Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2013

PROGRAMME CUTUREL Aubigny 2013

A défaut d’y trouver le programme culturel 2013…chez les commerçants d’Aubigny on y trouve celui de Gien !

Gien programme culturel 20103.jpg

Sa conception est réussie et son impression de qualité…

L’occasion à nos élus responsable de la communication de faire du benchmarking…

SAULDRE SOLOGNE, la commission environnement…

poubelles route de Sainte Montaine.jpg

Objectifs : Elaborer et mettre en œuvre la politique de protection de l’environnement. Cliquer sur ce lien pour en savoir plus...

Illustration : un petit aperçu des poubelles  (entre les fêtes) , à Aubigny, route de Sainte-Montaine en face du nouveau lotissement…

03/01/2013

CULTURE…"Toutes les émotions seront sur les scènes berrichonnes"…Et la Forge ? Oubliée ?

Benjamin Gordet a publié hier dans le Berry Républicain du 2 janvier 2013 : "Toutes les émotions seront sur les scènes berrichonnes…Que va-t-il se passer sur la culture dans le Berry en 2013 ? Petit aperçu…"

toutes les émotions seont.jpg

Benjamin Gordet, dans son papier a ignoré la Forge...le Zénith du Cher-Nord!...Dammed !...

Il n’avait certainement pas reçu de carton pour la conférence de presse du du 30 septembre 2012...

L’occasion pour redire combien il est dommageable pour Aubigny de ne pas communiquer…

Ce n’est pas en allant sur ce site sur ce site que Benjamin Gordet pouvait se renseigner objectivement…

Ni sur Facebook/La Forge Facebook/la Forge...vous pouvez constater que personne n’y vient…

Ni en feuilletant le  programme 2013 de la Forge surtout quand on y lit des âneries comme "Nous sommes particulièrement heureux de recevoir Kev Adams dans son nouveau spectacle, présenté en exclusivité nationale (sic) dans notre chère ville d'Aubigny…le samedi 9 février 2013"!...L’humoriste passera à la Cité de l'Or bien avant de passer à la Forge.

FRANÇOIS ANDES, plasticien designer en résidence dans la Borne, place de la Résistance Aubigny, du 7 janvier au 3 mars 2013

François Andes.jpgFrançois Andes vient du nord de la France. Né en 1969, il vit et travaille à Faches Thumesnil.

forêt en mouvement.jpgFrançois Andes privilégie le travail in-situ. Il crée des scénographies, des installations, des dessins et des films qui analysent le monde actuel par le biais d’interventions artistiques : le rapport de la société à l’espace, de la couleur au son...de l’abstraction au réel. Des objets qui, réunis, s’imbriquent pour créer en permanence une suite, une nouvelle histoire en fonction du lieu.

Depuis 1987, il a réalisé de nombreuses expositions et collaborations artistiques, dont Géocommode, à la Maison de la Faïence à Desvres en 2001, Du jardin invisible à la clairière en ville (architecture paysagère) au Centre d’Art des Anciens Abattoirs de Billère / Pau en 2007, Métamorphoses (exposition et performance) au Musée de La Piscine à Roubaix en 2008. En 2009, il a participé au Festival d’architecture Côtes à Côtes, organisé par la Maison de l’architecture des Pays de la Loire, au Prieuré Saint Nicolas aux Sables d’Olonne.

En 2010, il crée "Des neuf sortes de territoire" (installation et performance hors les murs) avec Lab Labanque à la Cité internationale de la dentelle et de la mode ainsi qu’au Musée des Beaux-Arts de Calais. la biche.jpgL’artiste a proposé une performance, évoquant les éléments architecturaux et paysagers d’un site remarquable : la Chartreuse des Dames de Gosnay.

Il a également participé à plusieurs résidences, notamment avec LabLabanque à Béthune en 2009, avec Culture commune et La Condition publique en 2007, avec les Anciens Abattoirs de Billère / Pau (lauréat de l’appel à projet création d’un jardin artistique et culturel) en 2007. Il a également participé en 2002 à la résidence de l’Art en Dordogne ADDC & DRAC Aquitaine.

