on voulait nous faire croire que le Laos est un pays génial, où tout le monde est heureux et épanoui, où les Droits de l'Homme sont  respectés. Alors que le  régime lao est un régime communiste répressif qui opprime des minorités ethniques et veut les exterminer jusque dans la jungle où ils se sont réfugiés…C’était  pareil que fréquenter les trois dictateurs des pays de l'Afrique du Nord  qui viennent de tomber, ou Bachar al-Assad…

Jean-François Bernardin.jpg

Le mieux Jean-François Bernardin, un Montainais et Solognot d’adoption, quand il présidait l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI)…

Qui sera la guest star de la Foire de la Saint-Michel 2012 ?

Le Vlothoer Martin Kannegiesser, le Gesamtmetall-Präsident ?

Ou le fils de notre duc, celui qui connait le mieux, personnellement, les clients de Renault-Mecachrome que Lord March Lord March  ?

LES BARON, ou Barron par Marie-Hélène Trouvelot & Marie-Anne Pirez (1994) dans la collection "Les Dictionnaires patronymiques."

L’ambition de la collection "Les Dictionnaires patronymiques" est de réunir autour d’un ouvrage tous ceux qui s'intéressent à leur patronyme en leur proposant d'en mieux cerner l'identité. Il constitue donc une aventure importante et originale.

Les Baron, ou, Barron.jpg

Au fil des pages se tisse la trame reconstituée des porteurs du nom. C’est une base commune permettra à certains d'entre vous des retrouvailles avec des ancêtres oubliés, SAP.jpgdes parents méconnus. ... Exemple, en feuilletant "Les Baron, ou, Barron" de Marie-Hélène Trouvelot & Marie-Anne Pirez (1994) d’une famille du Cher-Nord issue de  Philippe Baron de Montbel (fils de Guillaume Isidore Baron de Montbel député de 1827 à 1830 et ministre, maire de Toulouse(1823), né dans cette ville (Haute-Garonne) le 4 juillet 1787, mort à Frohsdorff (Autriche) le 3 février 1861. Son père périt sur l'échafaud révolutionnaire. Guillaume Isidore Baron de Montbel épousa Marie-Georgette-Gabrielle Dupré de Saint-Maur qui lui apporta la terre et le château d'Argent, où elle décéda, dans sa 84e année, le 11 Guillaume Isidore Baron de Montbel.jpgseptembre 1912, après lui avoir donné au moins onze enfants)

Voici un extrait des "Les Baron, ou, Barron" : "Charles Augustin Marie Joseph Baron de Montbel, dit le comte Joseph de Montbel né à Argent (Cher) le 2 février 1861, y décéda âgé de 77 ans. le 10 février 1938, fils de Philippe-Charles Baron et de Marie­-Georgette-Gabrielle Dupré de Saint-Maur. Il épousa à Blancafort (Cher) le 8 novembre 1886 Elise-Henriette-Pauline de Duranti. Née à Paris (IXe) le 2 février 1866. Fille de Paul-Dominique, vicomte de Duranti, et de Marie ­Guillaume Isidore baron de Montbel. Lepez d'Henin de Commaille, qui le laissa veuf en 1918. Il épousa en secondes noces en l'église d'Ennordres (Cher) le 1er octobre 1919 Anne-Marie-Germaine Pascaud, née à Bourges le 3 février 1889, fille de Fernand Pascaud et de Marie-Marguerite-Jeanne Sallé.

De son premier mariage il eut trois filles :

    - Anne-Marie-Yvonne, née à Blancafort le 19 septembre 1887, décédée à l'âge de trois mois le 18 décembre suivant.

   - Jeanne-Marie-Solange, née à Aubigny-Villages (Cher) le 4 février 1889. Décédée à Talence (Gironde) le 28 septembre 1967. Elle avait épousé à Paris (Ville) le 14 janvier 1911 le vicomte Jean-Jules-Eugène Duhesme né à Belfort le 14 octobre 1878, alors lieutenant à l'état-major de la septième brigade de dragons, puis général de brigade, fils de Louis-Georges-Ernest et de Marie-Joséphine Juglar : il décéda à Argent, la laissant veuve le 2 octobre 1945

   - Charlotte-Marie, née à Aubigny-Villages (Cher) le 15 août 1891 ; elle épousa à Argent le 9 août 1916 Jean-Marie-Joseph-Félix Conte de Bonet, né à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le 9 mars 1889, sous-lieutenant au quatrième hussards, propriétaire viticole, à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le 9 mars 1899, fils de Charles-Jean-Sélidoine-Marie Conte de Bonet et d'Eugénie-­Marie-Louise-Yvonne de Bourdonclé de Saint-Salvy

château d'Argent.jpgDe son second mariage. il eut un fils :

    - Pierre-Marie-Joseph. dit le comte Pierre de Montbel à Argent-sur-Sauldre (Cher) le 7 avril 1921. Ingénieur de l'institut agronomique de Paris, il est à partir de 1960 directeur Château Argent sur Sauldre adjoint de la société des féculeries et glucoseries de Chalon-sur-Saône, administrateur délégué de la Compagnie du Bénin au Togo et président-directeur général de la Société Bourgogne-Sanders. Il a épousé en l'église cathédrale Saint-Vincent de Chalon-sur-Saône, le 7 décembre 1944, Jeanne-Marie-Josèphe-Paule Thiébaut, née à Chalon-sur-Saône le 31 octobre 1922, fille de Joseph-Marie-Stephen-Jean Thiéhaut et de Paule-Marie-Josèphe­Suzanne Mallet-Guy, dont il a eu sept enfants : Christian-Jean-Joseph. Sylviane-Marie-Odile. Olivier-Marie-Joseph. Thierry-Marie-Joseph-Patrice. Violante-Marie-Claude. Caroline-Marie-Soizie. Sophie-Marie-Cécile. "

Source : Hugues-A. Desgranges. Nobiliaire du Berry, tome Il, fascicule 10. chez l'auteur, 1965.)

Voir les "Baron de Montbel" sur Dépouillements gratuits des registres du Cher Communes du Pays Sancerre Sologne en cliquant sur ce lien...

PANDEMIE en Sauldre Sologne ?... après Fromion , Thierry de Montbel rend son écharpe.

T de M.jpgLe maire de Clémont, Thierry de Montbel, vient d'annoncer sa démission de ses fonctions de maire de la commune qu'il assumait depuis dix-huit ans. Il restera simple conseiller lire l'article du Berry Républicain. (*)

Thierry de Montbel  a été réélu conseiller général  du Canton d'Argent sur Sauldre le 20 mars 2011 au 1er tour avec 54,79% des suffrages, suite à une campagne dynamique et efficasse.

Thierry de Montbel est issu de la lignée prestigieuse des Baron de Montbel.

 (*) article d’Agnès > cliquer sur ce lien...