Chaque année des artistes de différents horizons culturels sont accueillis à Saint grenouille tourbière.jpgSauves (Communauté de Communes Sancy-Artense). François Andes était en résidence de mars à début juillet 2012

L’exposition de fin de résidence "La Forêt était la bête" présentait les créations réalisées au cours de la résidence de François Andes

Pendant sa résidence de 3 mois, François Andes s’est passionné pour cette nature si riche qui nous entoure, pour les contes et légendes développés au long des siècles et a créé sa propre fiction à partir de toutes ses histoires racontées. Cette histoire recomposée du territoire opposant "espace sauvage" et "espace civilisé" prend la forme d'une série de 12 personnages : "L’ours apiculteur", "le blaireau myrtilles", "la biche", "la grenouille", le monstre des tourbières, le bandit Mornac, etc. Dessinés, peints, modelés. Ces personnages se concrétisent aussi à travers des casques réalisés à partir de papier-mâché recouverts d’élastomère et des costumes superbes pour lesquels couturières et brodeuses bénévoles lui ont prêté main forte. blaireau myrtille.jpgEnsuite des acteurs ont accepté de leur donner vie ! Ces moments de performances filmées et photographiées dans les paysages environnants racontent des " micro histoires".

"La Forêt était la bête", François Andes seront place de la Résistance Aubigny, du 7 janvier au 3 mars 2013...pour en savoir plus, cliquer ICI....

LA FORGE "Le Trounboule, et autres contes", Aubigny dimanche 27 janvier 2013, 16h30. Un spectacle à destination des enfants avec le Théâtre de L'escabeau.

LA FORGE le Tronboule.jpg

Spectacle jeune public à partir de 5 ans

Tarif : enfants jusqu'à 16 ans : 5€

Plus de 16 ans : gratuit

Infos réservation : pôle culturel d'Aubigny-sur-Nère, tél : 02.48.81.50.06. Site Internet : www.laforge-aubigny.fr

le tronboule scène.jpg

Créé à partir de contes de printemps, d’été, d'automne et d'hiver, de Grégoire Solotareff, le Trounboule et autres contes est un condensé de la vie de trois personnages tour à tour personnes humaines, lutins, animaux et conteurs. Ces trois-là nous entraînent dans différentes histoires correspondant chacune à un jour précis de l'année. On les voit évoluer au fil de leurs aventures, de leurs questionnements, de leurs éclats de rire et de leurs désarrois aussi. Ils s'aiment, se boudent, s'asticotent...

le tronboule acteurs.jpg

Avec Chloé Bourgois, Stéphane Godefroy et Olivier Vermont

Mise en scène : Nathalie Kiniecik

02/01/2013

SAINT-SYLVESTRE : 1193 véhicules incendiés…un a Aubigny…

voiture incendiée.jpg

D'après  les statistiques de Monsieur manuel Valls....

Selon le Berry Républicain, une voiture a été détruite durant la nuit du réveillon à Aubigny.

Vers 4h25, une Peugeot 607, a brulé (incendie accidentel ou criminel) sur le parking de la Nère.

COMMEMORATIONS NATIONALES 2013…1603, naissance d’André Le Nôtre le jardinier de Louise de Keroual… Va-t-on rebondir, à Aubigny, sur cette célébration nationale?

Le Nôtre 3013.jpg

André Le Nôtre fut jardinier du roi Louis XIV de 1645 à 1700 et eut notamment pour tâche de concevoir l'aménagement du parc du palais de Versailles, mais aussi celui de Vaux-le-Vicomte et Chantilly.  Ce fut aussi le jardinier de Louise de Keroual  duchesse d’Aubigny et de Portsmouth…Il est né le dimanche 12 Mars 1613.

"Un peuple qui n'enseigne pas son histoire est un peuple qui perd son identité". François Mitterrand…Hier on a rattrapé les célébrations 2012…j’espère qu’Aubigny ne va pas rater cette année Le rendez-vous...aux Grands-Jardins...

casinitrajetdelenotre.jpg

En 2000, pour le tricentenaire de la disparition d’André Le Nôtre, l’office de tourisme avait organisé la visite des Grands-Jardins avec Roland-Marie Marceron, responsable des espaces verts de la ville de Bourges, détaché par Serge Lepeltier.

Dans les pas de Roland-Marie Marceron, parmi la foule, il y avait trois adjoints, particulièrement attentifs…Jacques Pardieu , Michel Autissier, mais pas celui ayant la charge du tourisme !…

Il y a un véritable engouement pour les jardins, qu'ils soient à la française ou à l'anglaise. Alors, le touriste en redemande…Nous avions donc édité cet cet ato-guide que l’OTSS et les espaces verts municipaux*** pourraient mettre à jour.

Cette visite, bien couverte par la presse, nous avait éclairé sur la participation d’André Le Nôtre à la création des charmilles…

chateaudestureaux.0.jpg

On a pu lire dans le Berry Témoignage de Monsieur Roger des Thuraux : "La tradition orale de la famille de Tureaux dit que Monsieur André Le Nôtre, cheminant sur l’itinéraire de Cassini,  venant de Bourges, où il était allé se faire payer ses services pour les jardins de l’Archevêché, cassa une roue de sa voiture en allant vers Aubigny.

En remerciement de l’accueil qu’il reçut au château des Thuraux (Mery-es-Bois), il fit un dessin destiné à faire un jardin au château."

Ces quelques éléments (avec le motif du passage à l’Archevêché) qui accréditent la paternité des Grands-Jardins de Louise de Keroual au célèbre jardinier ne sont pas utilisés par l'Office de Tourisme et la communication municipale....

Charmilles CP.jpg

Les Grands-Jardins, un véritable arborétum,  ne comptent dans les priorités touristiques. Cliquez sur ce lien , il n’y a même pas une photo des charmilles

Alors on profite de l’anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre pour la mise en place du label "Jardin remarquable"» répond au souhait de faire connaître et valoriser des parcs et jardins ouverts au public et particulièrement bien entretenus

Ce label d'État, attribué pour 5 ans renouvelables, répond à des critères d'exigence et de qualité :

  - sur la composition : l'organisation des espaces ;

  - l'intégration dans le site et la qualité des abords ;

  - les éléments remarquables : l'eau, la fabrique, les architectures végétales ;

  - l'intérêt botanique ;

  - l'intérêt historique ;

  - l'accueil des publics ;

  - l'entretien dans le respect de la qualité environnementale.

Où est  le problème à Aubigny pour rejoindre les 27 jardins labellisés en région Centre ?

Va-t-on rebondir, à Aubigny, sur cette célébration nationale ?

01/01/2013

EMBRASEMENT réussi d’Aubigny pour les vœux forains 2013 de la municipalité et le 500ème anniversaire du grand incendie.

Pour son 1er bain de foule, Michel Autissier, le nouveau maire d’Aubigny, pouvait être satisfait de voir, de la maison François Ier au Château, la rue du Prieuré, noire de monde, comme on l’a rarement vue…

Aby 1er janv embrasement.jpg

Il avait choisi de personnaliser les traditionnels vœux forains de la municipalité en commémorant l’incendie qui ruina la Cité les Stuarts le 11 juillet 1512….

Il y a 500 ans, début 1513, les albiniens, coupaient dans les forêts les forêts de Vièvre, de Tempête et de Breregnault, les chênes offerts  par le seigneur Robert Stuart. Pour un chantier de reconstruction qui allait durer une génération.

 Aby 1er janv maire.jpg

Il a saisi l'occasion pour donner l'exemple des artisans de la renaissance de la ville pour que si la situation actuelle est compliquée, ce n’est pas "une situation perdue".

Il a confiance en ses administrés. Ils ont compris  que rien n’est jamais perdu  et qu’il est vital de se mobiliser pour surmonter la crise économique comme il y a cinq siècles, d'autres avaient relevé Aubigny de ses cendres...

Aby 1er janv 1.jpg

 

31/12/2012

CE SOIR ON VOUS MET LE FEU… (Allez le Stade), Aubigny mardi 1er Janvier 2013, 18h…

Mis en ligne le 20/12/2012

Michel Autissier, conseiller général – maire, et ses collègues conseiller(e)s municipaux ont le plaisir de vous convier pour l’échange traditionnel des vœux. L’embrasement du Centre-Ville et la dégustation d’un vin chaud (*) accompagneront cette rencontre fraternelle…

Voeux 2013 affiche.jpg

Échange traditionnel des vœux…pas vraiment !

"11 juillet 1512, jour de la Sainte Elizabeth, un incendie accidentel parti du four banal (route d'Argent) ruine Aubigny"… Un problème entre calendriers julien et grégorien ont fait que ce 500ème anniversaire  n’as pas été célébré. (cliquer sur ce lien pour en savoir +)

Le conseiller municipal délégué à la "mémoire", assisté du comité scientifique du CERAA aurait terminé ses calculs.

Le nouveau maire d’Aubigny, on m’a dit,  a pu prendre un édit prorogeant de 18h l’an 2012. Pour une petite commémoration "mémoire" de l’incendie de 1512. Il ne faut pas oublier que la Cité des Stuarts,  comme le phénix vit sa renaissance, son émergence, il y a 500 ans.

L’embrasera  Aubigny, lors des vœux forains 2012, aura donc une forte signification.

Seul regret que les fastidieux calculs, pour déterminer la date de l’incendie, de nos clercs, ont occultés les autres anniversaires 2012…comme le centenaire de l’Hôtel de Ville…

(*)"l'abus d'alcool est dangereux pour la santé"

LE FLEURISSEMENT COÛTE "à peine plus cher que la piscine municipale"

Les Assises régionales du fleurissement de la Région Centre, à Chartres (28), 22 septembre 2011, ont été l'occasion de se pencher sur les coûts du fleurissement.

Aubigny fleurs 2.jpg

"A Aubigny-sur-Nère (18), le fleurissement coûte « à peine plus cher que la piscine municipale ». Et il profite à tous. C'est le point de vue de M. Fromion, maire de la commune. Un converti, comme il se définit lui-même. Au départ, ce sont plutôt les techniciens des espaces verts qui ont lancé la dynamique, obtenant les premières fleurs avec peu de moyens. Ils ont ensuite négocié un budget plus conséquent et la commune de 6 000 habitants qui dispose d'un patrimoine remarquable a fini par accéder à la 4e fleur. Mais c'est « à la troisième fleur que la ville a vraiment commencé à changer, comme un papillon sortant de sa chrysalide. L'évolution a été esthétique, bien sûr, mais aussi perceptible dans l'état d'esprit des habitants. Le fleurissement fait vivre le patrimoine, la ville est plus agréable, supprime les tensions ». Le converti l'est à vie, semble-t-il ! "

Suite de l’article, publié le mercredi 05 octobre 2011 par le lien horticole en cliquant sur ce lien...

Aubigny fleurs.jpg

Moins lyrique et plus pragmatique, un mois plus tard, le 3 novembre 2011, la Chambre Régionale des Comptes épinglait la gestion municipale…le fleurissement serait financé à crédit…d’heures supplémentaires…Lire ces observations en cliquant sur ce lien...

Le rapport d’observations définitives régionales des comptes sur la gestion de la commune d’Aubigny sur Nère a été évoqué brièvement lors du CM de novembre 2011...

Aubigny ville fleurie.jpg

Depuis un an les contribuables albiniens n’ont pas lu de synthèse des actions correctives adoptées. Le maire-adjoint en responsabilité de la gestion du personnel municipal, pourtant offensive, n’a pas communiqué sur ce point lors des deux derniers conseils municipaux anniversaire. C’est vrai que c’est dérangeant pour l’égo de l’ancien maire.

30/12/2012

OÙ fêter le Nouvel An ? Pour le BR dimanche fêter le Nouvel An à l’espace culturel Yves du Manoir, n’est plus une bonne option…

BR dimanche 30-12-2012.jpg

Absence du député ?

Pour le BR dimanche fêter le Nouvel An à l’espace culturel Yves du Manoir, à Aubigny, n’est plus une bonne option!…

Pourtant, ils seront encore plus de 1000 !...

REVEILLON 2013…première, les albiniens réveillonneront sans leur député!

Le BR nous dit où les élus: cliquer sur ce lien...

reveillon-2013.jpg

Cette année le menu du réveillon municipal n’a pas convenu au député de la 1ère circonscription du Cher …Il fêtera la Saint-Sylvestre en amoureux dans le mas provencal et  familial du Beausset (Var)

26/12/2012

Albert VEYRE, le past-président éponyme de l’A.C. Aubigny rugby nous a quitté !

Mis en ligne le 22 décembre 2012

Nous sommes nombreux, et pas seulement dans la sphère sportive, à être triste…à partager le chagrin et entourer de notre affection son épouse Suzanne, sa fille Chantal, , ses trois fils : Gérard, Jean-Loup, Patrick et ses petits-enfants qui étaient sa fierté…

Bébert et Marcel.jpg

Wälchli.jpg

Après avoir fait une école de fromagerie (Ecole National Industrie Laitière d'Aurillac dans le Cantal) et un stage dans le Jura. Ce Cantalou de Carlat avait quitté la fromagerie  (Condat-15) de son oncle Franz Wälchli (*) pour nous faire découvrir son savoir-faire (Bébert a été primé au Concours général) avec un ballon ovale dans sa valise... pour s'intaller, laitier, place Adrien-Arnoux à Aubigny. Il collectait le lait frais dans les fermes, vendu à la fontaine,  faisait ses fromages, ses petits suisses….

cremerie alimentation.jpg

Ensuite il est venu, jusqu’à la retraite,  pour faire évoluer sa  surface de vente en magasin d'alimentation général ; s’installer avec son épouse rue des Dames.

Bebert au balcon.jpg

Avec l'avènement, pesant sur le petit  commerce de détail, de la grande distribution à Aubigny n’avait pas hésité (sans se plaindre) à se convertir, avec succès, dans l'élevage industriel de dindes.

ACA rugby 1966.jpg

Malgré un fort engagement professionnel Albert Veyre est resté un sportif actif.

Bébert a été de l’équipe de ceux qui ont ensemencé, en 1966, de quelques gouttes de présure, un bouillon de culture favorable au rugby, qui devait donner en 1967 un club pérenne.

Dix ans plus tard l’A.C. Aubigny, sous la présidence d’Albert Veyres, gagnait ses lettres de noblesse… par un beau parcours en championnat de France… "Un Veyre ça va, deux Veyres bonjour les  dégâts"…alors trois !….Ses fils étaient les animateurs de l’équipe (difficile de ne pas avoir une pensée aujourd’hui pour son alter ego et complice Marcel Tremeau (†). Si cette belle aventure humaine perdure c’est surtout grâce à Albert (†) et Marcel (†) qui ont insufflés une vrai culture de club et qui s’étaient ouverts sur le monde du rugby.

réception Ferasse.jpg

Attirant dans la cité  des Stuarts ce monument de la FFR , le Président Ferasse , organisant jusqu'à une tournée internationale...en Ecosse… sans encore de retour à Aubigny…

Bebert en écosse.jpg

Cerise sur le gâteau, en 2008 alors que Bébert fêtait ses 80 ans… Il fallait dignement Bebert 80 ans.jpgcélébrer l’événement… Quoi de plus naturel de lui offrir le bouquet de la victoire en ¼ de finale du Championnat de France de France…

Je suis de ceux qui ont eu la chance de jouer avec lui et d’être son secrétaire…d’avoir partagé bien d’autres choses plus personnelles…

ACA pins.jpgBon voyage Bébert pour aller retrouver  tes vieux amis Marcel Trémeau et Dédé Migeon…

Et merci…

Relisez quelques pages de la vie de L’A.C.AUBIGNY,

en cliquant sur ce lien.... 

(*) les Saint-Nectaire AOC  Wälchli , patrimoine de l'Auvergne, sont en vente à Aubigny…

25/12/2012

POLLUTION visuelle et mise en lumière des façades historiques…une vitrine de la rue des Dames ressemble à celles du Quartier Rouge d'Amsterdam

électricien.jpg

"Les élus de la commune d’Aubigny, ainsi que quelques riverains, ont pu découvrir jeudi dernier ce que pourrait être à l’avenir l’éclairage public de la place Adrien-Arnoux, avec une mise en lumière des façades historiques"… cliquer ICI pour lire la suite de l'article du BR....

La mise en lumière des façades historiques sera  un plus indiscutable pour la qualité de vie des albiniens et l’attractivité économique et touristique.

Essais place du marché.jpg

Il ne faudra  pas gâcher l’effet nocturne obtenu la conceptrice lumière, Virginie Voué, de la société Luminescence, par une pollution visuelle diurne.  

Pour la place Adrien Arnoux, j’espère que les élus seront plus exigeants, pour  les techniciens de l'entreprise AEB et du SDE 18, qu’ils l’ont été pour la mise en lumière du Château des Stuarts.  En laissant installer, sur les façades du château,  un réseau "arachnéenn" de câbles et tubes...

ficelles sur les facades.jpg

J’espère que  l’on va profiter de la réhabilitation de cette place aussi  pour enfuir  les lignes électriques, téléphoniques et autres ficelles qui courent sur les façades… Je suis confiant car pour dessiner les contours d’une  place  respectueuse  du patrimoine architectural où il fait bon vivre, Marie-Hélène Merceron l'Architecte en Chef des Bâtiments de France veille...

C’est dit, mais je suis sans illusions !

rue des dames rouges.jpg

La pollution visuelle concerne toutes les nuisances qui peuvent gâcher un espace, un paysage. Dans un sens plus large tout ce qui contribue à dénaturer un environnement.

C’est très subjectif regardez, une vitrine de la rue des Dames (religieuses de l’ordre de Saint-Augustin) ressemble à celles du  Quartier Rouge d'Amsterdam…

C’est permis ? Certainement !...comme les volets roulants sur cet immeuble.

Personne ni l’association de commerçants, ni le Vieil Aubigny, ni  les élus  demandent au maire d’Aubigny de ré-écrire le vieux règlement local de publicité et d’urbanisme devant protéger notre patrimoine.

C’est fini l’époque où l’on tirait plus vite que son ombre…lire cet article…

21/12/2012

Michel AUTISSIER, le nouveau maire d’Aubigny avait lu l’Huitre et les plaideurs : Un tiens (et des emplois) vaut mieux que deux tu l'auras

En écrivant ce post  le 12 novembre 2012,  (cliquer sur ce lien pour le lire) j’étais loin de penser que la morale de cette Fable, mises en vers par M. de La Fontaine, inviterait nos édiles à la méditation.

 

Fable l'huitre.jpg

Moralité il a convaincu son conseil municipal, hier soir, a décidé sagement de sortir du conflit litige opposant la municipalité d’Aubigny et le mandataire judiciaire de la société.

De négocier gagnant-gagnant une levée d’option CGI Laudier…

La ville récupérant 63302€ sur les 200000 hypothétiques...dans combien d’années… et permettant à une nouvelle entreprise (donc des emplois) de reprendre l’affaire...Un tiens (et des emplois) vaut mieux que deux tu l'auras

Personne n’a penser faire appel à Arnaud ministre du Redressement productif dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault….

Je laisse la presse rapporter cette séance de conseil. Je dirai juste que l’ancien maire, s’il absent physiquement, était bien dans la salle…